Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs

Bienvenue sur mon blog

Chamonix et sa vallée (8/17) mon ascension du Mont Blanc

Classé dans : FRANCE,montagne — 15 février, 2013 @ 8:40

 

Chamonix et sa vallée (8/17) mon ascension du Mont Blanc dans FRANCE 2-30

Je mourrais d’envie de faire le Mont Blanc, j’avais dans les trente ans et j’étais une passionnée de montagne.
Ce sommet m’attirait. J’avais envisagé pendant un moment de faire comme Rébuffat, d’y construire un igloo afin d’y passer une nuit !

Mes désirs étant un peu fous , je me résignais sagement à prendre un guide pour en effectuer l’ascension en traversée. Du coup ce ne sera pas un seul sommet que je vaincrais mais trois à la suite !

Je devais partager l’ascension avec un compagnon et le guide sera un Charlet dont je ne me souviens plus du prénom, un vieux guide d’une lignée bien connue dans Chamonix.

J’avais choisi d’aller au refuge de Tête Rousse à 3.167 m d’altitude l’attendre le jour précédent.

 

 

Il devait me prendre au passage pour attaquer la face du dôme du Goûter,

aig-gouter dans montagne

photo Clarisse Cordée

 très tôt le matin afin que les pierres soient encore piégées dans la glace au lieu de nous tomber sur la tête pendant une certaine traversée très pentue de seulement 80 mètres mais oh combien dangereuse.

 

2-22

Nous arrivâmes au refuge du Goûter à 3.817 m pour y passer une nuit très courte !
Lever 2 h du matin, départ 3h à la lampe frontale.
Depuis un nouveau refuge a vu le jour. Il est très moderne et il peut accueillir plus de monde.

 

 

Nous formions une longue file indienne agitant nos feux follets sur la neige.

Je mis, je crois, cinq heures pour atteindre le sommet non sans mal.  1.000 mètres de dénivelées.
Sur l’arête des bosses,

r-copier

photo du net

 vous dire combien j’ai souffert ! J’avais les doigts vraiment gelés, il faisait moins 15 degrés et grand vent, mon souffle était court, chaque pas était un effort encouragé par mes deux compagnons dont le guide qui se faisait un peu sévère ! Heureusement celui qui grimpait avec moi me prit en pitié et m’offrit quelques sucres à croquer !

2-23

Le spectacle là-haut était féerique. J’étais tellement crevée que je n’ai même pas eu l’idée de demander à ce qu’on me prenne en photo ! 

J’aurais bien aimé  voir le refuge Vallot au cours de la montée. Je n’ai rien vu, peut-être était-il dans la brume mais ce que je sais, c’est sûr, c’est que quand je marche je ne lève pas les yeux ! Au début ce n’était qu’une petite cabane qui a été reconstruite plusieurs fois après sa destruction dans les intempéries.

Joseph Vallot, en 1898, a adjoint à son laboratoire scientifique, un salon pour recevoir des visiteurs de haut rangs, jusqu’à 27 personnes, capables de monter à 4.350 m. Imaginez un salon chinois sur le toit de l’Europe meublé d’un canapé incrusté de nacre, de coussins de velours, de tapis brodés, de meubles laqués, de bibelots précieux et porcelaines fines au milieu de la neige et des tempêtes ! 

 

 

Et puis finalement la joie d’avoir atteint le sommet m’a redonné des ailes !

Après quelque repos, nous poursuivîmes l’ascension par les montées successives du Mont Maudit puis du Mont Blanc du Tacul avant de parvenir à l’Aiguille du Midi où une benne nous redescendit à Chamonix.

J’étais de retour à 13 heures dans la vallée.

J’étais reconnaissante à mon guide et je le remerciais.
J’étais heureuse, je pouvais lever la tête vers le sommet des dieux, je savais comment c’était là-haut, un panorama que jamais je n’oublierai !

