Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs

Bienvenue sur mon blog

Archive pour la catégorie 'ANTILLES'

Aventures martiniquaises (10/20)

Posté : 12 septembre, 2014 @ 7:23 dans ANTILLES | 19 commentaires »

 

Il ne faut pas manquer de visiter le jardin de Balata entourant une maison créole posée là comme dans un écrin verdoyant.

1 (4)

Ce jardin exotique regroupe plus de 195 espèces de plantes, d’arbres et de fleurs

GE DIGITAL CAMERA

. J’ai pu y admirer entre autres la magnifique rose de porcelaine

GE DIGITAL CAMERA

GE DIGITAL CAMERA

et y voir des colibris venus là déguster le nectar des fleurs pendant que des oiseaux chantaient dans les palmiers, cocotiers et bambous.

GE DIGITAL CAMERA

 

Aventures martiniquaises (9/20)

Posté : 9 septembre, 2014 @ 7:39 dans ANTILLES | 16 commentaires »

 

La cuisine créole est épicée mais délicieuse et les poissons servis sont de toute fraîcheur  et appétissants !

1 (54)

Vous m’en dires des nouvelles si vous avez goûté à un colombo de poulet, de cabri ou ou de porc mais ce que je préfère par dessus tout ce sont les acras de morue .

c internet (1)

photo du net

Attention aux piments, surtout le piment oiseau, une fois j’ai mordu inconsciemment dedans et pour apaiser le feu , j’ai bu de l’eau sans savoir que cela augmentait la brûlure, je m’en souviens encore !

c internet (12)

photo du net

 

A tous les coins de rue, on trouve au milieu d’une fumée noire des vendeurs de poulets boucanés. Au début de notre séjour, nous en avions acheté un et pas trouvé mauvais mais lorsque nous avons su comment étaient élevés ces poulets, cela nous a coupé l’appétit et l’expérience s’arrêta là.

GE DIGITAL CAMERA

Aventures martiniquaises (8/20)

Posté : 6 septembre, 2014 @ 7:26 dans ANTILLES | 13 commentaires »

 

Le marché aux poissons regorge de variétés thazards, capitaines, vivaneaux, thons, bonites, dorades coryphènes et poissons volants. Malgré la chaleur ils ont encore l’oeil vif car ils viennent d’être pêchés !

1 (57)

1 (50)

Les langoustes sont peu chères et les crabes nombreux.

Les lambis sont des mollusques dont on trouve l’énorme coquille vide un peu partout sur les plages.

c internet (18)

photo du net 

Le marché aux fleurs est merveilleux en couleurs. Il n’y a que l’embarras du choix entre anthurium, alpina, balisiers ou roses de porcelaine. 

1 (49)

Aventures martiniquaises (7/20)

Posté : 3 septembre, 2014 @ 7:16 dans ANTILLES | 18 commentaires »

 

Autre plaisir des yeux et du palais, les fruits et légumes tropicaux que l’on trouve dans les marchés. Leurs noms et leurs saveurs laissent planer un parfum exotique.

 

1 (56)

Je ne vais pas tous les citer ! L’arbre à pain remplace la pomme de terre, les pommes d’amour ont un nom romantique, les fruits de la passion ont un goût acidulé et les toutes petites bananes sont les meilleures.

GE DIGITAL CAMERA

 

Les marchandes aux boubous colorés vous vantent les remèdes soit-disant miracles contenus dans une multitude de bouteilles, et vos yeux s’attardent sur l’étiquette « bois bandé » A quoi cela peut-il servir ? Moi je le sais et vous ?

GE DIGITAL CAMERA

Et l’on reste enivrés par le parfum des épices.

Aventures martiniquaises (6/20)

Posté : 31 août, 2014 @ 7:09 dans ANTILLES | 16 commentaires »

 

Allons dans une usine où se fabrique le rhum. 

1 (52)

Les grandes étapes de production sont : la fermentation, la distillation, l’assemblage et le vieillissement

La réception des cannes 
A leur arrivée à la distillerie, les cannes sont pesées, contrôlées (mesure du pH et de la teneur en sucre), hachées et défibrées avant le broyage.
Le broyage 
La canne est broyée par une batterie de moulins. Pour une meilleure extraction, la canne est aspergée d’eau après chaque broyage. Le jus de canne (ou vesou) récolté dans des canaux est filtré puis pompé jusqu’aux cuves de fermentation. La bagasse (fibres restant après extraction du jus) sert de combustible pour alimenter les fours.
La fermentation 
Lors de la fermentation, sous l’action des levures, le sucre, présent dans le jus de canne, est transformé en alcool.
GE DIGITAL CAMERA
La distillation 
Introduit par le haut de la colonne, le vin descend de plateau en plateau, en chauffant au contact de la vapeur introduite par le bas de la colonne. Les vapeurs d’alcool sont alors récupérées en tête de colonne, puis refroidies. À la sortie de la colonne à distiller, le rhum blanc agricole est cristallin. Il titre entre 65 et 75 % vol. Une partie sera conservée en rhum blanc, une autre sera mise en vieillissement pour donner du rhum élevé sous bois ou vieux.
GE DIGITAL CAMERA

Aventures martiniquaises (5/20)

Posté : 28 août, 2014 @ 10:10 dans ANTILLES | 19 commentaires »

 

Pour arriver à Fort de France qui est une ville grouillante avec des difficultés de parking, il est préférable et agréable d’y venir par la mer en prenant le bateau depuis la Pointe du Bout. Elle se présente dans une magnifique baie entourée de collines.

