Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs

Bienvenue sur mon blog

Alexandra David Neel (8/8)

Classé dans : grands voyageurs,TIBET — 14 août, 2015 @ 7:50

Outre sa longévité , son trait de gloire le plus marquant reste d’avoir été, en 1924, la première femme d’origine européenne à séjourner à Lhassa au Tibet, exploit dont la publicité fut soigneusement orchestrée dans les années 1920 et qui contribua fortement à sa renommée, en plus de ses qualités personnelles et de son érudition.

Elle laisse une œuvre volumineuse composée d’une vingtaine de livres et d’une immense correspondance adressée à Philippe Neel. Elle avait un grand talent que ce soit pour relater ses aventures, présenter les traditions indiennes ou tibétaines ou son acquis philosophique et spirituel.

« En ces temps là, le musée Guimet était un temple. (…) Dans la petite chambre, des appels muets s’échappent des pages que l’on feuillette. L’Inde, la Chine, le Japon, tous les points de ce monde qui commence au delà de Suez sollicitent les lecteurs… Des vocations naissent… La mienne y est née. »   L’Inde où j’ai vécu 

« (…) cette vie pittoresque, je l’estime la plus délicieuse que l’on puisse rêver et tiens pour les plus heureux jours que j’ai jamais vécus, ceux où, mon misérable baluchon sur le dos, j’errais par monts et par vaux au merveilleux « Pays des Neiges » » Voyage d’une Parisienne à Lhassa.

adn (5)

« Les vrais compagnons, ce sont les arbres, les brins d’herbes, les rayons du soleil, les nuages qui courent dans le ciel crépusculaire ou matinal, la mer, les montagnes. C’est dans tout cela que coule la vie, la vraie vie, et on n’est jamais seule quand on sait la voir et la sentir. »Journal de Voyage T 1

« Cette solitude que j’imaginais absolue, répandait en moi des vagues de félicité. Les transports les plus exaltés des mystiques peuvent-ils égaler cet état de calme infini dans lequel toute agitation physique ou mentale a disparu et où la vie coule sans heurts, sans se fragmenter en sensations ou en idées, sans autre goût que l’existence? » Le Sortilège du Mystère

Sa devise préférée était tirée de l’Ecclesiaste : « Marche comme ton cœur te porte ».

14 commentaires

  1. noelle dit :

    « Marche comme ton cœur te porte » très belle devise !
    Jaime beaucoup les extraits que tu as posés !
    Merci Danae, un très joli partage!
    Je t’embrasse

  2. Océanique dit :

    Superbe. Merci de ce beau partage Danae
    Bisous

  3. l'père Cantoche dit :

    Quelques citations d’Alexandra publiées hier sur mon blog, chère Danae :

    http://percantoch.canalblog.com/archives/2015/08/14/32485985.html#comments

    cette belle aventurière était également une grande philosophe…
    Très amicalement !

  4. Béa Kimcat dit :

    Coucou ma Dana
    Quelle femme vraiment !!!
    Merci à toi pour ton commentaire d’hier… Il me touche beaucoup. Oui je t’avais raconté mon histoire avec Romain…

    Romain m’était si cher ! Irrémédiablement, il me ramène à ma vie tourmentée, fin 2005, où j’ai failli basculer dans le néant.

    Nous avons vécu d’identiques galères qui auraient pu me conduire aussi, à faire le grand saut dans le vide ; j’étais au bord du précipice. Il avait beau ne pas aller bien, il m’a tout de même soutenue et aider pour que je ne sombre pas.

