Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs

Bienvenue sur mon blog

Chamonix et sa vallée (5/17) Marie Paradis et Henriette d’Angeville sur le Mont Blanc

Classé dans : FRANCE,montagne — 5 février, 2013 @ 8:31

Les femmes aussi veulent s’afficher dans ces ascensions. Pour elles ce n’est pas aussi facile que pour les hommes, car grimper en robe n’est pas vraiment aisé et porter un pantalon est une indignité !

Chamonix et sa vallée (5/17) Marie Paradis et Henriette d'Angeville sur le Mont Blanc dans FRANCE 33

 

Ce n’est qu’entre 1808 et 1810 (on ne connaît pas la date exacte) sauf que c’était un 14 juillet , que Marie Paradis, une paysanne de Chamonix parviendra au sommet avec ses amis guides.

marieparadis dans montagne

La surprise est grande lorsqu’en 1838 Henriette d’Angeville déclare vouloir gravir le Mont Blanc. On la surnommera « la fiancée du Mont Blanc » .

imagescanx2kq2-194x300

  «  Le jour baissait, le thermomètre n’était plus qu’à 10 degrés.

J’avais repris le boa, le tartan, la capote et commençais à trouver que ces vêtements étaient bien légers à 10,000 pieds de hauteur. Je songeais à endosser l’habit auquel étaient destinés les honneurs de la cime mais j’étais dans un fort embarras… Je demandais assistance aux guides ; ils eurent lestement fabriqué avec un drap placé perpendiculairement une espèce de petite chambre où il me fut loisible de quitter ma robe, de mettre mes grands pantalons, de me chausser, de passer ma blouse. »

« Il me tardait de célébrer mes fiançailles avec le Mont Blanc, dira-t-elle plus tard, de l’épouser par le plus radieux soleil et de m’enivrer des grands et puissants souvenirs que je rapporterai de ces jours de cette heure délicieuse pendant laquelle je reposai sur son sommet ».

henriette

 photos du net

Une fois au sommet , elle se fait porter par les guides pour être encore plus haut que le Mont Blanc ! Puis elle accepte que son guide l’embrasse avant de lâcher un pigeon chargé d’un message annonçant son succès. Enfin elle s’installe pour écrire à ses amis !

18 commentaires

  1. Sybille Fasso dit :

    Juste une petite erreur : en 1838 c’est Henriette d’Angeville qui gravit le Mont-Blanc. Marie Paradis c’est un 14 juillet sans doute entre 1808 et 1810.
    Par ailleurs, un nouveau gymnase à Paris va sans doute porter le nom de Marie Paradis dans le 10° arrondissement (votes ce soir et à la prochaine session du Conseil de Paris)

    —> Merci pour le renseignement, je vais corriger. Bonne soirée.

  2. Cordée-Clarisse dit :

    Bonjour belle dame !
    Je rêve en effet, d’aller vers L’Ossau, non pas pour le gravir, c’est hors de mes compétences, mais pour en faire le tour, par les lacs d’Ayous…Jacques pourrait le faire.
    Cela ressemble beaucoup à *ma Pointe Percée* comme tu as vu sur le montage que j’ai fait.
    Un jour, sans doute, j’espère !
    L’avenir le dira.
    Bonne journée
    Bisous bisous et amitiés de moi toute seule…L’autre bout de la cordée est à Lyon…

    —> Eh bien il faut une corde longue pour vous réunir alors !
    La voie normale du pic du Midi d’Ossau est tout à fait à ta portée, car il paraît que c’est presque un chemin qui va jusqu’au sommet !
    Le tour en est superbe et je te souhaite d’y emmener Mr Jack.
    Bisous bisous

  3. l'père Cantoche dit :

    superbes évocations de Chamonix, du Mont Blanc et ses premières conquètes féminines… peut-être que ces pionnières auraient pu s’inspirer de ces hommes que tu pourras visionner avec cette formidable vidéo :

    http://player.vimeo.com/video/47975978

    et utiliser leurs robes comme des parachutes ascensionnels…
    ( pour la vidéo, grand écran, son à fond… c’est superbe )

    —> Bonjour Percantoch, là je te suis reconnaissante pour le lien que tu me donnes. A voir cela donne des frissons ! C’est un bel exploit de notre époque et j’en profite pour en parler grâce à toi. Merci et bises
    Je voulais te dire merci mieux mais mon mail m’est revenu et rien n’apparait sur ton blog ! Je verrai demain .

  4. Phène dit :

    Bonjour chère Danaé,
    Merci pour ce bel article qui me fait découvrir ces héroïnes des temps modernes. J’éprouve un profond respect pour toutes les femmes pionnières. Ont-elles au moins leur statue ériger quelque part dans Chamonix, en mémoire de leur exploit ?… Bises et belle fin de semaine

    —> Bonjour cher Phène,
    Une bonne question ! Je ne suis pas sûre qu’elles aient leur statue, ou du moins je ne connais pas et je trouve que ce n’est pas juste . Bises cher âmi Phène

  5. dgidgi dit :

    Vraiment des grands moments vécus, là haut !!
    j’ai retrouvé une photos des Saisies avec des skis en bois, une autre époque hein !!
    bisous

    —> Maintenant à notre époque, le progrès dans le matériel aide ! Bisous Dgidgi

  6. elisabeth dit :

    Pourquoi le Mont Blanc attire tant qu’on veuille atteindre son sommet ? Il faut avoir une grande envie et si la récompense est au bout, alors c’est encore plus encourageant. Merci pour ces récits ! Je reprends petit à petit le chemin des blogs après mon opération de la thyroïde, ce vendredi 1er. Bonne soirée Danae !

