Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs

Bienvenue sur mon blog

Voyage au bout de ma vie … enfin presque !

Classé dans : non classé — 24 juin, 2011 @ 17:47

 

Voici le récit de ce que j’ai vécu samedi dernier. J’ai été sauvée de justesse. Je suis reconnaissante envers tous ceux qui m’ont accompagnée. Je trouve que la vie est belle et qu’il faut en profiter avant qu’il ne soit trop tard !

fridakahlo.jpg

« ça va aller maintenant » j’ouvre les yeux, une main me caresse doucement le visage, elle est rigolotte avec sa charlotte sur la tête, c’est l’infirmière de la salle de réveil. Je lis dans ses yeux beaucoup d’amour et aussi un grand soulagement, je leur ai fait si peur !

Je viens de vivre « l’indicible », un arrêt respiratoire avec les poumons noyés suite aux deux litres de liquide envoyés dans mes veines pour compenser les deux litres cinq-cents de sang que je viens de perdre et qui représentaient environ 40 % de la totalité de mon sang !

En effet, ce devait être une toute légère intervention et voilà qu’une suture a craqué au moment de mon retour à la maison. J’habite à 50 kms de la clinique que j’ai pu rejoindre dans le camion des pompiers, accompagnée des médecins du Smur, seulement trois heures plus tard et cela semble bien long lorsque l’on perd son sang !

C’est un samedi après-midi, la clinique semble « en sommeil » ! Il faut rappeler chirurgien et anesthésiste. Enfin ils arrivent au moment où je commençais une panique. Vite, le bloc est rouvert pour moi. On s’affaire autour de moi. Je m’endors.

C’est au moment du réveil que j’ai vécu, dans une douleur inimaginable, « une noyade en direct ». Cela s’appelle « un oedème aigu des poumons » et maintenant je me souviens que cette maladie est le grand danger des grimpeurs en altitude.

Je viens de gravir « mon Everest » !!!


« Notre vie, à quoi la comparer ? A la goutte de rosée secouée du bec de l’oiseau aquatique où se mire le reflet de la lune. » Maître Dôgen

22 commentaires

  1. Valériane d'Alizee dit :

    Votre témoignage tout en retenue, sans l’ombre d’un pathos narcissique, chère Danaé, me bouleverse au-delà des mots, tandis que j’en prends seulement connaissance aujourd’hui. Votre sagesse teintée d’humour,politesse que vous réservez à vos lecteurs, est un modèle de dignité, « beauté-bonté » à la François Cheng…Et quoique je ne puis douter de vos dispositions à goûter l’instant présent, en vertu de ce fameux « Carpe diem »,je ne résiste pas à clore ce message, par cette pensée de l’auteur d’Antigone :
    - » Cela existe, l’âge de raison, pour les hommes ?
    - Mais oui, mais oui….Un pied dans la tombe, ils comprennent qu’ils ont été terriblement inattentifs,
    et qu’ils ont laissé passer le bonheur »…
    Jean Anouilh
    Prenez bien soin de vous.
    Valériane

    —> Vous m’amuserez toujours Valériane ! Mêler les hommes à cette histoire, il n’y a que vous pour « oser » !!! Mais je vous approuve plus qu’entièrement.
    Je ne sais exactement ce qu’il vous est arrivé, mais vous n’avez pas mon âge (enfin je le pense) alors le moment n’est pas venu pour partir vers cette contrée lointaine que nous connaîtrons tous ! Merci pour cet intéressant commentaire. Et je vous retourne vos derniers mots : « prenez grand soin de vous » chère Valériane.

  2. Leroy dit :

    Bravo Danae , suis contente de te lire de nouveau, effectivement tu as certainement eu très peur, mais ta force de caractère , joie de vivre t’ont fait vaincre
    ton  » Everest  » et j’en suis ravie .Continue à bien te soigner et enchanter notre vie par tous tes témoignages qui me font rêver !!!! merci pour ta réponse sur ma messagerie.Bonne vacances avec toute ta petite famille
    qui va certainement te gâter . Gros bisous Andrée

    —> Merci Andrée pour tes mots que l’on sent venir du fond du coeur. Alors je t’en remercie. Je t’embrasse bien fort

  3. Chris-Tian Vidal (Chatterie familiale ). dit :

    De tout cœur avec toi et je te félicite pour ton courage. Tu as joliment illustré ton article d’un portrait d’une dame qui a lutté au-delà de ses forces et aussi d’une belle citation qui devrait nous amener à relativiser les choses et à penser notre condition humaine. Nous ne sommes rien, juste une goutte de rose que le vent emporte vite. Prends soin de toi. Je t’embrasse bien fort.

    —> Cher Chris-Tian, je te remercie pour ces mots qui me touchent. Frida Kahlo a su nous donner l’exemple d’aimer la vie par dessus tout même malgré ses souffrances. Je ne me compare à elle mais je l’admire. Nous sommes peu de choses sur la terre, un passage rapide qu’il faut employer au mieux ! Prends soin de toi aussi mon ami. Je t’embrasse très fort.

  4. eva baila dit :

    J’en ai la chair de poule… Ce n’était pas l’heure du départ n’est-ce-pas ? C’est la preuve qu’il y a peu de hasard, juste un Destin… Maître Dôgen est un grand poète… Danae, je t’embrasse très fort, toi qui t’accroches si fort à la vie…

    —> Oui Eva le destin est bizarre et je suis heureuse d’être revenue parmi vous !!! Je t’embrasse moi aussi, très fort.