19 commentaires

  1. elisa-bonheurs dit :

    C’est toujours un grand plaisir de venir sur ton blog. Même si te voilà devenue Bretonne tu es montagnarde dans l’âme.
    J’ai tellement de mal à t’imaginer arrière-grand-maman !
    Peu importe l’âge, tu as la jeunesse dans le coeur.
    Bises ici froides et neigeuses
    —> C’est pourquoi j’aime tant aller sur les blogs des montagnards ! Je les envie un peu mais je ne peux pas le dire à chaque fois !!!
    La jeunesse du coeur, je ne sais pas, mais je tiens beaucoup à la jeunesse de l’esprit !
    Bises chère Elisa, ici il fait bien froid aussi.

  2. l'père Cantoche dit :

    pas l’air commode le guide la pipe sous son bérêt… on devait pas trop s’marrer le soir à la veillée dans le refuge avec ce désopilant personnage… mais que de merveilleux souvenirs et quelle légitime fierté d’avoir fait plier le toit de l’Europe…

    —> Bon c’était du sérieux, PerCantoch, il fallait bien quelqu’un pour me booster, s’agissait pas de rester en rade !
    Oui de beaux souvenirs un peu lointains. Bises

  3. Renée dit :

    Bravo bravo tu as eu du courage car ce doit être fatiguant par contre comme toute beauté elle se mérite cette vue et tu l’as gagnée haut la main. Bises amicales

    —> Oui Renée, la récompense est toujours au bout du chemin. Bisous Renée, alors toujours au Sénégal ?

  4. peintrefiguratif dit :

    cette fois ci tu n’étais pas avec tes enfants trop dur pour eux
    bon dimanche

    —> Non pas avec les enfants. Bisous Raymonde, bonne soirée

  5. Cordée-Clarisse dit :

    Bonjour belle Danaé !
    Mr Jack a bien reçu tes compliments…
    Il est heureux d’être au Plateau, même si son genou nous oblige à rester tranquilles !!grrrrrrr
    Le temps est magnifique !
    Quel dommage de rester enfermés…
    Je ne veux pas le laisser seul tout de même…
    Bon dimanche mon amie Bretonne,
    Bisous bisous et amitiés de nous deux.

    —> Bonsoir Clarisse et Me Jack
    J’ai passé une super journée à Concarneau pour voir le dragon du nouvel an chinois ! mais beaucoup de voiture aussi.
    Le temps était aussi magnifique mmais froid et j’ai été dans un restau le dos au chaud d’un feu de cheminée !
    Bisous bisous

  6. Louise dit :

    Merci pour ce beau reportage. J’aime beaucoup la montagne mais pas au point de faire une telle ascension. Félicitations pour votre courage, mais vous en aurez toujours un beau souvenir. Récemment j’ai relu Premier de cordée. Ce livre me transporte pour être allée en hiver et en été aux Houches et à Samoens. Très beaux souvenirs. Amitiés. Louise

    —> Roger Frison Roche, une grande personnalité de Chamonix, a écrit de beaux récits de montagne et aussi de sahara. J’aime aussi. Amitiés Louise

  7. marine D dit :

    Je trouve que tu as accompli un sacré exploit Michèle ! Je n’en ai jamais fait autant !
    Que de beaux souvenirs !
    Bisous Danae, j’ai fait plein de choses au jardin, planté un hortensia dans un grand pot bleu, taillé, ramassé du bois mort et fais des tas sur la butte pour les petits animaux, et j’ai vu ma bibichette déguisée en chevalier au Carnaval de l’Ecole, il fait très très beau…

    —> Je vois Marine que tu t’es bien occupée aujourd’hui. Nous aussi on a profité du soleil pour faire une balade sur la côte. Bises et bonne soirée

  8. sonya972 dit :

    même si tu n’as pas vu le refuge Vallot
    tu as quand m^me réalisé ton rêve
    merci de l’avoir partagé avec nous
    ti bo
    —> Réaliser son rêve est toujours un bonheur. Bisous Sonya

  9. dgidgi dit :

    J’ai toujours été subjuguée par tous ces skieurs qui partaient à l’ascension du Mont, n’ayant jamais su skier, je ne l’ai jamais vu de là-haut seulement les photos que mon mari en avait prit, puisqu’il avait eu la chance d’y aller et le courage .. car il en faut je crois, mais tes souvenirs sont vivants et cela est bien agréable
    Gros Bizou et Bon Week-end.

