Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs

Bienvenue sur mon blog

Archive pour la catégorie 'GRECE CYCLADES'

Les îles grecques des Cyclades avec le caïque Andréas (10/13) Delos

Posté : 5 septembre, 2010 @ 7:14 dans GRECE CYCLADES | 10 commentaires »

 

DELOS

067320x200.jpg

Delos est l’une des plus petites îles des Cyclades, considérée par les anciens comme le centre de l’archipel, le lieu de naissance d’Apollon et de sa soeur Artémis. Ce lieu sacré fut érigé en sanctuaire et la cité prospéra avec l’arrivée des ioniens.

068320x200.jpg

L’attraction majeure en est la terrasse des lions. Le théâtre est impressionnant et de magnifiques pavements de mosaïque ont été restaurés dans les anciennes maisons dont on peut voir les murs. Ils représentent des mammifères marins chevauchés par des personnages divins.

069320x200.jpg

Nous grimpons le mont Cynthia qui culmine à 113 mètres pour profiter du panorama sur les îles voisines et sur notre bateau ancré au loin qui a fière allure.

Les îles grecques des Cyclades avec le caïque Andréas (9/13) Paros

Posté : 1 septembre, 2010 @ 8:50 dans GRECE CYCLADES | 11 commentaires »

PAROS

Paros doit sa réputation à son marbre blanc qui servit à la sculpture de la Vénus de Milo.

grcejuin2010294copie.jpg

On vient à Paros pour ses douces collines, ses vallons plantés de vignobles et d’oliveraies, pour ses ravissants villages éclatants de blancheur aux ruelles fleuries de bougainvillées et de jasmin, pour ses petits ports de pêche sympathique, pour ses criques aux eaux cristalines et pour ses chapelles et monastères.

1l.jpg

A Parikia, capitale de l’île, nous visitons la Panagia Ekatondapiliani, une des plus anciennes églises de Grèce. Jouxtant un cloître tout blanc, l’église possède une façade à triple arcades. L’intérieur est un luxe d’icones, de lustres et de dorures. Nous y allumons un cierge.

13.jpg

Nous louons une voiture pour faire le tour de l’île.

Naoussa est un petit port typique avec ses pêcheurs et ses terrasses animées où nous déjeunons de poissons frais, espadon ou thon et pour ceux qui veulent d’octopuss, c’est-à-dire de poulpe grillés. On en voit partout étalés suspendus sur des fils à linge pour sécher au soleil. En face se trouve la plage de Kolymbithrès tentante avec ses criques entre des chaos rocheux mais nous n’aurons pas le temps de nous y attarder.

24.jpg

Lefkès est le village le plus authentique avec son dédale de rues, ses multiples placettes, ses balcons fleuris, son jardin de roses. Son église est un bijou de marbre.

5.jpg

21.jpg

Les îles grecques des Cyclades avec le caïque Andréas (8/13) Schinoussa

Posté : 29 août, 2010 @ 8:09 dans GRECE CYCLADES | 15 commentaires »

SCHINOUSSA


Schinoussa fait partie des petites Cyclades. C’est une île sèche et timidement vallonnée.

 

061320x200.jpg

Le port est situé au fond d’un profond golfe relié au bourg principal par une route d’1km,500 que nous emprunterons sous le chaud soleil après un très bon déjeuner dans une coquette taverne près du port.

Pendant ce temps nous observons de loin les matelots de notre bateau lavant le quai à grands jets d’eau

039320x200.jpg

 afin d’éviter que la poussière ne se dépose sur les flancs de notre bateau flambant neuf !

065320x200.jpg

 

L’après-midi nous découvrons de ravissantes plages. Au retour, arrêt dans un petit café où l’on nous installe table et chaises sur la rue. Il faut se lever pour laisser passer les ânes !

064320x200.jpg

Une minuscule chapelle est au loin que j’aurais aimé atteindre mais la végétation méditerrannéenne faite de bosquets épineux m’empêche de m’en approcher et le caïque est prêt à repartir.

