Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs

Bienvenue sur mon blog

Archive pour la catégorie 'GRECE CYCLADES'

Amorgos l’île du grand bleu (4/13) Paros

Posté : 30 juillet, 2009 @ 8:19 dans GRECE CYCLADES | 13 commentaires »

 Lundi ––

arche

Nous avons loué une voiture climatisée et avons visité le vieux village fleuri de Lefkes et celui de Marpissa. A Lefkes, nous sommes montées au travers des ruelles jusqu’à l’église entourée de collines cultivées autrefois en terrasses dont il reste les murets. Quand on pense au travail des hommes pour les édifier, on reste éberlué.

 chat

Nous avons rencontré quelques chats et déjeuné sur une jolie placette d’une salade grecque et d’un fromage fondu sous le grill. Une femme accroupie repeignait à la chaux le contour des dalles au sol. Ce n’est pas rare de voir les habitants repeindre leurs hauts murs avec des balais longs de trois mètres !

jolie place à Lefkes

Puis direction Naoussa, le petit port de pêche très pittoresque avec son église sur la hauteur, ses tavernes qui étalent tables et chaises à tout vent. C’est là que Stéphane Bern a une maison je crois, il a bon goût ! De l’autre côté de la baie, juste en face, à trois kilomètres, se trouve la plage de Kolymbythrès avec ses rochers bizarres, sculptés de trous. La mer est comme un lac, presque tiède et je me baigne .

Naoussa

Retour à Parikia par des pistes montagneuses jusqu’à un monastère accroché à une colline et qui n’accueille pas les femmes. Nous maugréons contre ces coutumes moyenâgeuses tout en se frottant les mains dans des touffes de thym qui sentent si bon. Nous dînons au même endroit qu’hier avec slouvaki (brochettes) de poulet, frites et tatziki (fromage blanc, concombre et ail). Dans la nuit le vent se met à souffler très très fort.

orangers

Amorgos l’île du grand bleu (3/13) Paros

Posté : 27 juillet, 2009 @ 10:14 dans GRECE CYCLADES | 6 commentaires »

Dimanche –

Lever 5 heures. Nous terminons les tartines du petit déjeuner dans le taxi pour le Pirée. Le beau ferry « Blue Star Paros » tout neuf est à quai. C’est le grand luxe, escaliers mécaniques, salons, bars.

ferry

On s’installe dehors sur le pont à l’arrière pour cinq heures de traversée. Mer d’huile. C’est super. On a le temps d’admirer le sac à dos de Christie avec tout un programme brodé par elle de toutes les couleurs : en latin, carpe diem, cueille le jour présent ; en basque, ongia ene gogoa, vouloir bien est mon culte, en grec yvaөi gexutov, connais-toi toi-même de Socrate ; en anglais, peace and love, paix et amour ; en espagnol, dios conmigo, dieu avec moi.

sac Christi

Nous arrivons à Paros vers midi. Tous les hôteliers sont là à l’arrivée du ferry et brandissent leurs pancartes. Nous optons pour le Damias Village. C’est propre, adorable et coquet dans un ensemble blanc et bleu avec passages voûtés et fleuris de bougainvilliers. Sur le devant de notre petite terrasse de plein pied, bien sympathiques  deux palmiers que nous surnommons palmiers ananas pour le renflement de leur tronc à la base.

à l'arrivée du bateau

Damias hotel

Nous visitons le village de Parikia et surtout l’église de la Panaghia Katapoliani, érigée au quatrième siècle. Arrêt boisson sur une petite place où deux tavernes ont installé tables et chaises sous un arbre dont le tronc rappelle le buste d’une femme. Nous y retournons pour le dîner. Le patron est sympa et parle français.

église

Christi met un cierge

Amorgos l’île du grand bleu (2/13) Paris Athènes

Posté : 25 juillet, 2009 @ 11:51 dans GRECE CYCLADES | 9 commentaires »

 

Samedi –

Un taxi nous mène à l’aube à Roissy au terminal 2D. Le jour suivant le plafond du terminal 2E s’écroulera sur quelques passagers malchanceux. Nous avons échappé au pire, grâce au petit bouddha que Véronique a donné à sa mère pour nous porter bonheur. Nos sacs sont magnifiquement parés de rubans jaune vif pour mieux les reconnaître. 3 heures et 20 minutes d’avion pour Athènes. Le voyage passe vite avec un petit déjeuner au jambon cru du pays, délicieux. Mon amie près du hublot veut tout voir du paysage et scrute la ouate des nuages.

A l’arrivée, mauvaise nouvelle l’agence nous annonce qu’il n’y a pas le bateau prévu pour Paros aujourd’hui. On nous expédie en taxi jusqu’au centre d’Athènes vers un hôtel qu’on imagine magnifique puisqu’il a vue sur l’acropole. En fait il se nomme ‘Economic hôtel », se trouve dans la rue des sex-shops, rue par laquelle, on ne sait pour quelle raison, la police dérive la circulation bruyante et klaxonnante.

L’après-midi, nous visitons Plaka au pied de l’Acropole et ses ruelles commerçantes où l’on trouve de tout ainsi qu’une pléiade de restaurants. Pendant l’antiquité, l’Acropole était le sanctuaire pour le culte de la déesse Athéna et d’autres dieux de la mythologie grecque. La chaleur est intense, la pente ardue, heureusement de petits kiosques vendent partout des bouteilles d’eau minérale.

acropole

Cyclades – Amorgos l’île du grand bleu (1/13) Athènes Paros Amorgos Naxos

Posté : 24 juillet, 2009 @ 9:02 dans GRECE CYCLADES | 14 commentaires »

 

TROIS FILLES SUR LE CAILLOU 
ou
LE REVE DU GRAND BLEU
mai 2004

Amorgos

Depuis plusieurs mois que ce voyage est prévu, nous, c’est-à-dire Christie mon amie de toujours, Brigitte ma fille et moi-même rêvons d’aller sur cette île d’Amorgos sur laquelle a été tourné en partie le film « le grand bleu ». Et pourtant, sur une photo trouvée sur Internet, l’île se découvre comme un énorme caillou montagneux, planté au milieu de la mer, où l’on ne voit qu’aridité, rocs et désolation ! Au moins ce sera une île authentique et c’est ce qui nous plaît.

le monastère

Par contre la photo du monastère tout blanc accroché dans une falaise vertigineuse à 300 mètres au dessus de la mer d’un bleu époustouflant, nous fascine. Et puis ces récits de voyage où nous lisons : « ici, tout est splendide, calme et serein » « ici on touche le bonheur du doigt » nous font espérer trouver nous aussi ce bonheur là !

toits bleus

Nous savons aimer parcourir les ruelles enchevêtrées et fleuries des villages cycladiques aux murs blanchis à la chaux, aux portes et volets peints de bleu comme les coupoles des nombreuses églises et monastères, nous imprégner de leur beauté et de leur sérénité tout en savourant un café frappé à l’ombre d’une treille.

café le grand bleu

C’est un voyage à conseiller à tous ceux qui ne veulent pas dépenser trop ! Nous avons trouvé , partout sauf à Athènes, une chambre pour trois personnes aux environs de 25 et 30 euros et une location de voiture dans les îles pour 20 euros par jour. La nourriture est très peu chère ce qui permet d’aller manger au restaurant assez souvent.

à Naxos

12345
 

Switzerland to Ouagadougou |
Je me souviens |
Balade nordique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luluaucostarica
| Marina Baie des Anges
| Mbour - Tuabbou, quatre moi...