Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs

Bienvenue sur mon blog

Archive pour la catégorie 'ANTILLES'

Marie-Galante

Posté : 13 juillet, 2013 @ 7:35 dans ANTILLES | 18 commentaires »

Marie-Galante est une île calme où le temps s’est arrêté il y a deux siècles.

Marie-Galante dans ANTILLES les-toits-de-capesterre_940x705-300x199

 Les falaises, les récifs coralliens, la mangrove, la campagne et ses plants de canne à sucre, son bétail, ses moulins, ses distilleries, ses plages et la gentillesse de ses habitants méritent un détour pour le voyageur.

1-300x168 dans ANTILLES

 

L’économie coloniale développa sur l’île les cultures du tabac du café et du coton. Mais dès le 17ème siècle, les planteurs ont fait de la canne à sucre une importante source de revenus qui se maintient jusqu’à présent.

 marie-galante-3

De cette culture l’île a hérité d’un surnom, l’île aux cent moulins. Les moulins servaient à broyer la canne.

77492-300x200

L’un des symboles de l’île c’est le cabrouet, la charrette locale tirée par deux bœufs. Il assure le transport de la canne.

 10-des-moyens-de-transport-3-300x225

 

Le rhum blanc agricole qui est produit fait l’objet d’une appellation d’origine et le plus réputé, de marque Labat, a un degré d’alcool de 59°! 

462_001-300x203

photos du net

Après l’abolition de l’esclavage en 1848, des élections législatives donnèrent lieu à des émeutes qui conduisirent au déversement du rhum et du sucre de l’habitation Pirogue dans une mare proche, aujourd’hui appelée la mare au punch en mémoire de ces évènements tragiques.

 De mémoire d’antillais, ce fut le plus beau punch de l’histoire des Caraïbes.
Les révoltés plongèrent dans la mare où ils prirent les plus enivrantes tasses que l’on puisse rêver !

p1140701-300x225

 

La plage de la Ferrière est l’une des plus belles de l’île. Nous avons fait étape au restaurant sur la plage « chez Zézette » en dégustant de délicieux acras de morue.

 

Les Saintes (9/9) une journée à la Dominique – la rivière indienne

Posté : 10 juillet, 2013 @ 7:34 dans ANTILLES | 14 commentaires »

Une journée, nous sommes partis sur un catamaran pour aller jusqu’à la Dominique, une autre île de l’arc antillais.

Le bateau tout blanc était si propre, sans un seul grain de poussière, qu’il a fallu ôter ses chaussures pour monter dessus. Après trois heures de mer , nous sommes arrivés dans la baie de Portsmouth.

 

Sur de petites barques aux noms exotiques, nous avons remonté la rivière indienne pendant que hérons et aigrettes blanches s’envolaient dans la mangrove silencieuse.

Les Saintes (9/9) une journée à la Dominique -  la rivière indienne dans ANTILLES 1-33

 La rivière se faisait de plus en plus étroite, nos rames allaient jusqu’à toucher les racines des palétuviers et l’épaisseur des feuillages dans les arbres donnait une atmosphère sombre et mystérieuse .

1-34 dans ANTILLES

 

 Des orchidées sauvages faisaient des taches colorées dans la verdure, pendant que des crabes de terre s’enfuyaient à notre passage. Une vraie balade à la Indiana Jones jusqu’à une petite baraque où l’on nous offrit du rhum !

 1-31

Ensuite nous avons fait une balade à pied cette fois pour aller jusqu’à une belle cascade sur le morne diablotin

 

 

1-30

et au retour en traversant une plantation de pamplemoussiers, nous avons goûté à ce fruit dont je me souviens encore tant il était juteux et sucré à souhait .

Nous marchions sur de la terre bien grasse et ce qui devait arriver, arriva ! Je tombais de tout mon long et je me relevais couverte de boue des pieds à la tête. J’amusais beaucoup les villageois qui riaient de bon cœur, mais celui qui n’a pas ri du tout, c’est le skipper du catamaran lorsque j’ai dû remonter à bord, sur son beau bateau tout blanc .