    —> Conquérir les cimes peut être une passion ! J’espère que tu te rétablis bien de ton opération. Bises Elisabeth

  7. Béa kimcat dit :

    Coucou ma Dana
    Je découvre ces fiancées du Mont Blanc

    Merci de ton passage et de tes commentaires. Tu vas bientôt voir Alceste… Tu vas te régaler, je pense.
    Comme toi j’aime bien « Encroupeur de mouches ». (Il y en a un autre dans le même ordre d’idée mais beaucoup moins politiquement correct)
    Quant à Mireille Darc, je suis ravie d’avoir lu ses mémoires.

    Des bisous du mercredi

    Béa kimcat

    —> Merci de ta visite. Oui Alceste va me plaire et j’aimerais bien lire la vie de Mireille Darc. Bises du mercredi soir ma Béa

  8. Laudith dit :

    Je ne connaissais pas cette dame que je découvre avec grand plaisir.

    Bisous et belle fin de semaine chère Danae.
    —> Surtout qu’elle en vaut la peine. Bises et belle semaine chère Laudith

  9. l'angevine dit :

    à cette époque,c’était une grande expérience pour une femme
    —> Dans ce temps là elles devaient s’emmêler les pieds dans leurs crinolines !!!

  10. Cordée-Clarisse dit :

    Bonjour belle amie,
    La neige a cessé de tomber, Mr Jack est à l’ouvrage….
    Mais il le fait bien volontiers…
    D’ailleurs, s’il veut repartir à Lyon, il faut bien dégager….
    Cette rando du jour chez moi, est superbe !
    Le Beaufortin recèle des trésors.
    Mais…c’est un peu long pour Jacques.
    On verra !
    Bonne journée ma belle,
    Bisous bisous et amitiés de nous deux.
    Prends soin de toi, ne va pas t’envoler…sourire !

    Bonjour Clarisse,
    J’espère que tu as préparé un bon déjeuner à Mr Jack pour le récompenser de son travail de ce matin !
    Le Beaufortain, je ne connais pas, juste le beaufort que j’adore !!!
    Bisous bisous ma belle et amitiés

  11. eva dit :

    ça alors !quelle aventure ! elle aimait la montagne celle-là ! sûr que je ne suis pas dans le coup ! Bises ma Danae et merci pour cet incroyable récit !

    —> Chère Eva, je ne te vois pas troquer tes belles robes contre des habits d’alpiniste, là je suis sûre de ne pas me tromper ! Bisous Eva

  12. sonya972 dit :

    les femmes courageuses et d’exception existent
    et c’est une grande fierté pour nous femmes
    Belle fin de journée

    gros bisous créoles

    —> Je suis tout à fait d’accord avec toi Sonya.
    Bisous bretons et belle journée au soleil et à la chaleur de ta belle île

  13. peintrefiguratif dit :

    incroyable une escalade en robe pas facile
    heureusement que cela n’est plus pareil
    bonne soirée
    bises
    —> Les femmes d’aujourd’hui veulent tout faire comme des hommes ! Les années passent, les coutumes changent. Bises Raymonde

  14. marine D dit :

    Un amusant récit de cette dame fort élégante certainement, la première avait fait moins de chichis je suppose et moins de bruit dans les médias ( malgré tout plus limités à l’époque…)
    Bisous Danaé

    —> La première avait été poussée par les guides pour par la suite essayer de gagner quelque subside ! La seconde était plus de la noblesse dirons-nous !
    Bises Marine

  15. Cordée-Clarisse dit :

    Coucou belle Danaé
    J’ai toujours admiré ces pionnières..
    à leur époque, c’était quelque chose….
    Mais leur équipement vestimentaire, ne devait pas être très pratique…sourire !:

    J’ai une jolie photo que j’ai prise au musée à Chamonix, si cela te dit….
    Bonne journée,
    Bisous bisous et amitiés de nous deux.

    —> Je pense aussi qu’escalader en longue robe serait une prouesse de nos jours !!!
    Merci pour la photo mais ce n’est pas la peine de te déranger.
    Je crois les femmes plus résistantes que les hommes, ce n’est pas toi qui va me contredire !
    Bisous bisous belle dame

  16. Joëlle dit :

    Et bien c’est Danaé ma pionnière préférée si, si !

    —> Merci chère Joelle, je suis honorée !

  17. Océanique dit :

    Il est des femmes pionnières qui comme les hommes réalisent des exploits et pour ça doivent braver les codes établis. Difficile pour les femmes qui ont presque tout conquis dans la société actuelle d’imaginer les difficultés d’alors.
    Passionnant de te lire Danae
    Bisous

    —> Il ne faut pas oublier que le pantalon porté par les femmes n’est vraiment devenu usuel que depuis une cinquantaine d’années ! Bises Océanique et belle journée

  18. H-IL dit :

    Moi j’aimerais bien que les femme reprennent cet indignité de porter le pantalon.
    Zêtes tellement plus jolies en jupailles les Filles
    Gros bisous fille des pâturages jurassiens

    —> H il tu es coquin de vouloir revoir les chevilles de ces dames !!! Bises homme des pâturages romands.

Flux RSS des commentaires de cet article.

 

Switzerland to Ouagadougou |
Je me souviens |
Balade nordique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luluaucostarica
| Marina Baie des Anges
| Mbour - Tuabbou, quatre moi...