Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs

Bienvenue sur mon blog

Archive pour la catégorie 'LANZAROTE'

Lanzarote terre de volcans (22/22)

Posté : 26 mars, 2015 @ 8:42 dans LANZAROTE | 22 commentaires »

En vraies touristes, nous continuons la balade sur un grand catamaran qui voguera voiles déployées jusqu’au pied d’une montagne ocre avant de nous amener à une jolie plage qui me fera penser aux Antilles mais dont le nom nous rendra fières, la plage des français !

5 (67)j

5 (72)j

Un canot vient à la rencontre de notre bateau ancré au large pour nous mener sur la plage

5 (75)j

où nous débarquons les pieds dans l’eau, ma carte bancaire dans la poche de mon pantalon s’en souviendra,

5 (77)j

 

mais le sable de la plage est magnifique, doux aux pieds et la baignade exquise pour certains dans de l’eau à 23 degrés.

Retour sur le bateau pour déguster une excellente paella à volonté,

5 (92)j

il y en aura tant que le reste sera jeté à la mer à la grande joie des poissons, des oiseaux et des photographes

5 (93)j

 

De retour à terre, j’arrive penaude en retard dans le car, il y en avait trois et je ne savais pas dans lequel aller, heureusement que j’ai une bonne copine qui a stoppé le départ du car avant de me retrouver. Elle a gardé à son bras le bracelet au nom de l’hôtel et c’est un vrai passeport pour dire où nous allons.

Moi je suis bête, je l’ai enlevé dès le premier soir, il était trop serré à mon bras, il me tenait chaud et j’avais l’impression d’être une prisonnière !

 

Encore une belle journée qui nous laissera un grand souvenir !

 

De retour en France, nous conclurons par ces mots copiant Francis de Croisset :

« Nous avons fait un beau voyage »

et j’ajouterai : «  ensemble à deux, c’était mieux, merci ma belle amie ».

 

Lanzarote terre de volcans (21/22)

Posté : 23 mars, 2015 @ 8:14 dans LANZAROTE | 17 commentaires »

Le jour suivant sera consacré à la visite de l’île de la Graciosa 

Le car nous emmène prendre le bateau à Orzola et quarante minutes plus tard nous débarquerons dans le port de pêche de la Caleta del Sebo (après quelques remous et vagues qui auront fait pousser des cris à certains) et le passage d’un cap que l’on pourrait prendre pour le cap Horn !

5 (25)j

5 (30)j

D’un côté nous longeons la falaise haute de cinq cents mètres et de l’autre nous approchons de l’île, la mer est émeraude, le ciel d’un bleu intense et les maisons du port d’une blancheur incroyable. 

La Graciosa est une petite île de 27 km2, plate et sablonneuse, que dominent plusieurs cônes de scories, dont le plus important culmine à 266 m au-dessus du niveau de la mer.

5 (40)j

Elle demeure inhabitée jusqu’en 1876, date à laquelle une conserverie de poissons s’y installe avec sept familles de pêcheurs demeurant à Caleta del Sebo, son unique port.

5 (33)j

 

Elle fait partie du parc naturel qui regroupe d’autres îlots environ .600 personnes vivent sur l’île aujourd’hui et presque toutes dans le village de Caleta où mouillent les bateaux pour Orzola.  

Nous ferons quelques pas pour aller visiter la chapelle les rues sont rectilignes,

5 (44)j

on marche dans le sable et je me crois presque aux Maldives, juste quelques palmiers de ci de là

5 (51)j

, quelques coques de bateaux, deux ou trois jeeps et le musée le plus petit au monde qui montre le squelette d’un cétacé et raconte l’histoire de l’île.

5 (56)j

 

Lanzarote terre de volcans (20/22)

Posté : 20 mars, 2015 @ 8:12 dans LANZAROTE | 13 commentaires »

Le sous- marin à Puerto Calero

13 (7) 

Le jour suivant,, nous devons descendre à moins 34 mètres sous la mer dans un véritable sous-marin (coloré pour les touristes en jaune et rouge, dire qu’il se voit de loin!). L’intérieur est grand, pressurisé et reste stable. On y descend par une échelle

13 (8)

et nous voici chacune devant un hublot

13 (9)

où vont défiler quelques sardines. Mais le clou du spectacle est la venue d’un plongeur qui va donner à manger aux poissons et là ils sont nombreux attirés par la nourriture.

13 (13)

Ce sous-marin est une merveille de technique, il a coûté trois millions d’euros, il en est à plus de 28.000 plongées et nous avons droit à la sortie à un diplôme qui nous a coûté quand même assez cher pour les vingt minutes passées dans « les abysses » où nous avons pu apercevoir des restes d’un bateau coulé.

 La journée se termine par une balade le long de la mer à Playa Blanca. C’est un peu irréel, cette douceur du soir et le port illuminé au loin.