    —> Mais Dgidgi, ce ne sont pas les skieurs mais les alpinistes qui partent (à pied) pour le sommet du mont blanc ! Tu confonds avec la vallée blanche ! Moi non plus je ne sais pas skier !
    Bisous , j’espère que tu t’es bien régalée avec ton tourteau !

  10. eva dit :

    tu me terrorises ! rien que de penser aux -15° et à tes doigts gelés, je suis morte de frayeur !
    —> Si je te disais que c’était pas cette fois là mais bien avant que j’ai eu les doigts vraiment gelés au second degré, au troisième, on coupe ! J’ai mis six moisx pour m’en remettre et j’avais passé 5 jours à l’hopital de chamonix ! MMais là c’était une imprudence de ma part ! J’avais bien failli mourir sur les cimes.

  11. elisa-bonheurs dit :

    Bonjour,
    Tes randonnées en haute-montagne sont superbes et c’est un plaisir que de venir sur ton blog. Comme nous faisons toujours nos escapades avec nos 3 chiennes, nous ne pouvons pas faire de la haute-montagne … alors c’est autre chose.
    Il n’y a que depuis quelques années que nous nous sommes passionnés pour la montagne car auparavant nous habitions au Quebec. Tout y est plat là-bas. Lorsque je suis arrivée ici (35 KMS de Chambéry), je me sentais oppressee par la montagne… et j’avoue que je n’aimais pas du tout … car j’avais l’habitude de voir loin devant moi.

    Merci de venir sur mon blog et d’y déposer de gentils commentaires. j’apprécie. Je te souhaite une agréable fin de semaine et je te dis à bientôt d’autres visites sur nos blogs respectifs.

    —> Bonjour Elisa, tes petits bonheurs m’intéressent ! Je t’ai mise en lien. Sur mon blog je parle plus de voyages lointains que de la montagne ou de la bretagne où j’habite. Tu verras bien si tu aimes t’y balader. Bon week end à toi, tes chiennes sont merveilleuses. Bises

  12. Cordée. dit :

    Bonjour Belle Danaé
    La neige a cessé de tomber, ouf !
    Hier, j’ai manié la pelle, il y en avait beaucoup…
    et comme mon *chevalier servant* n’était pas là…
    si je voulais qu’il puisse stationner…en arrivant le soir, y’avait plus qu’à pelleter !
    Pas de resto hier : trop fatigués, mais ce jour à midi, à Plaine-Joux.
    Grand beau temps chez moi !
    Mais dommage, pas de balade possible encore, il faut attendre un peu avec le genou du *cascadeur*….
    Bonne journée ma belle, bisous bisous et amitiés de nous deux.
    Hier, on a regardé Thalassa…super la Bretagne !!!

    —> Bonjour belle dame,
    Heureuse de savoir que vous avez un temps superbe et que vous allez pouvoir vous régaler au restaurant au soleil face aux belles montagnes,
    même si pour l’instant vous ne pouvez les atteindre que par le regard !
    Demain je vais à Concarneau toute seule voir un défilé du nouvel an chinois pour y faire des photos.
    Je vous raconterai.
    Bisous bisous et bonne journée

  13. elisabeth dit :

    Je suis admirative de ce que tu as fait ! En plus se lever à 2 h du matin, la nuit il fait encore plus froid…. et le parcours qui n’est pas rien ! bravo. Je crois que je ne le ferai pas moi-même. Bon week end Danae.

