Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs

Bienvenue sur mon blog

Archive pour la catégorie 'EGYPTE AVENTURES'

Aventures en Egypte (6/6)

Posté : 14 avril, 2011 @ 8:04 dans EGYPTE AVENTURES | 19 commentaires »

 

Après quelques achats de souvenirs, nous sommes allés au camping. Un chien a voulu mordre notre guide, eh bien, vous me croirez si vous voulez, mais ce dernier ne s’est pas démonté, il a attrapé prestement le chien et l’a mordu au cou et celui-ci est bien vite parti sans demander son reste !! Nous avions un bon défenseur et nous pouvions dormir tranquille.

egypte19.jpg

Puis nous avons loué deux taxis pour nous rendre à Abou Simbel, à 300 kms de là. Comme la route était monotone, nos chauffeurs, complètement crazy, s’amusaient à se courser, ou bien à se frôler à toute allure ce qui nous permettait de s’arroser d’une voiture à l’autre. Nous étions écroulés de rire et aussi nous frémissions de peur .

Une fois arrivés devant ces temples extraordinaires, nous étions presque seuls et l’on pouvait photographier tout à notre aise l’intérieur. Vingt ans plus tard, une centaine de cars se rend chaque jour ici, la foule est dense, et les policiers montent la garde. Le pharaon Ramsès II est gigantesque et à ses pieds je découvrais sa femme toute minuscule ! Déjà à cette époque la parité n’existait pas !

 

egypte16.jpg

Nous ne pouvions quitter l’Egypte sans faire un détour vers la mer rouge. Un bateau nous a menés sur une petite île où nous avons pu plonger pour découvrir une succession de bancs de coraux où s’ébattaient des légions de poissons aux couleurs incroyables.

egypte13.jpg

Et c’est avec, pour moi une larme à l’oeil, pour d’autres un dernier narguilé dans un café du souk, que nous avons quitté ce pays qui nous a enchantés.

Aventures en Egypte (5/6)

Posté : 10 avril, 2011 @ 7:40 dans EGYPTE AVENTURES | 16 commentaires »

 

 egypte6.jpg

A Assouan, le Nil était bien là avec le décor de ses nombreuses felouques aux voiles triangulaires.

 egypte22.jpg

En se rendant à l’île aux fleurs, ce que j’ai beaucoup aimé, ce sont de très jeunes enfants, ramant avec leurs petites mains, dans des bateaux de fortune, souvent des caissettes, venant nous chanter « alouette, gentille alouette », pour obtenir quelque backchich. Malins, ils demandaient d’abord notre nationalité, car ils connaissent des chansonnettes dans toutes les langues !

egypte23.jpg

egypte14.jpg

L’après-midi nous étions heureux d’aller boire une bière dans le décor anglais du mythique Old Winter Palace. Il faisait si chaud que je m’étais mis dans l’idée de pouvoir y prendre une douche. Mais j’avais beau expliquer « shower » par geste et par mot à l’employé de l’hôtel, il semblait ne rien comprendre, aussi me suis-je décidée à m’arroser dans les toilettes avec le petit jet d’eau pour se rincer les fesses ! Après cela, les wc étaient devenus une piscine et je n’avais pas de serviette pour me sécher. J’en suis ressortie avec mes habits trempés qui, heureusement ont séché bien vite !

egypte251.jpg
photo du net

Aventures en Egypte (4/6)

Posté : 6 avril, 2011 @ 7:59 dans EGYPTE AVENTURES | 12 commentaires »

 

A Louxor, sur la rive thébaine, je me souviens de notre équipée à dos d’ânes pour aller jusqu’à la vallée des rois et ensuite longer le haut de la falaise au dessus du temple de Deir el Bahari construit pour la reine Hachtesoup. Epoustouflant ce temple, on le croirait né des entrailles de la falaise. C’est dans une cachette auprès que fut retrouvée en 1881 par Gaston Maspero la momie de Ramsès II qui se trouvait dans le sarcophage de Ramsès 1er. Mystère ! On ne peut évoquer ce temple sans avoir une pensée pour les touristes massacrés ici quelques années plus tard.

