Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs

Bienvenue sur mon blog

Archive pour la catégorie 'TENERIFE'

Tenerife une île à découvrir (17/17)

Posté : 17 avril, 2016 @ 6:47 dans TENERIFE | 10 commentaires »

17 (5) 17 (4) 17 (3) 17 (2) 17 (1)   17 – L’île de la Gomera/3 

Ensuite vient la démonstration du langage sifflé appelé « silbo ».

Il s’agit là d’un véritable langage. Chaque lettre de l’alphabet ou syllabe correspond à un son d’ une tonalité, d’une intensité variables. Cette manière si particulière de s’exprimer s’est maintenue en raison du relief très accidenté de l’île.

Elle permettait de communiquer de barranco à barranco jusqu’à 6 km de distance !

Aujourd’hui, le téléphone a bien évidemment remplacé le silbo, tout de même considéré par l’Unesco comme un patrimoine culturel à préserver. 

Au retour, le guide projetait une petite marche à laquelle je n’ai pas voulu participer.

Je me suis retrouvée seule dans le bus avec le chauffeur qui m’a menée à la gare maritime. Là j’ai patienté pensant que les autres voyageurs me prendraient au passage pour rejoindre le bateau.Mais là, l’heure avançait et personne ! Je me suis inquiétée de l’heure de départ du ferry et me suis décidée à m’y rendre puisque j’avais mon billet et ne voulais pas le rater. Puis je suis restée sur la passerelle pour qu’on ne me cherche pas au milieu des nombreux passagers. Eh bien heureusement car personne ne semblait se soucier de moi !!! Comme quoi des fois faut savoir se débrouiller tout seul !

J’espère que vous avez aimé cette île et que je vous ai donné l’envie d’aller la visiter !

 

Tenerife une île à découvrir (16/17)

Posté : 15 avril, 2016 @ 7:29 dans TENERIFE | 11 commentaires »

16 (7) 16 (6) 16 (5) 16 (4) 16 (3) 16 (2) 16 (1)     16 – L’île de la Gomera/2 

Nous visiterons le parc national de Garajonay dont le mont du même nom est à 1487 m d’altitude.

Le centre de l’île est montagneux et la forêt luxuriante. On y dénombre 400 espèces végétales. Elle donne une impression de forêt vierge avec ses pins, ses lauriers , ses troncs moussus et ses lianes immenses. J’y ai même vu des arbres pissenlits ! 

La route grimpe dans les montagnes traversant des paysages de toute beauté. Des miradors permettent des arrêts face à des rocs immenses qu’on pourrait presque toucher du doigt

 Un seul restaurant pour tous ces touristes.Mieux vaut arriver tôt

. C’est un endroit perché d’où l’on a une vue sur les pentes étagées des collines pendant que des serveuses vêtues de l’habit folklorique nous servent potage, puis poulet.

 

Tenerife une île à découvrir (15/17)

Posté : 12 avril, 2016 @ 7:40 dans TENERIFE | 12 commentaires »

15 (5) 15 (4) 15 (3) 15 (2) 15 (1)15 – L’île de la Gomera/1 

La Gomera est une île ronde de 25 kms de diamètre.

Elle se trouve à une heure de bateau depuis Los Cristianos à Tenerife. Elle a tant de succès que le ferry qui nous y mène transporte 1200 passagers ainsi que quelques cochons dans sa soute ! Et l’attente est longue avant de pouvoir y monter. Sur le pont, l’air est vif et la vue du sillage du bateau et de la côte que l’on quitte merveilleuse.

L’arrivée se fait à San Sebastian de la Gomera, la capitale de l’île. Au delà du port et des maisonnettes colorées, s’élève une haute falaise surmontée de quelques palmiers. Ici se trouve la maison de Christophe Colomb lorsqu’il faisait escale ici. 

L’île vit de l’agriculture, de la pêche, de la culture des bananiers et surtout du tourisme.