 

Lanzarote terre de volcans (19/22)

Posté : 17 mars, 2015 @ 7:59 dans LANZAROTE | 16 commentaires »

En se dirigeant vers Orzola , nous dépassons une région de dunes en bord de mer où un magnifique labyrinthe de pierres volcaniques a été érigé de la main de l’homme. Le sable est d’une blancheur éclatante faisant contraste avec le bleu foncé de l’océan.

5 (6)j

Après neuf kilomètres de route de montagne étroite longeant quelques précipices, nous arrivons au Mirador del Rio à 479 mètres d’altitude.

5 (9)j

Un endroit façonné par Manrique qui y installa un restaurant où depuis les baies vitrées, ou bien sur une terrasse au dehors l’on peut admirer le plus beau paysage qui soit, sur l’île de la Graciosa qui s’étend tout entière sous nos yeux admiratifs au milieu d’un océan turquoise. Manrique parlait d’une fenêtre vers le cosmos, d’où on peut aisément contempler une vue panoramique du ciel et de l’océan si fantastique qu’elle semble irréelle !

5 (12)j

 Retour sur le petit port de pêche d’Orzola où mon amie m’offre un déjeuner de poissons.

5 (22)j

 

Ensuite nous visitons San Bartolome, où sur la place de l’église, des enfants jouent à cache cache comme tous les enfants du monde. Je les observe depuis le banc où je me repose pendant que Jacqueline se promène dans un parc adjacent au milieu de magnifiques palmiers.

Un petit coca cola ne fait pas de mal avec la chaleur. 

Ensuite c’est le retour sur el Golfo pour le coucher du soleil et la recherche de nuit d’un poste d’essence. Je n’ai même pas à descendre de voiture que le pompiste a déjà fait le plein. L’essence n’est pas chère ici, 1 euro 08 le litre !

 

Lanzarote terre de volcans (18/22)

Posté : 14 mars, 2015 @ 8:27 dans LANZAROTE | 21 commentaires »

La grotte

6 (5)

Pour notre second jour de location de voiture, nous partons tôt le matin car il y a de la route à faire avant d’arriver dans le nord afin de ne pas rater la visite, à laquelle je tiens absolument, de la grotte La Cueva de los verdes.

6 (11)

 

Le site fut inauguré en 1964 et la température y est constante de 19° C. Nous nous trouvons devant une grande ouverture béante, c’est l’entrée du tunnel de lave unique en Europe qui s’étend sur près de 6 kms jusqu’à la mer dont je vous ai déjà parlé .

6 (16)

La visite guidée se déroule en empruntant d’abord un tunnel inférieur qui nous conduit à une grande salle où l’acoustique est exceptionnelle. Les roches ont des couleurs spectaculaires allant des tons rougeâtres au blanc en passant par de multiples tonalités d’ocre, de jaune et de vert soulignées par un savant éclairage.

6 (29)

Nous devons nous baisser ou crapahuter en empruntant quelques escaliers pour parvenir à l’étage supérieur où tout au bout est … la surprise.

6 (4)

photo du net 

Tout au fond se présente une sorte de géode aux couleurs de jade et devant nous semble-t-il une excavation. Le guide donne une pierre à une jeune fille et lui dit de la lancer dans ce grand trou profond. Celle-ci la lance avec force et voilà que le caillou rejaillit avec plein d’éclaboussures. Il s’est arrêté à quelques centimètres et a fait frissonner l’eau que nous n’avions pas vue. C’est alors que nous avons pu admirer le reflet magique de la géode dans le lac. 

 

Lanzarote terre de volcans (17/22)

Posté : 11 mars, 2015 @ 8:14 dans LANZAROTE | 15 commentaires »

 C’est dans le petit hameau de Tahiche que Cesar Manrique construisit sa résidence, dans laquelle il vécut jusqu’en 1987 et qu’il légua ensuite à ses concitoyens en tant que fondation.

11 (7) - Copie

Dès l’entrée, le décor est planté avec tous ces cactus et un mobile très coloré qui s’anime au vent, et vent il y a. 

Manrique était un grand artiste reconnu internationalement mais il aimait son île et décida de rentrer au pays afin de s’y établir définitivement.

11 (8) - Copie

Il réussit à imposer un style sur l’île Il conçut sa demeure sur cinq bulles volcaniques, chacune d’une couleur différente, au-dessus d’une coulée de lave. Sa structure en deux niveaux, en plus des jets d’eau, de la piscine, des palmiers et des cactus du jardin, réussit à transmettre son concept d’architecture intégrée au paysage naturel.

11 (15) - Copie

 Une salle est consacrée à ses œuvres .

Par la grande baie, on ne voit qu’une étendue de lave noirâtre à perte de vue !

11 (18) - Copie

Ensuite Cesar Manrique partit s’installer à Haria et termina hélas sa vie dans un accident de voiture. 

Personne dans l’île ne pourra l’oublier.

 

 

Lanzarote terre de volcans (16/22)

Posté : 8 mars, 2015 @ 9:38 dans LANZAROTE | 25 commentaires »

Lagomar

10 (4) - Copie

10 (1) - Copie

Dans le centre du bourg assoupi de Nazaret, construit dans la roche et agrémenté de cheminées fantastiques, de dômes, de miradors et d’escaliers en colimaçon, ce restaurant bar musée galerie évoque à la fois le Mexique et le Maroc.