041320x200.jpg

Les îles grecques des Cyclades avec le caïque Andréas (7/13) Santorin

Posté : 26 août, 2010 @ 8:14 dans GRECE CYCLADES | 10 commentaires »

SANTORINI

grcejuin2010061copie.jpg

Cette île est sans doute un des spectacles naturels les plus saisissants de la Méditerranée, seule île grecque perchée sur un ancien volcan. C’est depuis la mer qu’il faut la découvrir, image inoubliable d’une longue falaise avec le village tout blanc accroché tout en haut de l’à-pic à plus de cent mètres de haut.

053320x200.jpg 

 On atteint le bourg à pied ou à dos de mulet, façon plus pittoresque que de l’aborder par le téléférique existant.

054320x200.jpg

Fira, la capitale de l’île, est une bourgade aux ruelles très pittoresques coupées d’arcades et d’escaliers, ménageant parfois des vues sur la mer. Il y a un nombre faramineux de boutiques offrant aux trop nombreux touristes des souvenirs divers mais aussi des bijoux d’or et d’argent à des prix très intéressants.

058320x200.jpg

Mais il ne faut pas manquer Oia, le village le plus beau de l’île, et beau est un faible mot pour décrire ses demeures troglodytiques suspendues dans le vide, ses moulins et ses églises aux dômes lumineux bleus et blancs.

grcejuin2010028copie.jpg

Ici les plages sont de sable noir comme celle de Périssa où nous dînons les pieds dans le sable , tout près de l’eau, tandis qu’à read beach, le sable n’est que cendres rouges.

060320x200.jpg

Nous visitons le site archéologique d’Akrotiri qui était un port des marins de l’antiquité et dont les ruines ensevelies sous la masse de cendres volcaniques ont été préservées tout comme à Pompéi. On y voit des magasins avec de grands récipients contenant des denrées alimentaires, ainsi que des fresques dont la plus célèbre est un pêcheur tenant à la main ses poissons.

059320x200.jpg

En reprenant le bateau, tout près des îles volcaniques en face de Santorini, les plus courageux se jettent à l’eau pour nager 450 mètres vers les sources chaudes de Palea Kameni , frisson assuré au retour sur le bateau la nuit venant et le vent soufflant !.

063320x200.jpg

Les îles grecques des Cyclades avec le caïque Andréas (6/13) Folegandros

Posté : 23 août, 2010 @ 8:18 dans GRECE CYCLADES | 8 commentaires »

 

FOLEGANDROS


Folegandros est une île coup de coeur bien qu’aride et montagneuse.

 

Nous montons à pied jusqu’à Chora à 3kms 500 du port, sous une chaleur torride à l’heure de midi, dans un cirque ressemblant au désert américain avec des touffes rougeâtres parsemant un sol caillouteux à l’herbe brûlée.

Nous nous offrons deux arrêts à l’ombre, l’un auprès d’une maison où un homme tond un mouton et où nous tenons compagnie à un âne bien malin qui se cache du soleil le long d’un mur, l’autre sous le seul arbre de la route où nous sortons la gourde pour étancher notre soif. A l’arrivée nous trouverons ma fille et une amie, toutes deux rouges comme des coquelicots et au bord de l’insolation !

Elles sont montées plus vite que nous bien sûr et sans chapeau, tandis que nous, les vieux, nous arrivons frais et dispos (enfin presque !).

050320x200.jpg

 

Chora est un village délicieux où le temps prend le temps de s’écouler. Une ravissante place ombragée s’offre à nous pour un déjeuner, débutant comme il se doit par une dégustation d’ouzo dans un verre glacé ! Le restau est sympa, tenu par un italien qui parle français. Un peu plus loin les habitations toutes blanches ont cette particularité d’avoir des balcons en bois peints de différentes couleurs. Quand on lève la tête, tout en haut d’un sentier en zigzag qui grimpe sec sur la montagne le monastère de la Panagia est un must que nous photographions de loin.

051320x200.jpg

Il faut prendre le bus qui suit la route des crêtes et s’arrêter juste avant la descente pour la plage d’Agali que l’on atteint en 20 minutes à pied. Si l’on continue sur la droite on arrive à une autre belle plage isolée, ombragée par des tamaris. Il faut penser à la remontée rude sous le soleil et ne pas oublier la gourde.