 

Tenerife une île à découvrir (14/17)

Posté : 9 avril, 2016 @ 7:52 dans TENERIFE | 15 commentaires »

14 (6) 14 (5)

14 – Le pic de Teide / 2 

La première étape pour y accéder est le village de Vilaflor à 1600 m d’altitude , une jolie bourgade fleurie où l’on peut se restaurer avant d’entamer la montée vers un col à 2100 m au milieu d’une magnifique forêt de pins.

Ensuite nous arrivons à la partie désertique dont Armstrong aurait dit « on se croirait dans un paysage lunaire » et il parlait en connaissance de cause !!!

 

Nous voici à 2400 m, le froid est piquant, mais la vue sur le volcan est fantastique. D’anciennes coulées de lave s’inscrivent en plus sombre sur les pentes.

Un rocher se détache au premier plan, c’est le Roque Cinchado qui, s’usant plus vite à la base qu’au sommet finira un jour par s’écrouler. Un petit belvédère s’atteint par quelques marches.

Pas loin se trouve un centre d’information, la petite chapelle de ND des neiges et un observatoire qui est l’endroit de tout l’hémisphère nord le plus favorable à l’observationdes étoiles.

 

Tenerife une île à découvrir (13/17)

Posté : 6 avril, 2016 @ 7:19 dans TENERIFE | 13 commentaires »

13 (5) 13 (4) 13 (3) 13 (2) 13 (1)

13 – Le Pic de Teide /1

 

Véritable sentinelle de Tenerife, le spectaculaire El Teide n’est pas seulement le point culminant des Canaries. Avec ses 3.718 mètres d’altitude, c’est aussi le plus haut sommet d’ Espagne. En hiver la cime se couvre de neige. Si vous n’êtes pas tenté par les six heures de montée à pied, il existe un téléphérique qui y mène, mais il faut s’inscrire à l’avance.

 

Le Parque Nacional del Teide est un site classé au patrimoine mondial de l’Unesco, il attire quelque quatre millions de visiteurs par an. C’est pourquoi on ne s’y retrouve pas seul !

 

C’est à un ancien cratère né il y a 3 millions d’années que l’on doit l’univers pétrifié de la caldera de Las Canadas del Teide, l’une des plus vastes de la planète. C’est un immense champ de lave pratiquement dépourvu de végétation et ponctué, çà et là, de concrétions rocheuses aux formes fantastiques.

Roches et graviers offrent une étonnante variété de coloris, dûs principalement par l’obsidienne qui donne une tonalité sombre et brillante aux débris volcaniques ou à la pierre ponce qui éclaircit les champs de lave.

 

Tenerife une île à découvrir (12/17)

Posté : 3 avril, 2016 @ 7:59 dans TENERIFE | 13 commentaires »

12 – La Orotava 

C’est une ville coloniale restée authentique et l’on a plaisir à la parcourir le nez en l’air ses rues en pente pour voir les balcons de bois des hôtels particuliers tout fleuris et entourés de jardins impeccables.

Devant la mairie, une crèche s’étale au soleil sur 1000 m 2. On y voit tous les métiers représentés, depuis le boulanger, le potier, la fileuse de laine jusqu’à la gardienne de moutons, et puis aussi les rois mages et les personnages de la crêche sauf l’enfant Jésus pas encore né !

 

Nous retrouvons le petit car dans un coin moderne de la ville où toutes les maisons neuves se ressemblent avec de petits escaliers croquignolets et des couleurs pastel.

 

12 (5) 12 (4) 12 (3) 12 (2) 12 (1)

Tenerife une île à découvrir (11/17)

Posté : 31 mars, 2016 @ 7:38 dans TENERIFE | 16 commentaires »

11 – La Laguna 

La Laguna, à 500 mètres d’altitude, est l’ancienne capitale de l’île et un grand centre culturel.

La ville figure au patrimoine de l’humanité.

Ce sera l’objet d’une longue promenade dans ses rues rectilignes, bordées de vieilles demeures des 17 et 18ème siècles, de toutes couleurs avec, au-delà des entrées, des patios emplis de plantes vertes et des galeries intérieures en bois ouvragé. 

Découverte d’une église particulièrement dédiée au Christ dont les décors et l’autel en argent massif entièrement ciselé font notre étonnement.