La place de la savane en est le cœur avec ses étals d’artisanat et ses « doudous » qui interpellent les touristes.

GE DIGITAL CAMERA

 

1 (55)

Une bibliothèque a été construite

photo-fort-de-france-bibliotheque-schoelcher-martinique-2

photo du net

à la même date et dans le même style que la tour Eiffel en France en l’honneur de Victor Schoelcher, le principal artisan de l’abolition de l’esclavage en 1848, alors qu’à cette époque on comptait encore 70.000 esclaves noirs.

 

c internet (20)

photo du net

La statue de l’impératrice Joséphine au jardin de la Savane est un monument cadeau de Napoléon III. En 1991 la statue a été décapitée par un vandale ce qui lui a fait en fait subir le sort de la guillotine auquel elle avait échappé de justesse. Mais en réalité les martiniquais n’ont pas accepté que Bonaparte sur ses conseils rétablisse l’esclavage en 1802.

  Il y a des visites à faire d’anciennes maisons d’esclave et de rhumeries restées en l’état comme autrefois. En contraste on peut aussi visiter des maisons de maîtres avec des meubles luxueux !

 

 

 

 

Aventures martiniquaises (4/20)

Posté : 27 août, 2014 @ 7:41 dans ANTILLES | 15 commentaires »

 

Bon j’ai fini de vous raconter les insectes qui peuvent vous inoculer de graves maladies comme la dengue ou le chikungunya, c’est pourquoi il faut s’en protéger ! Pas de problème si vous résidez dans un hôtel climatisé car les moustiques ne résistent pas à la clim !

Passons aux serpents !

c internet (3)

Il n’y a qu’un seul serpent dangereux en Martinique, le trigonocéphale surnommé fer de lance dont la morsure peut s’avérer mortelle, qu’on trouve plutôt dans les bananeraies ou dans les champs de cannes à sucre.

GE DIGITAL CAMERA

photos du net

N’ayez pas peur, il sera plus effrayé que vous.. Les planteurs introduisirent la mangouste pour éliminer les serpents mais ces dernières s’attaquèrent aussi aux œufs d’oiseaux ce qui causa la disparition d’une partie de la faune ailée et les serpents ne disparurent pas pour autant. Il faut dire qu’une seule naissance donne vie à 80 petits !

Ce qui est bizarre, c’est que dans l’île voisine en Guadeloupe, il n’y aurait aucun serpent dangereux  !

Après demain je vous parle des beautés de la Martinique qui est un véritable petit paradis.

 

Aventures martiniquaises (3/20)

Posté : 24 août, 2014 @ 7:25 dans ANTILLES | 26 commentaires »

Il faisait très chaud, pas un souffle d’air et pas de clim. Mon compagnon mettait le ventilateur en marche et pour éviter les nombreux moustiques qui pullulaient, nous allumions un tortillon chinois qui nous faisait tousser par sa fumée et nous piquait les yeux.

c internet (14)

 

Le petit matin apportait un peu de fraîcheur et je n’avais qu’à balayer les petites grenouilles qui s’étaient faufilées sous la porte d’entrée.

c internet (25)

photos du net 

Nous prenions le petit déjeuner dans une courette et là … les mouches prenaient le relais. Nous avons acheté un tortillon collant comme on mettait autrefois dans les fermes accrochés au plafond, eh bien, vous ne me croirez pas, une seule mouche s’est collée dessus et elle a dû avertir les autres, car pas une n’est venue lui tenir compagnie.

Aventures martiniquaises (2/20)

Posté : 21 août, 2014 @ 7:13 dans ANTILLES | 21 commentaires »

C’est ainsi que nous avons vu une énorme araignée dans la chambre où nous devions dormir. Elle était si agile qu’il fut impossible de la tuer, même en courant après avec deux balais. Il fallut qu’elle se balade sur ma cuisse la troisième nuit pour que prise de rage, je la coince dans un coin. Pauvre petite, une fois écrasée elle n’était plus que quelques pattes ratatinées et beaucoup moins grosse qu’on le pensait.

c internet (22)

 

Les nuits auraient pu être romantiques avec le son des insectes et des grenouilles qui coassaient au loin. Un voisin jouait du clairon en vue du carnaval proche dont le mardi gras est l’un des jours où la ferveur populaire est la plus grande. On voit sortir de partout des diables en tenue rouge et or !

c internet (24)

 photos du net

Aventures martiniquaises (1/20)

Posté : 18 août, 2014 @ 7:12 dans ANTILLES | 20 commentaires »

Cet article est dédié à Sonya,

adorable martiniquaise,

dont vous trouverez le blog dans mes liens 1.

c internet (2) 

Venant de France, quand la porte de l’avion s’ouvre, on reste quelques instants clignant des yeux et suffocant sous la chaleur lourde et humide qui vous enveloppe ! Puis on pose ses pieds sur le tarmac brûlant de l’aéroport martiniquais dont on a donné le nom d’Aimé Césaire, en hommage à ce grand poète.

Heureux sommes-nous, nous arrivons dans un pays « exotique » et accueillant. Nous sommes en février et c’est la saison sèche. 

La première fois que je suis allée en Martinique, nous avions loué une maison de pêcheurs à Ste Luce et je ne vous dis pas combien c’était pittoresque !

1 (51)

A la place de fenêtres il y avait des volets ajourés qui laissaient passer la brise quand il y en avait mais aussi toutes sortes d’insectes !

 

1234
 

Switzerland to Ouagadougou |
Je me souviens |
Balade nordique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luluaucostarica
| Marina Baie des Anges
| Mbour - Tuabbou, quatre moi...