 

Les Saintes (8/9) Terre-de-Bas

Posté : 7 juillet, 2013 @ 7:00 dans ANTILLES | 15 commentaires »

Terre-de-Bas

 Les Saintes (8/9) Terre-de-Bas dans ANTILLES 1-49

Nous avons loué un véhicule pour faire le tour de cette île un peu désertée.

1-50 dans ANTILLES

 

 La nature y est sauvage et lorsque nous voulions faire quelques pas, des iguanes s’enfuyaient de partout .

 C’est surtout un plateau rocailleux et il n’y a qu’une seule plage, celle de Grande Anse

1-51

 

 où nous avons pu nous faire servir une belle langouste  !

 

1-20

photo du net

 Le bout de l’île avait été dévasté par la mer et je crois que depuis, en 2004, il y eut un véritable ouragan qui a tout emporté malheureusement .

 

 

Les Saintes (7/9) Terre-de-Haut – le fort Napoléon

Posté : 4 juillet, 2013 @ 7:29 dans ANTILLES | 18 commentaires »

La principale attraction touristique est le Fort Napoléon en haut d’une colline qui est dure à monter si on y va à pied.

Il a été utilisé comme pénitencier. Curieusement Napoléon n’y a jamais été ! Depuis il a été transformé en musée.

 Les Saintes (7/9) Terre-de-Haut - le fort Napoléon dans ANTILLES 1-16

PHOTO DU  NET

Un jardin exotique de cactus entoure le fort, la vue y est superbe

1-61 dans ANTILLES

 

1-14

 et des iguanes s’y promènent focalisant notre attention.

 Ces animaux semblent sortis tout droit du temps des dinosaures, de vrais petits dragons vert-fluo avec leurs grosses écailles et leur dos épineux
. Ils sont aussi beaux qu’inoffensifs.

1-17

 

Le cimetière est pittoresque, abritées sous les filaos, les tombes sont décorées de coquillages, les lambis. Ces lambis ont servi à régaler les habitants par leur chair délicieuse. Ils servent donc aux morts et aux vivants !!!

p1140694-300x225

Pendant que nous sommes dans les régalades culinaires, il paraît qu’on sert des rôtis d’iguanes. Moi ce que je connais ce sont les boudins antillais et les acras de morue, et puis aussi les bonnes glaces coco ou goyave ou rhum.

 Oui la Guadeloupe fabrique du rhum  réputé et avec du sucre de canne et un filet de citron, on déguste le fameux ponche qui fait vite tourner les têtes !

 

 

Les Saintes (6/9) Terre-de-Haut – ilet Cabrit

Posté : 1 juillet, 2013 @ 7:52 dans ANTILLES | 20 commentaires »

Il y a un club de plongée où j’ai pu faire une sortie sur le célèbre « pâté sec » dont il me reste le souvenir de ma peur face à de nombreux barracudas !

Et puis je me suis levée un matin à 6 heures pour aller grimper avant la grande chaleur sur le chameau, une colline à 309 mètres au-dessus de la mer d’où la vue s’étend sur les îles alentours.

Les Saintes (6/9) Terre-de-Haut - ilet Cabrit dans ANTILLES 1-52

 

Nous avions demandé à un pêcheur de nous mener à l’îlot Cabrit juste en face pour la journée.

1-19 dans ANTILLES

 

 Belle balade en robinsons, petit tour sous l’eau, nous y étions seuls à part l’unique gardien de l’île.

1-18

 


Mais le soir venu, la nuit commençait à tomber et pas de pêcheur. Nous avait-il oubliés ?
Ce n’était plus si drôle, nous commencions à perdre patience quand il est enfin arrivé .

