Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs

Bienvenue sur mon blog

Tenerife une île à découvrir (3/17)

Classé dans : TENERIFE — 7 mars, 2016 @ 8:51

3

3 (3)

3 (2)

3 (1) 

3 – le climat 

L’île a deux climats, au sud la sécheresse règne, au nord c’est plus humide.

C’est la montagne qui partage l’île en deux. Il s’agit d’un volcan le pic de Teide qui culmine à plus de 3700 mètres dont je vous parlerai plus tard.

 

Une petite anecdote d’autrefois à ce sujet.

Les paysans du sud qui n’avaient pas de bonne terre, prenaient un seau et leur courage pour grimper la montagne et rapporter la terre riche qu’ils trouvaient de l’autre côté.

C’était un vol et il fallait aller la nuit pour ne pas se faire prendre. Ils recommençaient chaque nuit et au bout de quelque temps avaient leur petit lopin à cultiver !

 

11 commentaires

  1. Elisabeth dit :

    Quel courage pour aller prendre chaque nuit de la terre avec des seaux ! Et il en faut des voyages pour remplir un bout de jardin ! j’admire mais je pense qu’il n’y avait pas d’autre solution à l’époque et puis, pas d’argent surtout. Bonne soirée à toi Danae et bisous.

  2. eva dit :

    C’est partout pareil : au Sud, le soleil brille davantage !.. mais la terre est plus sèche aussi !

  3. biker06 dit :

    Hello Danae
    3700m je ne savais pas ! C’est déjà pas mal. Belle végétation qui me plait beaucoup meme si les palmiers ont conservé leurs branches sèches et qu’ils ne sont pas nettoyés….
    Bon Jeudi
    Bizz
    Pat

  4. Petits Bonheurs dit :

    Coucou « Mon Aventurière »
    Moi, je prends la partie sèche …
    Bisous bisousss

  5. sabine la pèlerine dit :

    Quel courage ces paysans ….Une leçon pour nous, riches occidentaux, jamais satisfaits de nos trésors ou, pire, les détruisant !!!

    T’embrasse fort ma voyageuse : sabine

  6. l'angevine dit :

    intéressante île

  7. lemenuisiart dit :

    Que de merveille

  8. marine D dit :

    Original ce partage du pays au niveau du climat, et voler de la terre, je comprends !!! Il nous arrive de ramener de la montagne un peu de terre de bruyère pour alléger notre sol argilo-calcaire !

  9. j-francois dit :

    Bonsoir c’est plutôt le coté sauvage et désertique qui m’intéresserait le plus sur cette île . Que de courage ils avaient ces paysans mais quand il faut survivre on ne se pose pas de questions… Bonne soirée

  10. hillerhodan dit :

    Quel boulot !
    Gros bisous p’tite Fleur

  11. Aloysia dit :

    Bravo !! Ce courage, on le trouve toujours quand il y va de notre survie. Le problème c’est quand il finit par y avoir trop de monde et qu’on organise une répression… Ce qui arrive maintenant dans nos sociétés surchargées. Merci pour ces belles photos !

Flux RSS des commentaires de cet article.

 

Switzerland to Ouagadougou |
Je me souviens |
Balade nordique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luluaucostarica
| Marina Baie des Anges
| Mbour - Tuabbou, quatre moi...