049320x200.jpg

Les îles grecques des Cyclades avec le caïque Andréas (5/13) Sifnos

Posté : 20 août, 2010 @ 12:22 dans GRECE CYCLADES | 13 commentaires »

 

SIFNOS

044320x200.jpg

043320x200.jpg

Sifnos est réputée pour la beauté de ses monastères, ses poteries, sa gastronomie. Sifnos fut prospère dans l’antiquité grâce à ses mines d’or et d’argent.

a127copie.jpg 

Les bateaux accostent dans le port de Kamarès. Du port l’unique voie se faufile vers une vallée profonde remplie de terrasses et de champs d’oliviers. Chora qui se nomme Apollonya se trouve à 5 kms et pour y monter pédestrement il suffit de prendre des escaliers qui tracent une ligne blanche dans la montagne. Après cela, un arrêt buvette est indispensable pendant que les yeux se portent sur les poteries fleuries qui décorent porches ou toits.

a171copie.jpg
 
Une patisserie se trouve au confluent des routes qui partent vers le centre de l’île mais nous emprunterons celle qui, passant parArtemonias, se dirige vers un monastère au toit blanc et bleu dominant la mer, dans un endroit merveilleux de sérénité, le panagia Poulati.

a190copie.jpg

045320x200.jpg

 La visite se poursuit vers le kastro, une sorte de citadelle toute blanche perchée sur la mer aux ruelles voûtées avec encore des colonnades et tombeaux antiques, des chats en veux-tu en voilà et des fils électriques qui viennent un peu tempérer notre ardeur à photographier ! Mais c’est beau, très beau.

046320x200.jpg

Une minuscule chapelle se trouve au ras de l’eau, à visiter que si vous êtes courageux car il faut remonter pas moins de 155 marches.

 082320x200.jpg

Si vous êtes fatigués vous pourrez vous reposer assis sur les tombes du superbe cimetière tout proche à l’ombre des cyprès en méditant sur le bonheur d’être là ! Et puis en contrebas, se trouve une jolie crique pour vous baigner.

 

a147copie.jpg

Le soir nous allons en taxi jusqu’à la plage de Vathi pour voir le rayon vert du soleil se couchant, une plage qui ressemble aux plages des Antilles. Nous dînons de souvlakis, cotelettes de mouton grillées, ou de moussaka, gratin d’aubergines, chez un vieux grec aux imposantes moustaches. Des barriques de vin trônent dans son restau et nous faisons la fête !

a130copie.jpg

Les îles grecques des Cyclades avec le caïque Andréas (4/13) Seriphos

Posté : 17 août, 2010 @ 8:13 dans GRECE CYCLADES | 10 commentaires »

SERIPHOS

 026320x200.jpg

Cette île dénudée et sauvage est dominée pourtant par l’un des plus beaux villages des Cyclades.

034320x200.jpg

A l’arrivée du bateau, le village tout blanc est impressionnant , s’étageant depuis la mer jusqu’au haut d’une colline que nous grimperons à pied péniblement sous un soleil ardent par 35 degrés moitié par un sentier à ânes, moitié par des escaliers.

037320x200.jpg

Aux nouveaux arrivants, je conseille de monter en stop (les grecs sont tellement accueillants) ou en bus et de redescendre à pied !

036320x200.jpg
 D’escalier en escalier, nous arrivons au sommet (à 5 kms du port), non sans avoir fait mille photos de chaque porte fleurie.

grcejuin2010048copie.jpg

Un petit repas constitué d’une salade grecque, c’est à dire feta tomates oignons poivron concombres, arrosés d’une bonne huile d’olive du pays, nous réconforte avant la descente.

grcejuin2010179copie.jpg

Les îles grecques des Cyclades avec le caïque Andreas (3/13) Kéa

Posté : 11 août, 2010 @ 8:29 dans GRECE CYCLADES | 4 commentaires »

 

KEA

Arrivée à Livadi, petit port tout tranquille. Sur la gauche en regardant la mer est une jolie plage en arrondi bordée de tamaris. A droite est un village fortifié de l’âge du bronze.

030320x200.jpg

Le chef lieu de Kéa est un délicieux village perché sur un massif montagneux au milieu d’une campagne verte et cultivée en terrasses. Nous y accédons par des ruelles en pente souvent couvertes de voûtes qui permettent de se mettre à l’abri du soleil. Une femme descend ces marches un bouquet de roses à la main et a la gentillesse de nous en offrir quelques unes.