egypte.jpg

egypte21.jpg


Les ânes trottinaient bon train sous un soleil écrasant, se dépassaient alors que nous frôlions le bord du précipice. Et si nous avions chu, nous n’aurions pas eu droit, hélas, aux magnifiques tombeaux des pharaons, avec des couloirs peints de hiéroglyphes et des cieux étoilés !

egypte11.jpg

Mais n’oublions pas que je suis venue pour visiter la tombe n°59, celle de Toutankhamon, ce jeune prince de toute beauté mort à 19 ans qui a régné il y a plus de 3000 ans. Hélas, il y a tant de queue que je suis obligée d’abandonner cette idée. A l’heure d’aujourd’hui la tombe est fermée pour mieux en protéger les peintures.

egypte27.jpg

photo du net 

 La tombe, non pillée et contenant de fabuleux trésors, avait été une grande découverte du temps de Carter en 1922. Carter et ceux qui l’accompagnaient dans l’approche de la tombe sont morts bien mystérieusement ! Le masque mortuaire en or massif incrusté de lapis-lazuli est d’une beauté incomparable, je l’ai vu au musée du Caire. La momie restaurée est maintenant sortie de son sarcophage et repose dans une vitrine transparente, prête à parcourir le monde dans des expositions. On ne lui a pas demandé son avis à ce pauvre Toutankhamon et je suis sûre que cela ne lui aurait pas plu !

egypte26.jpg

Aventures en Egypte (3/6)

Posté : 2 avril, 2011 @ 8:13 dans EGYPTE AVENTURES | 13 commentaires »

 

C’était la première fois que je venais au Caire. Le matin, nous nous réveillions au chant du muezzin, relayé par celui des coqs. C’est une ville cosmopolite bruyante, entre les braiements des ânes, le bruit de la circulation intense, les klaxons anarchiques, j’étais assourdie.

egypte4.jpg

 

J’étais venue pour … les pyramides et je les découvrais encore plus grandioses que je les imaginais, guettées par le pauvre sphynx qui avait non seulement le nez éclaté mais était entouré d’échafaudages. Sa figure valait bien un ravalement ! Les vendeurs de toutes sortes nous accostaient et aussi les loueurs de chameaux ou de chevaux pour se rendre sur le site.

 

C’était la pyramide de Khéops qui était l’objet de toute mon attention ! J’avais lu que des chercheurs avaient essayé de trouver des chambres secrètes jusqu’alors inconnues, qu’ils avaient essayé de percer le mur dans le couloir de la reine et qu’ils avaient trouvé du sable de l’autre côté de la paroi, du sable ne provenant pas du plateau de Gizeh. Serait-on à la veille d’une découverte inestimable, la véritable chambre de Khéops ? En effet j’ai eu beau explorer, pliée en deux et respirant un air raréfié et brûlant, le boyau qui m’amenait à la chambre actuelle, je n’ai vu qu’un tombeau vide.

J’imaginais cent mille ouvriers en train de suer sang et eau sur le chantier. Les uns, au moyen de cordes, s’échinent à remorquer d’énormes blocs de pierre, pouvant peser jusqu’à quinze tonnes. D’autres taillent et polissent ces pierres, ou les élèvent vers le sommet à l’aide de machines rudimentaires. Tout un peuple afin d’ériger le plus indestrucible des monuments à la gloire de son roi.

egypte9.jpg

 

J’aurais aimé comme Napoléon en gravir les échelons et me retrouver à 142 mètres de haut ! C’est interdit, mais je suis sûre qu’à 4 h du matin cela aurait été possible avec un bon backchich pour le gardien ! La suite du voyage m’en empêchera . Ce doit être très impressionnant d’escalader ces blocs d’autant plus qu’entre eux le sol penché est rendu glissant par le sable et le haut n’est plus qu’une dalle cimentée et raide.

Aventures en Egypte (2/6)

Posté : 29 mars, 2011 @ 7:26 dans EGYPTE AVENTURES | 20 commentaires »

 

Le midi on s’arrêtait pour pique-niquer et il fallait mettre la main à la pâte en secouant quelques paresseux, pour éplucher tomates et oignons afin de préparer le taboulé. Nous mangions peu , il faisait trop chaud. Le soir on se rattrapait avec souvent un bon couscous .

