Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs

Bienvenue sur mon blog

Archive pour la catégorie 'INDE DIVERS'

Inde des prodiges (4/9) Konarak le temple du soleil

Posté : 30 avril, 2014 @ 7:44 dans INDE DIVERS | 21 commentaires »

 

PAGODE DE KONARAK

Près de Bhubaneswar, la pagode noire de Konarak est un magnifique temple posé sur des roues de pierre sculptées, comme un chariot, qui se nomme aussi temple du soleil, car le soleil y est représenté vers l’est pour le soleil levant, vers le sud pour le soleil au zénith, vers l’ouest pour le soleil couchant.

ko0

photo du net

Ce temple est l’un des plus beaux de l’Inde, malgré quelques écroulements. Au sommet se trouvaient neuf statues représentant les planètes qui sont maintenant adorées dans un petit musée attenant.

P1200020

Il est destiné à tous les âges. Petit, on regarde les frises d’éléphants au ras du sol, enfant on voit les animaux, adolescent et adultes, l’âge des jeux du sexe. Les couples érotiques sont représentés grandeur nature et dans toutes les positions que les guides vous expliquent en français. Et quand on est vieux, on regarde le sommet du temple, le ciel et le paradis. (je suis arrivée au stade du ciel !!!)

P1200014

Il y a de grandes roues qui représentent les divisions du temps. C’est très esthétique mais il fait très chaud et je bois avec délice le lait d’une noix de coco fraîche.

Le guide m’emmène à un restaurant pas cher où je me régale de poisson frit cuisiné par un brahmine avant d’aller à trois kilomètres sur la magnifique plage déserte de Puri au sable blanc étincelant.

 

Inde pays des prodiges (3/9) Bharatpur

Posté : 27 avril, 2014 @ 7:51 dans INDE DIVERS | 16 commentaires »

RESERVE D’OISEAUX DE BHARATPUR 

Je décide de visiter une réserve d’oiseaux au départ de Bharatpur, mais je n’ai aucune indication de l’endroit exact où elle se trouve.

A la sortie de la gare, je suis littéralement assaillie par les conducteurs de rickshaws dont les tarifs vont de 6 à 2 Rs. Je retiens le moins cher évidemment mais j’ignore qu’à l’entrée de la réserve, il y a encore de nombreux kilomètres à parcourir avant d’arriver à la pièce d’eau d’où part la balade. Je dois donner dix roupies supplémentaires ! Il n’y a pas d’autres rickshaws en vue et je n’ai pas le choix car le soleil est bien chaud.

bharatpur-lake

photo du net

Je suis enchantée de ma promenade en barque sur une eau peu profonde recouverte de verdure au milieu de milliers d’oiseaux perchés sur les branches ou sur les rives, marabouts, oies de Sibérie, canards, plumes blanches, grises, roses et rouges, oiseaux battant des ailes, oiseaux fendant l’azur du ciel.

Bharatpur National Sancturies

photo du net

Au retour, plus personne pour me ramener ! Je m’en explique au gardien de la réserve qui trouve un autre conducteur qui va m’emmener gratis (le gardien attrapera mon voleur qu’il connaît et lui fera payer le prix de mon retour à l’autre !). Il n’y a qu’en Inde qu’il arrive de pareilles combines !  Je monte donc dans le nouveau rickshaw quand à mi -chemin mon premier chauffeur réapparaît. C’est alors l’empoignade entre les deux conducteurs, jusqu’à ce que je change de véhicule.

Inde pays des prodiges (2/9) Khajuraho

Posté : 23 avril, 2014 @ 3:21 dans INDE DIVERS | 16 commentaires »

KHAJURAHO 

Changement de décor, je suis en route pour les temples érotiques de Khajuraho

Khajuraho_Dulhadeo_2010

photo du net

Ceux de l’ouest sont disséminés dans un jardin très bien entretenu avec des buissons de lauriers roses.

 Les sculptures sont une merveille de dentelles de pierre. Elles font l’éloge de la femme et de l’union charnelle dans un luxe de détails tels qu’on reste « pantois » devant cette expression artistique !

P1200015

Les jeunes guides du pays en rajoutent, s’en amusent beaucoup et en profitent pour vous faire des « propositions » (auxquelles je n’ai pas donné suite !) .

Khajuraho-los-templos-del-Kama-Sutra4 (Copier)

photo du net

J’ajoute cette photo pour ceux qui trouvaient que les autres étaient trop soft !

Puis je me dirige vers les temples jaïns de l’est pour voir le couple d’amoureux enlacé si connu et tant de fois représenté. Il est d’une réelle beauté et l’on ressent la tendresse qui unit ces deux êtres taillés dans la pierre.

1546044449_khajuraho_tour

Inde pays des prodiges (1/9) Bénarès

Posté : 21 avril, 2014 @ 7:50 dans INDE DIVERS | 20 commentaires »

BENARES  

La ville sainte de Benares s’étend sur quatre ou cinq kilomètres. J’ignorais qu’elle s’appelle aussi Varanasi, si bien que je ne voulais pas quitter le train, ne me croyant pas arrivée !

