Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs

Bienvenue sur mon blog

Archive pour la catégorie 'POLYNESIE'

Voyage en Polynésie (18/18) Moorea

Posté : 27 juillet, 2010 @ 8:52 dans POLYNESIE | 15 commentaires »

 

Dimanche 4 juin -

Petit déjeuner au soleil avec les oiseaux qui se régalent de pain, beurre et confiture.
Transfert sur le deuxième motu en face du club med avec des restes du petit déjeuner et l’aide de la serveuse qui nous donne en cachette des fruits.

Profitant d’une belle lumière qui caresse la surface de l’eau, je découvre de jolies patates de corail jaune, ocre ou violet , des poissons de couleur,  un spirographe bleu , un  jaune, une rose de corail .

073.jpg

072.jpg

Au retour, je loue un kayak pour retourner tranquillement entre les deux motus. Il a beau être insubmersible, il y a des vagues dans la traversée du passage réservé aux bateaux rapides.

070.jpg

C’est avec un peu de tristesse que nous bouclons les sacs.


Conclusion

26 heures de voyage pour le retour, cela paraît beaucoup  plus long qu’à l’aller ! Le décalage horaire se fait ressentir davantage. Il faut bien une semaine pour se remettre d’aplomb. Nous avons été étonnées de l’accueil si chaleureux des polynésiens. Il n’a jamais fait vraiment chaud (entre 25 et 28 °) à l’exception de Tahiti (la mer était entre 28 et 29 ° ).

Nous nous sommes bien entendues, ma cousine et moi et nous gardons des images merveilleuses dans la tête.

Dès mon retour en Bretagne, j’apprends que l’aquarium de la Pointe du Raz vient d’ouvrir ses portes avec requins et raies.  Je me demande pourquoi  je suis allée si loin ? !

Voyage en Polynésie (17/18) Moorea 4×4

Posté : 24 juillet, 2010 @ 8:19 dans POLYNESIE | 10 commentaires »

 

Vendredi 2 juin –

Journée consacrée aux achats. Sandwich sur la terrasse du bungalow. Pas de baignade car trop de courant. Allons voir les poissons sous le ponton.

086.jpg

Samedi 3 juin -Excursion en 4×4.
Plantation de vanille.

085.jpg

 Champ d’ananas 

083.jpg

Belvédère avec vue sur les deux baies mais pas de soleil.
Visite d’un marae, lieu où l’on faisait des sacrifices humains avant 1770 arrivée des missionnaires. 
Cascade à Afareatu, marche sur sentier boueux glissant, pieds trempés. Dégustation de fruits (ananas, pamplemousses, cocos).

Salade paysanne à l’hôtel.

Ce soir soirée au Tiki village, spectacle de danses, la danse du feu impressionnante et amusement de voir les hanches des danseuses se trémousser au rythme du tamouré.

014.jpg

Voyage en Polynésie (16/18) Moorea

Posté : 21 juillet, 2010 @ 7:55 dans POLYNESIE | 9 commentaires »

 

Jeudi 1er juin –

Il a plu toute la nuit. Nous anulons le tour de l’île en bateau. Puis le soleil arrive et nous nous inscrivons à nouveau.

066.jpg

Promenade en pirogue dans les deux baies de Cook et d’Oponohu, avec les splendides montagnes volcaniques en toile de fond.

076.jpg

Nourriture des requins (shark feeding). Je ne me mets pas trop près de celui qui tient les poissons à offrir aux voraces. Si le morceau de poisson est trop près d’une main, le requin ne fait pas la différence !
Comme je ne fais pas de photos, je peux admirer en toute tranquillité le requin qui me fait face puis repart dans l’autre sens. Son oeil est très très froid. Brrr. Pour les raies, le lagon est très agité, mais on les voit très bien, même du bateau tant l’eau est transparente.

074.jpg

Pique-nique sur le premier motu face aux Tipaniers puis retour à l’hôtel où l’on débarque avec de l’eau jusqu’aux fesses. Douche et tour des magasins avec Nicole qui me laissera faire mes achats seule le lendemain car elle trouve que j’y passe trop de temps.

079.jpg

080.jpg

Dîner : gaspacho et raviolis pour Nicole et pour moi jambon de Bayonne (incroyable mais bien meilleur qu’en France, lol !) entouré de tous les fruits et pizza aux trois fromages. Le restaurant est français, italien et polynésien et en demi-pension on peut choisir les plats. Il est plein chaque soir. Un seul moustique dans notre chambre malgré toutes nos précautions.

