Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs

Bienvenue sur mon blog

Alexandra David Neel (6/8)

Classé dans : grands voyageurs,TIBET — 8 août, 2015 @ 8:12

En 1937 elle repart en Chine mais les guerres la bloqueront pendant 9 années avec Yongden, sous les bombardements, le froid, la famine et les épidémies..

En 1941 elle apprend avec peine la mort de son mari avec lequel elle n’a cessé de correspondre, souvent pour lui demander de l’argent pour pouvoir poursuivre ses voyages !

En 1946 retour à regret vers l’occident.

adn (7)

photo du net

Son exploit décrit dans les journaux du monde entier lui permettra d’acheter en 1928 sur les hauteurs de Digne, Samten Dzong, sa forteresse de méditation où elle écrira une grande partie de son œuvre, en compagnie de Yongden qui devient légalement son fils adoptif. Ici c’est loin de l’Himalaya mais le ciel est bleu et le soleil brille.

adn (8)

photo du net

Aujourd’hui on peut visiter sa demeure et y retrouver tous ses souvenirs, ses malles de voyages, des manuscrits tibétains, des statues, des thankas,des tapis, son vieil appareil photo, etc….

adn (6)

photo du net

13 commentaires

  1. marinelou dit :

    Voilà une demeure que j’aimerais visiter, comme tu l’as fait je suppose !
    Bonne soirée Danae
    Zoupie

  2. elisabeth dit :

    Heureusement qu’elle a pu acheter cette maison. Elle a pu y vivre et en plus nous pouvons maintenant la visiter. Bonne journée Danae et merci pour ces histoires palpitantes. Bisous.

  3. dgidgi & michel dit :

    Toujours l’aventure avec toi !!
    gros bisous

  4. Petits Bonheurs dit :

    Coucou « Mon Aventurière »
    Je peux te dire que la photo de son bureau est resté à l’identique. Tu es très surveillé lorsque tu es dans cette salle car sa secrétaire et amie nous disait que des personnes se sont amusées à prendre des bouts de tapisserie pour le souvenir !!!!
    Sa chambre est spartiate et elle ne dormait jamais allongée mais assise dans un fauteuil à côté du lit.

    En quelle année es tu venue à Digne ?
    Bisous de bon dimanche

  5. eva dit :

    Il avait bon caractère son mari… Le mien n’aurait pas été aussi généreux dans ces conditions…

  6. hillerhodan dit :

    Ecrire à son mari pour lui demander de l’argent, non mais !
    Gros bisous endimanchés p’tite Fleur

  7. noelle dit :

    Danae, une vidéo ?
    terrible et passionnante cette vie d’aventure!J’admire sa force et son courage !
    Bisous Danae, bonne nuit

  8. lemenuisiart dit :

    Une belle suite

  9. Aloysia dit :

    Génial ! Ainsi c’est là qu’elle fut interviewée sans doute pour la vidéo que je t’ai indiquée sur facebook ! Ah, tous ces gens chanceux du début du XXe siècle qui y ont habité… Bises, Danaé.

  10. biker06 dit :

    Hello Danae
    Une bonne idée de balade, Digne n’est pas loin de Grasse par la route Napoleon…
    Bizz et bonne soirée.. Bon Dimanche aussi
    Pat

  11. Pascale MD dit :

    Ses choix n’ont pas été ceux de la simplicité.
    Merci Danae, je prends plaisir a relire ce synopsis de sa vie.
    Bise et bonne journée

  12. Cordée-Clarisse dit :

    A l’occasion j’aimerais bien visiter sa demeure…
    Ce n’est sans doute pas bien loin de chez notre amie….
    Je suis contente que tu apprécies mes coups de coeur, le contraire m’eût tout de même étonnée…
    Bisous et amitiés de la dame du 74 !
    Demain, elle passe en 73…sourire !

  13. Océanique dit :

    Elle a eu une vie dont les chemins sortent de l’ordinaire. Il n’est pas donné a tout le monde de se réaliser ainsi. La vie est une chaîne et chaque maillon est utile a l’ensemble. Son mari fait partie de son œuvre ainsi que tous ceux qui ont gravité autour d’elle même ceux qui lui ont mis des bâtons dans les roues et renforcer son opiniâtreté. Admiration Alexandra.
    Merci à toi de nous la conter et de continuer à la faire vivre.
    Bisous tu fais partie des intrépides

Flux RSS des commentaires de cet article.

 

Switzerland to Ouagadougou |
Je me souviens |
Balade nordique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luluaucostarica
| Marina Baie des Anges
| Mbour - Tuabbou, quatre moi...