Je visite en premier le Monkey Temple près des ghats, difficile à trouver perdu dans un dédale de petites ruelles étroites d’un mètre de large, où se trouvent la foule, les vaches sacrées et de nombreux commerces. Mon appréhension se confirme, un singe vient de mordre un enfant à l’œil.

Vaches_Inde_2006

photo du net

En contraste à la misère omniprésente, les toits des temples sont recouverts de feuilles d’or.

104101

photo du net

A la burning place (place des crémations), s’élèvent jour et nuit des volutes de fumée, au milieu du bois entassé et des cadavres en train de se consumer. Il est interdit de photographier et je le comprends dans le respect des morts.

Je me dois d’entrer à la manufacture de la soie où l’on espère que je vais acheter saris et riches brocards.
Il paraît que De Gaulle a visité cet endroit. Comme lui j’ai eu droit de boire le thé sur la terrasse !

 varanasi-ganges-boating

photo du net

Le lendemain, je trouve un batelier pour m’emmener sur le Gange sur les rives duquel je vois les gens faire leurs ablutions et boire cette eau verte et sale où flottent des résidus incertains et cadavres à demi consumés parfois. Aux yeux des hindous, cette eau est pure et sacrée. Ils la considèrent comme leur mère à tous.

Varanasi_2

photo du net

Il y a des mendiants sur chaque marche des ghats et l’on ne peut faire ce pèlerinage de Bénares sans donner une petite pièce à chacun.

Une petite anecdote à ce sujet. J’avais un oncle dont le nom de famille Dana se trouvait en Inde. Les enfants le poursuivaient répétant sans cesse « anna anna »  quêtant une petite pièce qui se nomme anna en inde, et ainsi il se disait : « mais comment se fait-il que ces enfants connaissent mon nom ? » .

 

Les chemins de fer indiens (4/4)

Posté : 17 décembre, 2013 @ 8:46 dans INDE DIVERS | 20 commentaires »

 

On ne dort pas facilement, car il y a toujours du spectacle ! Un camelot faisant semblant de s’ouvrir le bras avec un couteau pour faire la démonstration de médicaments à vendre. Une gitane dansant les fesses au ras du nez de paysans joyeux qui lui glissent des paisas dans le décolleté.

Un pickpocket qui met en émoi tout le compartiment et des mendiants qui chantent des louanges aux dieux.

Fort heureusement les puces ne me piquent pas !

 Le bruit de la locomotive rappelle le temps d’autrefois et empli de nostalgie vous oubliez que vous êtes noir des pieds à la tête quand vous en sortez au bout de 36 heures !

Les chemins de fer indiens (4/4) dans INDE DIVERS 1-6-300x202

Les chemins de fer indiens (3/4)

Posté : 14 décembre, 2013 @ 8:51 dans INDE DIVERS | 20 commentaires »

Pour la nourriture, on trouve de tout à chaque arrêt et croyez –moi, il y en a souvent !

Les chemins de fer indiens (3/4) dans INDE DIVERS 1-8-300x225

 Des échoppes proposent des beignets, du sucre candi, des gâteaux à la noix de coco, des cacahuètes, des samosas.

1-10-300x200 dans INDE DIVERS

 

 Des colporteurs promènent sur leur tête leurs cuvettes emplies d’œufs durs, de bananes et de concombres.

 Les vendeurs de bétel parcourent les compartiments avec leurs petits paquets de feuilles emplies de noix d’arec et de chaux vive que le peuple mâche et crache abondamment en longs jets de salive rouge.

83836281_o1-300x225

 Les photos sont du net

Un homme avec sa théière à la main, court le long du train, versant son breuvage brûlant dans des sortes de petits pots en terre rouge qu’on jette après . Et puis quand le train repart, si le client a son thé et n’a pas encore payé, le vendeur court sous la fenêtre et ne récupère pas toujours son argent.

 

Les chemins de fer indiens (2/4)

Posté : 11 décembre, 2013 @ 8:24 dans INDE DIVERS | 22 commentaires »

 

Je vais vous raconter l’histoire vraie du pauvre vieux provincial un peu naïf débarquant en Inde pour la première fois, allant à Bénarès, qui s’est fait voler son sac à dos dans un train puis dans un autre train le lendemain, après avoir racheté brosse à dent, chemise etc. alors qu’il allait aux toilettes. Plus de lunettes, plus de dentier, plus moyen de manger ! Complètement écœuré, il est reparti en France aussitôt !

Les chemins de fer indiens (2/4) dans INDE DIVERS 1-9-300x225

 

Comme les voyages durent longtemps, 10 heures pour faire 300 kilomètres en général les gens s’installent confortablement.

p1070679-300x225 dans INDE DIVERS

 

 Souvent il fait très chaud. J’ai eu quelquefois l’impression que mon sang allait se mettre à bouillir d’autant plus que ma place préférée est la couchette en bois porte-bagages qui se trouve donc en hauteur et que l’on sait que la chaleur monte et que les ventilateurs sont toujours en panne !