Voyage en Polynésie (15/18) Moorea

Posté : 15 juillet, 2010 @ 7:51 dans POLYNESIE | 8 commentaires »

 

Mercredi 31 mai -

Avant de partir pour Moorea, dernier tour en vélo
pour acheter du fromage, accompagnées par les deux chiens. Ces derniers ont de la chance, car les chiens jaunes en particulier sont habituellement mangés par les habitants.

0122.jpg

On nous offre des colliers de fleurs en nous raccompagnant à l’aéroport qui est rempli d’écoliers qui vont à Rangiroa faire connaissance avec leur futur collège.

064.jpg

 Ils ont des chapeaux rigolos en paille avec des piquants de tous côtés.

065.jpg

Notre avion doit s’arrêter à Rangiroa avant d’aller sur Papeete où il arrive avec un retard d’une heure et nous devons courir vers l’aéroport d’air Moreea pour prendre celui pour Moorea, sous une pluie tropicale qui nous trempe en deux minutes.

Nous arrivons à Moorea vers une heure de l’après-midi. Bon accueil à l’Hôtel les Tipaniers.  (une adresse que je vous conseille aussi bien pour la beauté de l’endroit, le confort des bungalows et la nourriture excellente).  Joli bungalow qui nous plaît bien.

067.jpg

Bonne glace sorbet mangue fruits de la passion au bar restaurant sur la plage. Joli lagon mais nuages sur les hauteurs.

 Nous faisons deux kilomètres à pied pour aller voir les dauphins au Beach Comber dont les bungalows sur un lagon aménagé et les jardins sont magnifiques. L’hôtel aussi est somptueux avec des lustres gigantesques tout en coquillages. On pourrait nager avec les dauphins mais c’est un peu cher. On en a quand même vu jaillir hors de l’eau.

Voyage en Polynésie (14/18) Tikehau

Posté : 13 juillet, 2010 @ 8:02 dans POLYNESIE | 10 commentaires »

Mardi 30 mai –

Nicole ne mange pas beaucoup, seulement au petit déjeuner, autrement elle nourrit les chiens de l’hôtel qui ne nous quittent plus. Moi je finis souvent ses plats. J’ai un lit pour dormir par terre. On m’a même proposé un bungalow pour moi toute seule. Le vent a forci donc pas question de promenade en mer. Nous allons à l’aéroport à un kilomètre pour téléphoner mais beaucoup d’absents sur répondeur.

063.jpg

Nous décidons de pique-niquer. Achat de gâteaux, crackers, fromage de New Zealand. Nous trouvons un camion pour nous emmener au bout de l’île et arrivons presque en même temps qu’un couple d’italiens  en vélo et qui nous ont vu partir à pieds. Vous nous avez étonnés, vous alliez « so fast » nous disent-ils le soir. Retour à pied sur quatre kilomètres, côté océan, sur un chemin entouré de cocotiers. Les coprahs sèchent au soleil. Un cargo est amarré au quai pour venir les ramasser.

0072.jpg

Un paumotu de l’hôtel nous montre son magnifique tatouage, un tigre, sur la poitrine, endroit très douloureux à piquer, nous dit-il, qui a nécessité deux semaines à Papeete à raison de séances de deux heures par jour.
Ici on nous appelles les « copines cousines ». ça nous plaît mieux que « les mamies » et on nous embrasse lorsque nous partons.

Voyage en Polynésie (13/18) Tikehau les sables roses

Posté : 10 juillet, 2010 @ 7:08 dans POLYNESIE | 8 commentaires »

 

Lundi 29 mai –

 Beaucoup de vent. On nous prévient que pour aller au motu aux sables roses, ça va secouer. Nous bravons tous les dangers et c’est exactement cela car les jeunes d’ici pilotent vite et le moteur est de 140 CV. Il n’y a ni gilet de sauvetage, ni bouée. On est tellement  secouées et trempées par les embruns que j’ai peur que nous ne soyons éjectées. Ce fut très sportif, le retour encore plus, car nous étions cramponnées à l’arrière du bateau, tout près de l’eau. C’était si impressionnant que j’en fermais les yeux par moments et aussi pour ne pas avoir l’eau très salée dans les yeux.

100.jpg

L’île est vraiment merveilleuse avec des « hoas » (gués) de chaque côté que l’on peut traverser pour aller découvrir les motus voisins (la vraie carte postale).

092.jpg

Bon pique-nique avec poisson perroquet, rougets, riz, papaye.

0102.jpg

Je visite le côté océan. Les oiseaux piquent sur ma tête. Je ne suis pas très rassurée. Le sol s’enfonce là où sont les trous des crabes de cocotiers.