En fin de journée, nous nous arrêtions tôt. Un soir, nous avons dormi par terre sur un balcon et je me souviens m’être sentie très mal à cause des 45° de température. Mon cou dégoulinait. Je n’arrivais plus à bouger, ni à penser. Heureusement que mes compagnes m’ont obligée à aller prendre une douche froide, ce qui m’a un peu ranimée. Après cela il fallait faire face aux escadrilles de moustiques qui se précipitaient sur nous, mais couverte de crème à la citronelle j’échappais à leur piqûre, pas à leurs sifflements !

egypte12.jpg

Une fois, tout près de nous il y avait une falaise qui me semblait bien tentante à escalader ! Ce que je fis aussitôt à la grande frayeur de notre guide qui est venu me secourir à la sortie tout en haut alors que le rocher n’était plus qu’une vraie pile d’assiettes en équilibre instable. Après cela je me suis sentie un peu penaude !

egypte2.jpg

La nuit venue, le ciel scintillait de mille étoiles et notre guide se faisait un plaisir de nous les nommer une à une jusqu’à ce que nous tombions, ivres de fatigue et de beauté, dans les bras de morphée. Au petit matin Ra, le soleil, inondait notre camp ! Un jour en nous levant, nous avons découvert des traces de coyote tout près de nos duvets !

egypte7.jpg

Moment de frayeur rétrospectif. Une autre fois nous étions sur, paraît-il, le chemin de contrebandiers, mais nous n’avons vu aucune âme qui vive. C’était un site archéologique un peu perdu dans la montagne.

Aventures en Egypte (1/6)

Posté : 25 mars, 2011 @ 8:19 dans EGYPTE AVENTURES | 21 commentaires »

 

Ceci est un petit clin d’oeil à l’Egypte avec un jeu de mots qui m’amuse :
visiter ce pays TOUT EN CAMION pour aller voir TOUTANKHAMON !

C’était en mai 1989 et à cette époque une certaine agence proposait des voyages insolites de traversées égyptiennes à bord d’un camion, emmenés par un guide français qui parlait arabe couramment, ce qui permettait une meilleure approche des populations rencontrées. C’était assez sportif puisque nous devions dormir le plus souvent à la belle étoile dans le désert, en bivouac, et cela me plaisait.

Ici je ne vous conterai que quelques anecdotes et vous parlerai peu des temples, des tombeaux, des momies ou des hiéroglyphes. Il y a des guides pour cela et vous pouvez vous reporter au récit de ma croisière sur le Nil  dont le lien est : http://danae.unblog.fr/tag/egypte/

egypte8.jpg

Notre camion était donc notre maison, une maison à tous vents qui nous criblaient de grains de sable jusque dans les yeux malgré les chèches dont nous nous entourions le visage. Les cahots de la piste faisaient que nous sautions sur nos sièges comme dans un rodéo !

Nous avions un stock d’eau minérale au doux nom de « baraka » et les bouteilles circulaient d’une bouche à l’autre pour étancher la soif qui nous tenaillait tout le jour. Nous avions aussi une autre astuce, celle de s’asperger d’eau grâce à un brumisateur. Mais la fraîcheur ne tenait pas et les deux minutes suivantes nous avions toujours aussi soif et aussi chaud !

egypte3.jpg

J’allais quelquefois à l’intérieur de la cabine du conducteur à l’avant. Je dois vous avouer que notre guide et la jeune fille qui l’accompagnait, après s’être aimés, ne s’entendaient plus du tout si bien que mon rôle était de faire tampon entre eux deux ! Un rôle pas facile qui demandait beaucoup de diplomatie.
Tout au long de la route, les enfants nous arrosaient au passage d’un feu nourri de « hello » en signe de bienvenue et une unique fois de cailloux nettement moins sympathiques !.

 

Switzerland to Ouagadougou |
Je me souviens |
Balade nordique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luluaucostarica
| Marina Baie des Anges
| Mbour - Tuabbou, quatre moi...