 

Les chemins de fer indiens (1/4)

Posté : 8 décembre, 2013 @ 8:57 dans INDE DIVERS | 26 commentaires »

Ici les vaches sont sacrées, même quand elles se baladent entre les rails des chemins de fer .

 Les chemins de fer indiens (1/4) dans INDE DIVERS 1-7-300x225

photo du net

 

Autrefois les sadhous qui voyageaient en Inde ne payaient pas le train. On raconte que l’un d’eux, à qui l’on ordonnait de quitter le train puisqu’il ne voulait pas payer, a empêché par la puissance de sa pensée celui-ci de repartir. On a été obligé de l’aller quérir pour que le train démarre !

3-202x300 dans INDE DIVERS

Ce dernier ne part pas toujours du quai annoncé et les hindous ne savent pas dire non à vos requêtes, c’est impoli.

1-5-300x216

 

 Je voyage en dernière classe avec les gens du peuple, qui me sourient, me font une petite place sur une banquette déjà pleine à craquer, partagent leur nourriture ou m’offrent une tasse de thé.

 Je coince quand je peux mon sac à dos sous la banquette, avec les épluchures de cacahuètes sinon je dors dessus.

1-1-300x130

 photo du net

 Les fenêtres ont des barreaux pour éviter les brigands en chemin. Un jour un touriste a laissé passer son bras à l’extérieur et un voleur qui était sur le toit du train lui a piqué sa montre !

Boire un thé à Darjeeling (7/7)

Posté : 28 septembre, 2012 @ 3:56 dans INDE DIVERS | 13 commentaires »

C’est ici que l’on trouve sur les hauteurs des monastères tibétains des sectes bonnets jaunes et bonnets rouges. Certains  grands lamas ayant quitté le Tibet en 1959 ont installé leur siège à Darjeeling, ayant amené avec eux les livres précieux sauvés de la destruction chinoise et ont fondé des écoles de moines.

Boire un thé à Darjeeling (7/7) dans INDE DIVERS 1-9

 

Au Tibetan Refuge Center je rencontre un couple suisse dont la femme a eu une hépatite virale soignée par un médecin védique (médecine tibétaine) avec des plantes. Il a fait le diagnostic rien qu’en lui tâtant le pouls et l’a guérie en dix jours. Ici on traite l’organisme pour activer ses défenses immunitaires.

1-15 dans INDE DIVERS

Hier soir dans ma chambre, une petite lampe allumée produisant de l’air chaud, a fait tourner un moulin à prières à ailettes !

Où il s’avère que « sciabus » en anglais signifie gale J’ai serré la main d’une française qui l’avait. Pourvu que je ne l’attrape pas.

1-16

les photos sont du net

C’est avec regret que je quitte Darjeeling par le petit train si pittoresque mais c’est une très mauvaise idée car il met 8 heures pour le trajet . Je profite d’un arrêt dans une gare pour me rendre au toilettes. J’ai à peine baissé mon pantalon, remarqué un ver qui grouillait par terre, que j’entends le chutt chutt de la locomotive qui démarre. Je cours en tenant mon pantalon et monte en marche (heureusement il ne va pas vite !) affolée car mon bagage était resté dans le compartiment.

Boire un thé à Darjeeling (6/7)

Posté : 26 septembre, 2012 @ 7:57 dans INDE DIVERS | 14 commentaires »

 

Le lendemain, je suis allée visiter l’Himalayan Mountainring Institute où j’ai été reçue par Dorjee Lathoo, ami de ma propriétaire, qui m’a raconté sa victoire au sommet de la Nanda Devi en 1975 avec une équipe franco-indienne et en 1976 avec des japonais.

Boire un thé à Darjeeling (6/7) dans INDE DIVERS 1-10

.

imagesCAB1PM31 dans INDE DIVERS

C’est dans ce lieu que je peux revivre l’histoire d’hillary et Tensing les premiers sur l’Everest en 1953 !

Je souligne avec tristesse en ce moment la disparition de nos brillants et courageux alpinistes français à la suite d’une avalanche sur les pentes du Manuslu, un autre 8000 de la chaîne himalayenne au Népal.  La passion de la montagne est dévorante et lorsque l’on y a succombé, on ne peut plus l’arrêter !

Ma tibétaine m’a raconté l’histoire de sa famille. Ses parents, commerçants habitaient Lhassa. Après avoir consulté un astrologue, celui-ci leur a dit qu’il fallait quitter Lhassa car les chinois allaient l’envahir. Ils ont obéi et en 1943 ils sont partis, leur fille avait deux mois.

J’apprends qu’il naît en Inde un enfant toutes les une seconde et demie. Un million d’entre eux meurt par mois de malnutrition.

123
 

Switzerland to Ouagadougou |
Je me souviens |
Balade nordique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luluaucostarica
| Marina Baie des Anges
| Mbour - Tuabbou, quatre moi...