 J’ai beaucoup rêvé d’habiter quelques temps sur une île déserte, mais en réalité c’est un mythe cet eden que l’on croit car au bout de trois heures on ne sait plus qu’y faire. Et pourtant c’est si beau et l’on peut se baigner dans des piscines naturelles turquoises à l’eau si chaude pendant que les palmes des cocotiers bruissent dans le vent …

091.jpg

Au retour sur Tikehau, nous prenons nos vélos et nous surprenons les habitants qui font un concours d’adresse en lançant des javelots visant une noix de coco piquée en haut d’un grand mât !

Voyage en Polynésie (12/18) Tikehau

Posté : 7 juillet, 2010 @ 10:03 dans POLYNESIE | 10 commentaires »

 

Dimanche 28 mai - 
 Plongée

057.jpg

Nicole  restera sur le bateau.  Elle n’est pas très contente de moi, car j’avais promis de ne pas plonger, cela l’inquiétant tant mais j’essaye de la convaincre que ce ne sera qu’une « petite » plongée à seulement une dizaine de mètres de profondeur.

En premier lieu c’est le moniteur, avec un américain très expérimenté, qui vont descendre dans le bleu jusqu’à 30 mètres de profondeur environ. Les fonds sont ici de 100 ou 200 mètres et les requins gris (raira), grands fuseaux d’argent de 2mètres50, curieux, remontent des profondeurs jusqu’à toucher le bateau. En tendant la main, on pourrait les caresser.

rangirequingris.jpg
requin gris photo François Battail

 Le moniteur nous a dit (à moi et à une autre fille qui doit plonger avec moi) de mettre la tête sous l’eau, dès leur immersion, pour voir ces magnifiques requins ! Cependant prudentes, nous attendons qu’ils redescendent suivant les plongeurs, pour les admirer d’un peu plus loin.

 Ma plongée se passera dans les trous de Matiti, hors lagon, côté océan pacifique tout près d’un tombant de 1000 mètres ! Le moniteur est extra. Je n’ai qu’à me laisser guider dans un merveilleux jardin avec des grottes, coins et recoins et arches sous lesquelles nous passons au milieu de nombreux poissons coralliens de toutes couleurs dont les aussi magnifiques que venimeux ptérois, poissons rouges entourés de voiles et de filaments blancs .

 Puis il n’y a plus qu’à se laisser  »envoler » en surface au tuba dans la passe par courant rentrant (deux noeuds de courant, cool ) jusqu’aux parcs à poissons que je rate, ne voulant pas risquer d’être entraînée à l’intérieur. Appel au bateau pour me récupérer.

062.jpg

Après-midi repos. Promenade côté océan où le coucher du soleil donne un éclairage doré aux roches qui baignent dans une eau peu profonde avec au loin les grosses vagues, le bord de l’eau étant du sable corallien super blanc avec quelques bernards l’ermite qui se baladent.
Le soir nous visionnons le film sous-marin pris par l’américain, tout autour de lui  la ronde des requins et des napoléons.

Voyage en Polynésie (11/18) Tuamotu Tikehau

Posté : 4 juillet, 2010 @ 7:47 dans POLYNESIE | 14 commentaires »

Samedi 27 mai –

Dix minutes d’avion entre Rangiroa et Tikehau.

Arrivée à Tikehau.

0521.jpg

 Collier de fleurs.

Auprès d’une jolie plage de sable les  bungalows du Tikehau Village sont assez rustiques mais propres.

 053.jpg

 La salle de bain extérieure au milieu d’arbustes nous plaît. 

 054.jpg

 Obligation de déjeuner pour 1500 CPP (75 FF) à la pension car une seule épicerie au village où l’on ne trouve que des boîtes de sardines !

Je visite l’unique route avec un vélo prêté par l’hôtel. Les maisons sont très coquettes et parées de fleurs. Vu la mairie, la poste, deux églises, un cimetière. Il y a de jolis bois de cocotiers et les habitants ramassent les coprahs, les ouvrent avant de les faire sécher.

Visite du quai et tour du village avec ma cousine. Au loin le bleu du lagon attire notre regard et notre envie de se baigner, pas beaucoup de hauteur d’eau et pas de poissons en vue . 

Le soir expédition raies mantas, à la lueur des lampes électriques !  Au bout du ponton, attirées par la lumière des projecteurs, entre 20 et 21 heures, quatre raies mantas se donnent rendez-vous pour un ballet nocturne. Elles ont environ 2 mètres 50 d’envergure et nous montrent leur ventre blanc. Ces énormes bêtes se nourrissent de plancton. Le ciel est merveilleux tout étoilé et  la voie lactée très visible.

traiemanta1.jpg

Tikehau reste un atoll  authentique avec peu de tourisme et ne vit pratiquement que de la récolte du coprah et du revenu des poissons capturés dans les parcs.