029320x200.jpg

En poursuivant dans la campagne nous atteignons le lion de Kéa qui est une étrange sculpture de neuf mètres de haut, taillée dans un bloc de granit, qui daterait de 600 ans avant JC.

031320x200.jpg

Les îles grecques des Cyclades avec le caïque Andreas (2/13)

Posté : 8 août, 2010 @ 8:43 dans GRECE CYCLADES | 8 commentaires »

 

Pour cette première journée, après un vol sans histoire vers Athènes, nous voilà dans le car à destination de Porto Rafti où nous allons découvrir notre bateau amarré à quai . Et là nous découvrons un magnifique caïque tout en bois acajou, briqué sans un grain de poussière, encore plus beau que toutes nos espérances ! Le bateau fait environ 25 mètres de long. Il est prévu pour une vingtaine de personnes, mais nous ne serons que 12 voyageurs ce qui sera bien agréable.

023320x200.jpg

Après une petite friture dans un restaurant local et l’emménagement dans nos cabines respectives, nous voilà partis pour trois heures de mer avant d’aborder l’île d’Eubée dans la belle lumière du soir.

EUBEE

Eubée sera la seule île, parmi celles que nous visiterons, qui ne fait pas partie de l’archipel des Cyclades

024320x200.jpg

 

Nous débarquons à Karystos qui est un port de pêche très animé . En effet les quais sont occupés par les pêcheurs occupés à ramender leurs filets qui sont d’une belle couleur jaune.En montant la rue face au port, nous prenons notre premier repas grec dans une taverne. Attention au retsiné, rouge ou blanc ça se boit facile et ça fait tourner les têtes ! Et le tsatziki, concombres et fromage blanc aillé, vous m’en direz des nouvelles sur une belle tranche de pain !
En regardant la mer sur la gauche, une plage nous attend pour une baignade.

L’après-midi nous partons pour une promenade de deux heures vers le Castello Rossa, forteresse vénitienne du XIII ème siècle qui domine la ville. Nous passons par Myli un village paisible et rafraîchissant où nous nous arrêtons à une buvette. car il fait très chaud. Les gens rencontrés nous saluent d’un joyeux kaliméra. Notre promenade se prolonge vers les vestiges de l’aqueduc romain.

027320x200.jpg

Les îles grecques des Cyclades avec le caïque Andreas (1/13)

Posté : 5 août, 2010 @ 8:02 dans GRECE CYCLADES | 9 commentaires »

 

Mai 1997
12 jours 12 îles !


Avec leurs maisons blanches écrasées de soleil, leurs monastères, leurs moulins à vent, leurs pigeonniers, leurs plages, les Cyclades sont les perles de la mer Egée. Certains disent qu’on les appelle Cyclades parce qu’elles dessinent un cercle autour de l’île sacrée de Delos.


Cela faisait une vingtaine d’années qu’en scrutant le catalogue de voyages de NF, je lorgnais sur une croisière qui me semblait merveilleuse, la découverte des îles Cyclades en caïque. Il me semblait que je ne devais plus attendre et me voilà donc partie joyeusement avec ma fille et mon compagnon en ce mois de mai 1997.

020320x200.jpg

Nous irons d’île en île, navigant au moteur le matin très tôt et débarquant chaque jour sur une île nouvelle. La mer est calme en cette saison, ce qui n’est pas toujours le cas en plein été.

carte02.gif

Nous pouvons nous étendre au soleil sur le pont. Les repas du soir sont pris à bord. Le capitaine Yannis et les deux matelots sont sympathiques mais ils ne chôment pas entre la navigation, les soins au bateau pour que tout brille, et les manoeuvres de port. Nous n’avons rien à faire qu’à nous laisser bercer au gré du vent, et nous précipiter à chaque arrivée pour découvrir chaque île avant d’y débarquer, paysage toujours renouvelé de collines couvertes de maigre végétation, de champs d’oliviers, parfois un monastère au loin et les villages cycladiques tout blancs qui s’étagent sur les collines en terrasses.

12345
 

Switzerland to Ouagadougou |
Je me souviens |
Balade nordique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luluaucostarica
| Marina Baie des Anges
| Mbour - Tuabbou, quatre moi...