10 (7) - Copie

10 (24) - Copie

La bâtisse fut construite pour Omar Sharif qui en aurait eu un coup de cœur et qui l’aurait perdue en un jour en jouant au bridge.

10 (31) - Copie

 

Pour accéder à cette salle de jeu ou bien à la chambre à coucher, il faut grimper tant de marches d’escalier que cette maison pourtant si jolie ne m’aurait pas plu du tout sans aucun ascenseur !!! Et pourtant, elle nous transporte dans un conte des mille et une nuits ! Je vous laisse l’admirer avec les photos.

10 (14) - Copie

10 (22) - Copie

Lanzarote terre de volcans (15/22)

Posté : 5 mars, 2015 @ 8:33 dans LANZAROTE | 17 commentaires »

Yaiza

Yaiza est un joli petit village très fleuri que nous traverserons maintes fois en allant vers le nord.

16 (5)

 

Son église, sa charmante place, ses maisons blanches aux volets verts et ses nombreuses boutiques d’artisanat en font un endroit attrayant. Ce jour là le ciel est d’un bleu à faire envie à ceux restés en France !

16 (9)

 

Nous nous arrêtons dans un charmant café qui fait un peu musée, avant de nous diriger vers la Geria, au centre de l’île, pour un pique-nique dévoré avec bon appétit, assises sur un petit muret en contemplant les vignes qui poussent autour. 

Nous en profitons pour faire quelques achats, cartes postales et souvenirs à rapporter .
Je dois souligner que tous les gens rencontrés sur Lanzarote sont d’une réelle amabilité. 

 

Téguise

16 (25)

 Téguise est une petite bourgade tranquille depuis quelle a perdu son rang de capitale.

16 (26)

Elle a des allures de pueblo espagnol et de médina nord africaine, restes d’invasions anciennes de pirates car le sang a coulé dans ses ruelles autrefois.

 Ses rues piétonnes entourant l’église sont très pittoresques avec bars et magasins pour les touristes.

16 (31)

 

L’église est établie autour de la grande place du marché. On y vénère la Vierge de Guadalupe, dont la statue se trouve à l’intérieur qui se fête chaque 15 août.

 

Lanzarote terre de volcans (14/22)

Posté : 2 mars, 2015 @ 8:01 dans LANZAROTE | 26 commentaires »

Afin d’être un peu indépendantes, nous louons une voiture pour deux jours. 

La voiture est facile à conduire, les routes sont excellentes,( il n’y a que des cars pour parcourir l’île, pas de train), les vitesses permises 40, 60 et 80 kms/h, personne ne va trop vite, le seul inconvénient sera le retour un soir au moment du coucher du soleil et nous serons si éblouies que je dus conduire d’une seule main, l’autre tenant un papier pour me cacher de ce soleil si fort.

 

A dromadaire sur la montagne de feu

2 (4)

Avant d’entrer dans le parc de Timanfaya, sur la gauche se trouve une attraction très prisée.

2 (10)

Une balade à dromadaire sur les pentes d’un volcan aux cendres brunâtres, un endroit lunaire et désertique.

2 (11)

C’est une cohue sans nom entre les gens et les dromadaires baraqués qui ne peuvent mordre ou cracher car certains sont muselés ou bâillonnés. 

Ce qui est un peu particulier ici c’est que vous êtes transporté à deux dans un panier accroché de chaque côté de la bosse, et si votre partenaire n’est pas aussi lourd que vous, on y ajoute un sac de sable pour faire le poids !

2 (7)

 Puis c’est le départ de la lente procession. 

Au début c’est une belle rigolade mais comme la balade est assez longue, au moment de la descente, vous ne riez plus du tout, vous êtes secoué comme un prunier et vous avez envie de demander grâce !

 

Lanzarote terre de volcans (13/22)

Posté : 27 février, 2015 @ 8:38 dans LANZAROTE | 22 commentaires »

Le Jardin de cactus

1 (3)

Au pied du moulin de Guatiza, l’artiste du pays Cesar Manrique, toujours lui, en conçut l’installation.

1 (11)

Tout au long des chemins de pierre et entre les cendres noires, on peut observer plus de 1400 espèces et un total de quasi 10.000 plantes.

1 (5)

1 (19)

Beaucoup proviennent d’Amérique, comme les saguaros qui peuvent atteindre 25mètres de haut, d’autres sont plus petites fleuries et piquantes. Je ne conseille pas aux belles-mères de s’y promener !!!

1 (24)

Aux alentours se trouvent des champs de cactus dédiés à la culture de la cochenille, un petit insecte importé du Mexique, dont les larves donnent un colorant rouge.

1 (4)

 

123
 

Switzerland to Ouagadougou |
Je me souviens |
Balade nordique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luluaucostarica
| Marina Baie des Anges
| Mbour - Tuabbou, quatre moi...