Voyage en Polynésie (10/18) Rangiroa bateau à fond de verre

Posté : 30 juin, 2010 @ 6:26 dans POLYNESIE | 7 commentaires »

 

Vendredi 26 mai –

Visite de la ferme perlière Gaughin’s pearl. Les perles noires ne nous attirent pas mais c’est curieux de voir le processus de leur formation. 

huitreperliere.jpg
photo du net

L’après-midi nous avons retenu le bateau à fond de verre.

Nous nous installons avec ma cousine dans le bateau autour de vitres qui permettent de visionner les fonds marins.  Arrivées sur le site de l’aquarium, le capitaine du bateau m’invite à me mettre à l’eau et me donne du pain pour les poissons. Les papillons sont nombreux et m’entourent vite fait tandis que deux gros balistes s’approchent et que je vois sur un fond de 5 mètres un bien gros et gras requin dont je ne connais pas l’espèce. Le bateau n’est pas loin et je le rejoins bien vite en grimpant à l’échelle.

Le guide est parti harponner de petits poissons et sous les vitres du bateau nous assistons à la ronde de 6 ou 8 requins à pointes blanches. Ils ont bien 1mètre50 de long et sont très gros. Je me félicite d’être remontée sur le bateau sinon j’aurais été obligée de rester dans l’eau à distance . L’homme dans l’eau joue avec eux et en attrape un par les ailerons. Impressionnant.

051.jpg

Tepeu parle peu. D’ailleurs sous l’eau à quoi cela servirait-il ? Son métier « dompteur de requins ». Armé de son fusil, il commence sa chasse sous-marine, ensuite pourra débuter une véritable corrida avec les squales. Excités par les appâts, ceux-ci se livrent à une danse version partie de cache cache avec l’homme amphibie qui se régale à jouer au chat et à la souris, un impressionnant ballet ludique auquel nous assistons !

Voyage en Polynésie (9/18) Rangiroa île aux récifs

Posté : 28 juin, 2010 @ 7:16 dans POLYNESIE | 7 commentaires »

 

Jeudi 25 mai –

Excursion en trimaran à l’île aux récifs 

 Le bateau, un trimaran de 18 mètres de long, 24 mètres de haut, peut avancer à la vitesse de 35 noeuds, mais nous n’irons qu’à 22 noeuds seulement ce qui est déjà très rapide. C’est un voilier de course qui a fait autrefois la route du rhum avec Eric Tabarly.

048.jpg

Nous faisons la course avec un autre trimaran du Kia Ora Village,  un ancien bateau de Florence Arthaud, cette fois.

049.jpg

Notre bateau gîte et le côté se soulève d’au moins 3 mètres au-dessus des flots. On croirait une aile d’avion. C’est très impressionnant. Nous sommes six touristes, un capitaine avec trois aides.

 L’arrivée sur l’île est merveilleuse tant l’eau du lagon est d’un joli bleu vert intense. Nous abordons la terre en canot pneumatique et les transbordements donnent lieu à quelques chutes spectaculaires dans l’eau. Nous marchons sous un soleil ardent sur un sable corallien d’un blanc éclatant, traversant de petits gués pour aller voir les récifs volcaniques qui bordent l’océan pacifique . Côté lagon, nous nous croyons en pleine mer, d’une rive on ne voit pas l’autre côté !

Le vent  nous a fouetté la figure pendant toute la traversée et maintenant nous avons  faim. Il faut attendre que le poulet soit cuit et les poissons, pêchés en cours de route,  grillés sur le foyer constitué de bois ramassés alentour.

 0092.jpg

 Le pain coco est délicieux cuit entre deux feuilles et la crêpe à la confiture sont les bienvenus. Le surplus , comme à l’habitude, est distribué aux requins venus nombreux à la bonne heure à l’endroit même où nous nous étions baignées dans 1 mètre 50 d’eau avant le déjeuner !

103.jpg

104.jpg

 Retour difficile sur le bateau. Le moteur de l’annexe pneumatique cale au milieu de la traversée. Une fois hissées sur le trimaran, il faut courir sur les élastiques du filet et certains rampent !

Retour à la pension. Douche malgré le peu de lumière. Le soir, nous n’allumons pas dans le bungalow pour éviter les moustiques, ce qui est très efficace mais qui peine ma cousine peu habituée au noir ! Cocktail de fruits. Dîner. Ecritures.

123
 

Switzerland to Ouagadougou |
Je me souviens |
Balade nordique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luluaucostarica
| Marina Baie des Anges
| Mbour - Tuabbou, quatre moi...