 

Les Saintes (5/9) Terre-de-Haut – Bois joli – plage de Pompierre

Posté : 19 mai, 2013 @ 7:19 dans ANTILLES | 13 commentaires »

La végétation est magnifique, il y a des arbres fleuris, le flamboyant, le tulipier du Gabon et les massifs de bougainvillées

Les Saintes (5/9) Terre-de-Haut - Bois joli - plage de Pompierre dans ANTILLES 1-25

 

mais il faut prendre garde aux mancenilliers qui ont des fruits qui ressemblent à de petites pommes. Malheur à celui qui s’assoit sous cet arbre ou croque pomme ou feuille. La sève blanchâtre est du pur acide. Heureusement les troncs de ces arbres sont marqués de rouge.

1-5 dans ANTILLES

1-4

 

Pas loin de là, l’hôtel du bois joli est situé dans un endroit de rêve, avec piscine mais aussi la mer à ses pieds. Comme il est assez loin du centre de l’île, il y a un débarcadère où les bateaux qui vont à Terre-de-Bas peuvent s’y arrêter.

1-10

 

La plage la plus sympa est celle de Pompierre dans une forêt de cocotiers. Une baie presque fermée par des roches qui font que l’eau y est immobile et chaude.

1-43

 Sous l’eau quelques poissons terrés dans des excavations coralliennes et sur la plage de petites biquettes qui voudraient bien chiper vos restes de pique-niques.

 1-42

Ne pas manquer de goûter aux « tourments d’amour » la spécialité de l’île, savoureux gâteaux à la confiture de coco, de goyaves, ou de bananes.

1-2

 

 Des femmes, panier d’osier sous le bras, vous les proposent dès l’arrivée du bateau ou sur les plages. C’est une saintoise du siècle dernier qui, pour faire revenir son mari volage vers le nid conjugal, lui prépara le premier de ces petits délices.

 Vous l’aurez compris, s’ils sont célèbres aujourd’hui, c’est que le coquin leur trouva quelques raisonnables vertus et revint vers son épouse, cuisinière amoureuse et inspirée. Nul doute, d’ailleurs, qu’il ne revint pas seulement pour les gâteaux …

à suivre …………………………..

 

Les Saintes (4/9) Terre-de-Haut – le pain de sucre – Jacques Boone

Posté : 16 mai, 2013 @ 7:44 dans ANTILLES | 13 commentaires »

Dans la journée, sac au dos avec une bouteille d’eau et chapeau de paille sur la tête, nous partions en promenade vers des lieux de baignades.

Tout au bout de l’île, nous faisions une pause chez le très connu Jacques Boone, un aventurier qui, après avoir écumé toutes les mers du globe, s’est installé sur ce bout de terrain juste en face du pain de sucre et à cinq minutes de la plage du même nom.

Avec de l’humour il a écrit :  » si vous voulez aller sur la mer sans risque de chavirer, alors n’achetez pas un bateau, achetez une île. »

Les Saintes (4/9) Terre-de-Haut - le pain de sucre - Jacques Boone dans ANTILLES 1-38

 

 Il a construit une sorte de gite puis un bungalow . Il loue l’étage de sa maison ouvert aux quatre vents et en bas il fait bar.

1-12 dans ANTILLES

 

 On peut venir y boire un coca ou une bière, lire ses récits de voyages et assis devant le spectacle féerique , observer les colibris venus se délecter du nectar des fleurs

1-13
Photo du net

 ou cet autre oiseau qui aimait le sucre déposé dans une soucoupe.

 1-11

Au pied de la colline se trouve une propriété magnifique tristement enfermée dans des grillages réduisant la taille de la plage .

1-37

 

 De celle-ci nous pouvons découvrir avec masque et tuba des milliers de petits poissons au pied des parois du pain de sucre formées d’orgues basaltiques.