    Nous avons été soignés en même temps, de longues semaines… Il était à la chambre 213, j’étais à la 209. Durant ce laps de temps, nous étions devenus inséparables. Ces choses-là ne s’oublient pas… Nos relations étaient si particulières, si intenses…

    Bisous de ton amie et bon 15 août

    Béa kimcat

  5. l'angevine dit :

    je crois avoir vu ce livre quelque part…

  6. hillerhodan dit :

    Une solide bonne femme qui n’a rien d’une ménagère
    Gros bisous p’tite Fleur

  7. biker06 dit :

    Hello Danae
    Encore l’une de ces femmes oubliée par l’histoire, parce que dans l’histoire de France on préfère mettre en avant la stupidité des hommes qui comme Vauban, Louis XIV ou François 1er préfèrent détruire que construire. Bien sur, l’histoire est toujours faite par les vainqueur, alors pour les français d’aujourd’hui, ça parait étrange de dire que Vauban était un destructeur….
    Voila une femme qui a construit autour de ses récits l’espoir de beaucoup d’autres de s’émanciper…
    En France aussi, on ne parle pas assez d’Anita Garibaldi qui était une femme exceptionnelle…
    Bravo pour cette série d’article sur Alexandra Neel que je ne connaissait pas avant que tu m’en parles..
    Bon Week end
    Pat

  8. lemenuisiart dit :

    Très belle la suite

  9. Yvon dit :

    oui, ce café est délicieux et à chaque fois, il a un autre goût selon la dame qui le prépare; ça dépend de la torréfaction, du type de café…..et du savoir faire;
    bonne soirée, Danae;
    le café éthiopien est un pur délice; c’est son pays d’origine;

  10. marinelou dit :

    Une telle vitalité ainsi que son gout de la nature m’enchante ! Une sacrée bonne femme, c’était une pionnière !
    Gros bisous Danae

  11. Pascale MD dit :

    Un excellent ouvrage, mais les autres ne sont pas à mettre de côté.
    Le bouddhisme et la philosophie bouddhiste vont au delà de ce que beaucoup de personnes croient, à savoir être niais et tout accepter dans la résignation.
    Certes non, c’est bien plus profond et… c’est aussi voir les incohérences entre les mots et les actes en passant par la pensée qui est le premier chaînon (pensée, parole, acte).
    Je dépose un grand sourire en cet endroit, et je me dis que vraiment Michel Audiard était un grand sage.
    Bisous amical à toi Danae et merci pour ces partages.
    Bon week-end

  12. eva dit :

    On peut dire qu’elle avait trouvé « son » bonheur… une vie de bonheur… toute une vie ! chapeau ! Merci ma Danae, bon week-end philosophique et bouddhiste, bisous.

  13. Aloysia dit :

    « Cette solitude que j’imaginais absolue, répandait en moi des vagues de félicité. Les transports les plus exaltés des mystiques peuvent-ils égaler cet état de calme infini dans lequel toute agitation physique ou mentale a disparu et où la vie coule sans heurts, sans se fragmenter en sensations ou en idées, sans autre goût que l’existence? » Le Sortilège du Mystère
    Là, tu nous gâtes, Danaé.
    Tu ne diras pas après que tu ne fais pas un blog « de spiritualité ».
    Il est d’une richesse extraordinaire, ton blog. Un véritable petit bijou.
    Je ne savais pas que cette femme avait tant écrit, mais j’aurais cru que cette publicité qu’on avait faite sur elle avait aussi contribué à faire connaître LE TIBET.
    J’ame bien aussi le commentaire de « Petits Bonheurs ».
    Gros bisous.

  14. Petits Bonheurs dit :

    Bonjour « Mon Aventurière »

    J’ai connu cette femme relativement tard. on ne l’apprend pas à l’école et mes parents n’étaient pas des « mordus » de montagne ou de philo.
    J’ai pu la « connaitre » comme ça car j’aime la montagne et je suis portée par cette culture bouddhiste même si je n’ai pas cette religion.
    La façon dont je vis et dont je vois les choses font que j’ai cette attirance.
    Je dis toujours que ma religion est ma façon de vivre.

    Je trouve aussi que le bouddhisme est devenu tendance et mode et que bien souvent les gens qui se disent bouddhistes sont des bouddhistes à 3 sous qui ne connaissent ni la compassion ni le respect des idées des autres.

    J’aime les deux dernières citations car je m’y retrouve.
    Belle journée à toi avec des gros bisous

Flux RSS des commentaires de cet article.

 

Switzerland to Ouagadougou |
Je me souviens |
Balade nordique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luluaucostarica
| Marina Baie des Anges
| Mbour - Tuabbou, quatre moi...