 

Nous ferons un tour au marché pour admirer des montagnes de fruits et légumes, et aussi viandes, poissons, crustacés. Nous ferons un arrêt devant les fleuristes qui offrent en cette saison des roses de Noël . Vous verrez aussi la nappe ouvragée dont je vous parlais dans l’article précédent.

11 (5) 11 (4)

12 (6)

11 (3) 11 (2)

11 (1)

 

Tenerife une île à découvrir (10/17)

Posté : 28 mars, 2016 @ 6:41 dans TENERIFE | 14 commentaires »

10 (6) 10 (5) 10 (4) 10 (3)

10 (2)

10 (1)

10 – Le dragonnier 

C’est à Icod de los Vinos que l’on peut voir cet arbre remarquable qui daterait de 1600 ans !

C’est une plante arborescente ressemblant à un immense parasol de 16 mètres de haut.

On peut l’admirer depuis la Plaza San Marcos, une place ombragée abritant l’église aux murs blanchis à la chaux. 

Ensuite dans ses ruelles, on peut déguster les vins du pays. 

Des ateliers de broderies se visitent

et une nappe est en confection, il faudra une ou deux années avant qu’elle ne soit terminée. Il s’agit de jours avec des fils tirés rebrodés par dessus. Je n’ose imaginer le prix de cette nappe et je ne me vois pas renverser du vin ou de la sauce dessus !!!

 

 

Tenerife une île à découvrir (9/17)

Posté : 25 mars, 2016 @ 8:50 dans TENERIFE | 15 commentaires »

9 (6)

9 (5)

9 (4)

9 (3)

9 (2)

9 (1)

9 – Taganana 

Taganana est un village de pêcheurs tout au nord de l’ïle.

La route est impressionnante pour nous y mener car on descend de la montagne pour arriver au niveau de la mer. 

Nous y déjeunerons de poissons frais grillés accompagnés de patates cuites dans le sel et que l’on mange avec la peau. 

Vite allons voir la mer, là tout près.

L’écume blanche s’avance sur le sable noir, au loin les falaises successives s’estompent dans la brume. Il y a une petite avancée d’où l’on peut admirer les vagues qui s’éclatent sur quelques rochers.

 

Tenerife une île à découvrir (8/17)

Posté : 22 mars, 2016 @ 9:03 dans TENERIFE | 13 commentaires »

 8 – Masca/2 

. Masca le village 

L’arrivée est éblouissante, cela est émouvant de penser que des gens ont vécu dans ces quelques maisons accrochées à la montagne.

Le village est accueillant tout fleuri et quelques terrasses au bord du vide laissent admirer le paysage parsemé de quelques palmiers, orangers et rocailles. 

Un sentier très escarpé suivant le barranco de Masca permet en deux heures de rejoindre la mer. Mieux vaut savoir qu’un bateau viendra vous chercher à cet endroit, sinon 600 m de dénivelé vous attendent pour la remontée !

. Masca depuis la mer 

Dans une autre sortie nous sommes allés admirer la falaise de lave depuis la mer. C’était une sorte de bateau pirate qui nous a amenés en premier lieu au large de Los Gigantes voir les ébats des baleines pilotes qui ont la particularité d’avoir une bosse ronde à l’avant du front. 

Puis nous sommes arrivés juste au-dessous de Masca, longeant de près les immenses falaises striées de lave orange . Un petit bain pour les téméraires qui se sont élancés du bateau depuis un trapèze pour plonger dans la mer avant la dégustation d’une paella. 

Sur le retour, le spectacle est bien rôdé, un des « pirate » nourrit à la main les goélands qui, habitués, s’y précipitent pour le bonheur des photographes et la douleur des doigts du marin !.

8 (11) 8 (10) 8 (9) 8 (8) 8 (7) 8 (6) 8 (5) 8 (4) 8 (3) 8 (2) 8 (1)

7 (5)

 

12
 

Switzerland to Ouagadougou |
Je me souviens |
Balade nordique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luluaucostarica
| Marina Baie des Anges
| Mbour - Tuabbou, quatre moi...