1-36

Les Saintes (3/9) Terre-de-Haut

Posté : 13 mai, 2013 @ 7:17 dans ANTILLES | 18 commentaires »

C’est pourquoi après avoir passé une journée à découvrir l’île, nous avons décidé d’y retourner pour y rester … trois semaines !

Ce fut un séjour merveilleux.

Les Saintes (3/9) Terre-de-Haut dans ANTILLES 1-21

1-26 dans ANTILLES

 

Nous avions loué un petit appartement avec une terrasse où venait se balader l’après midi un minuscule lézard.

1-24

 Bon le soir il faisait très chaud et il y avait bien quelques moustiques ce qui provoquait quelques conflits avec mon compagnon qui aimait faire des courants d’air, ce qui me faisait m’enrhumer, et puis pour chasser les moustiques, à choisir le ventilo ou bien le tortillon chinois qui fume et fait tousser !!!

 Et puis aussi quelques petits cafards qui se baladaient derrière la cuisinière.
Mais qu’importe quand le soir venu on peut y faire griller une langouste ou une bonite achetées pas cher aux pêcheurs du coin.

Les Saintes (2/9) Terre-de-Haut

Posté : 10 mai, 2013 @ 7:43 dans ANTILLES | 19 commentaires »

Les habitants sont de rudes pêcheurs, bons charpentiers de marine, qui ont construit des barques très rapides nommées les saintoises.

 Les Saintes (2/9) Terre-de-Haut dans ANTILLES 1-1

Photo du net

  Ils fournissent presque tout le poisson au marché de Pointe à Pitre.

 p1140523 dans ANTILLES

 

 

La première activité de l’île est le tourisme. Les bateaux débarquent chaque jour leur cargaison de touristes et les rues sont envahies de scooters pétaradant.
Il n’y a que le soir que le calme revient et c’est le meilleur moment pour profiter des beaux couchers de soleil.

p1140697-300x217

 

La couleur locale c’est ce Monsieur Bonbon avec son chapeau de paille et de tissu écossais d’inspiration tonkinoise, aux larges bords, le salako.
Se promenant sur le quai, il est la curiosité des touristes et toujours pris en photo (il était car cela se passait en 1996). Sur la photo ci-dessous prise sur le net, je ne pense pas que ce soit lui.

 1-3

Le bourg s’étire tout en longueur. La gendarmerie est toute mignonne et la mairie toute pimpante avec un jardinet devant .

1-23

Des peintres se sont installés et les magasins d’artisanat et de fripes ne manquent pas.

 

Les Saintes (1/9) Terre-de-Haut

Posté : 7 mai, 2013 @ 7:32 dans ANTILLES | 13 commentaires »

 

L’archipel des Saintes fait partie des îles autour de la Guadeloupe. Il fut découvert par Christophe Colomb en 1493.
Il comprend deux îles principales, Terre-de Haut et Terre -de-Bas et quelques îlots rocailleux.

La plus importante est Terre-de-Haut.

C’est un véritable petit éden et sa baie est considérée comme la troisième plus belle au monde après celles de Rio et d’Halong !
Les grands voiliers aiment venir s’y ancrer .

Les Saintes (1/9) Terre-de-Haut dans ANTILLES 1-8

 

Il n’y pleut que rarement, il y fait chaud toute l’année, elle a de superbes plages et des plantes exotiques y poussent facilement. Les maisons étagées aux toitures rouges donnent une idée de gaîté à l’île

1-7 dans ANTILLES

 

 et à l’arrivée, la première chose que l’on voit, est la maison du docteur comme un bateau dont la proue avance sur la mer .

p1140699-300x214

 

Elle est peuplée principalement de fiers marins descendants de corsaires bretons et la race est restée blanche, car la canne ne poussant pas sur ces terres arides, ils n’eurent pas recours aux esclaves et il y eut peu de métissages.

1234
 

Switzerland to Ouagadougou |
Je me souviens |
Balade nordique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luluaucostarica
| Marina Baie des Anges
| Mbour - Tuabbou, quatre moi...