    —> Quand on est jeune, tout est facile ! Bien sûr c’était dur le lever mais c’était obligatoire pour arriver au sommet pour le lever de soleil ! Bon week end Elisabeth

  14. Ariaga dit :

    Tu étais une véritable force de la nature avec, en plus une belle dose de volonté. Bravo et je t’embrasse.

    —> J’étais « normale » comme tout le monde et j’avais du mal à monter, comme tout le monde !!! Je t’embrasse aussi.

  15. pseud dit :

    Hé bé ! courageuse, ma Danae ! Bravo ! ;-)
    Bisous, bisous tout doux

    —> Ce n’est pas du courage quand c’est de la passion ! Bises

  16. H-IL dit :

    Non mais tu rends compte, p’tite tulipe, pfff c’est l’altitude, qu’t'aurais pu y laisser tes doigts et tes os et qu’nous on aurait jamais connu c’t'aventure. Merci au guide d’avoir ramené ton corps…. bien vivant :-)
    Gros biosus à toi Danae et tout bon Dredi

    —> Bonjour H il, cela me fait plaisir de voir que tu tiens vraiment à moi ! la ptite tulipe te salue et t’envoie des bises depuis le sommet !

  17. peintrefiguratif dit :

    eh bien faut en vouloir pour en arriver là ou tu voulais être c’est incroyable l’endurance que peut avoir le corps humain
    bravo tu es une vraie sportive
    bisous

    —> J’étais !!! Finalement ce n’était que de la marche !!! Bisous chère Raymonde

  18. Cordée. dit :

    Bonjour belle montagnarde,
    Je vois, à te lire, que tu as fait un beau circuit…
    Montée par la *voie normale*, et descente par les deux autres Monts, et l’Aiguille du Midi, un beau périple….je conçois que tu aies été fatiguée…
    Mais quel souvenir !!!
    Le refuge Vallot était sans doute dans la brume..
    Tu sais sans doute qu’il avait été prévu de faire un refuge au Mont-Blanc, dans ces illustres années ?
    Il y a eu une tentative, mais la neige a tout balayé…
    Heureusement, ce projet a été vite abandonné, c’est irréalisable.
    Merci pour cette ascension, somme toute pas trop difficile devant l’ordi….Sourire !
    Moi, je suis allée que jusqu’à Tête Rousse.
    Au delà, c’est hors mes compétences.
    Bonne journée amie du bord de mer..
    Bises bien amicales.

    —> Coucou ma belle,
    Tu vois nous avons réussi notre rendez-vous au sommet !!! Comme les grands de ce monde !
    Je ne savais pas qu’on avait voulu installer un refuge là-haut
    Remarque dans l’himalaya, il y a bien une sorte de gite à 5200m au pied de l’Everest, mais là l’été pas de neige, c’est dans les cailloux.
    Avec un guide, ce serait tout à fait dans tes compétences, car finalement cette ascension n’était que de la marche sur la neige quelquefois pentue et demande de la résistance, ce que tu as ..
    La Meije en Oisans était tout autre chose, du vrai rocher à escalader avec le vide en dessous ! C’était mieux dans mes cordes !
    Voili voila, bonne journée avec le retour de ton Valentin.
    Bises et amitiés.

  19. Océanique dit :

    Je sens encore dans ton récit toute la joie de la récompence de l’effort. C’est un plaisir de te lire tant tes mots sont en résonance.
    Mais pour arriver au bout de cet exploit il a fallu endurer la souffrance
    Bravo belle aventurière
    Bisous

    —> Oui Mounette l’effort mérite récompense et elle fut grande ! Bisous et bon week end chère aventurière des mers !

Flux RSS des commentaires de cet article.

 

Switzerland to Ouagadougou |
Je me souviens |
Balade nordique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luluaucostarica
| Marina Baie des Anges
| Mbour - Tuabbou, quatre moi...