  5. mamaafrika dit :

    Coucou Danae, et bien dis moi tu reviens de loin!!!!!!!! Et comme on dit l’important c’est que tu puisse en parler, oui mais bon j’imagine non sans mal la douleur!!! La peur. et comme toujours les ambulances arrivent avec pas mal de retard!!!!
    Je suis navrée d’être si absente ,ces derniers temps, mais prochainement j’ai ma petite fille et ma belle-fille qui arrivent le 19 juillet et le 23 elles repartent ensuite ce sera mon départ le 25 juillet pour un mois, j’ai beaucoup de travail et le temps semblent me glisser entre les mains, en tous les cas je suis bien contente que tout s’est bien passé pour toi. Courage comme tu dis la vie est belle il faut la vivre pleinement . Mille bisous
    Dany

    —> Merci Dany, profite bien de ta famille et de tes vacances. Je t’embrasse bien fort.

  6. Lmvie dit :

    En voilà un voyage peu ordinaire !!!

    Mais tu nous es revenue grâce à toi et aux médecins…

    Je suis heureuse oui heureuse de te lire car cela signifie que tu es en vie.

    Ce genre de « d’expérience » permet toujours d’apprécier encore plus ce qu’est la vie, il faut frôler la mort pour nous en rendre compte parfois.

    Je te serre fort dans mes bras et t’embrasse de tout mon coeur

    —> Cela fait chaud au coeur d’être entourée de ses amis et je te remercie Lmvie pour ton affection. Moi aussi je t’embrasse et ne t’inquiète pas je vais mieux.

  7. ariaga dit :

    J’en ai le coeur qui bat fort, à te lire et j’ai un peu attendu pour mettre un commentaire pas trop « émotionnel ». Je ne voulais pas me répandre car j’admire la hauteur et le calme avec lequel tu nous racontes cet épisode.Tu es sage et pour les êtres comme toi frôler l’indicible est un enseignement. Je t’embrasse de tout mon coeur.

    —> Chère Ariaga, je ne voudrais pas te causer d’émotions ! Je vais bien maintenant. C’est vrai que j’ai eu beaucoup de chance dans ma vie puisque j’ai échappé au pire six fois (montagne, plongée, afghanistan avec une pierre sur la tête, et deux accidents de voiture !). Donc je suis en sursis et il faut que j’en profite bien !
    Je t’embrasse bien fort, merci.

  8. Béa kimcat dit :

    Coucou ma chère Danae
    Sacré Everest (bien raconté au demeurant) ! Mais je suppose que tu aurais préféré ne pas vivre cette pénible ascension au péril de ta vie. J’ai lu le bel hommage que ton amie Mel t’a rendu…
    Oui le temps passe trop vite… Qu’il nous laisse le temps de pouvoir concrétiser notre sincère amitié en nous voyant entre 4 yeux…
    Des bisous doux
    Prends bien soin de toi
    Béa kimcat qui pense bien à toi.

    —> Merci Béa, ne t’inquiète pas pour moi, je vais bien à nouveau ! Oui se rencontrer pour de vrai cela me ferait un immense plaisir ! Bises

  9. cocole dit :

    Mince alors, je découvre cette ascension vers l’Everest !
    La vie est si imprévisible ! Si précieuse donc! Prends soin de toi surtout ! Pour en profiter le plus longtemps possible ! je t’embrasse bien fort.

    —> Merci Cocole. Je profite de ce retour à la vie ! Je t’embrasse bien affectueusement

  10. peintrefiguratif dit :

    contente de te revoir sur le blog et ici
    nous nous connaissons depuis trop de temps pour qu’on se quitte ainsi
    gros bisous

    —> Ce serait dommage en effet, mais nous ne commandons pas le ciel ! Enfin je suis là et je t’embrasse bien fort doublement.

  11. Alain BROCHARD dit :

    Ma chère, ma très chère Danae

    Je savais que ta curiosité t’amènerait à côtoyer à nouveau les rives du nirvana !
    Mais le moment n’était pas là, il te faudra encore attendre un peu pour que le temps de l’oubli nous laisse comme orphelins de ta pensée.
    Pour continuer à nous construire il nous faut régulièrement et le plus souvent avoir recours à tes paroles d’une sagesse que tu accompliras un jour, n’en doutes pas !
    C’est pourquoi je ne peux que rejoindre Maître DOGEN dans cette pensée quand nous savons qu’entre la vie et la mort il n’y a pas l’espace de la lame du sabre…
    Alors, continues à nous enchanter de ton rêve de vie dont nous faisons partie…

    Gros bisous
    Alain

    —> Cher Alain, je suis infiniment touchée par ce que tu m’écris. Je t’en remercie et je savais que tu allais m’écrire quelque chose de profond. Gros bisous

  12. grain dit :

    « Le vent chassa les nuages et les étoiles réapparurent… »
    Sur le chemin de l’aventure qu’est la vie, il y a parfois des passages difficiles…Mais heureusement ta bonne étoile brille toujours au firmament! Je t’embrasse Danae, VIVA LA VIDA

    —> Merci Grain, ton com me fait beaucoup plaisir ! viva la vida !

  13. *MeL* dit :

    Je ne sais que dire…..sauf de prendre soin de toi.
    Je t’embrasse très fort.

    —> Ah Mel, la vie est ainsi, il faut la prendre comme elle vient et comme elle peut repartir. Moi aussi je t’embrasse très fort

  14. Laudith dit :

    Ma chère Danae, comme je suis heureuse de te savoir hors de danger, il est vrai qu’un oedème des poumons est très grave, j’ai une amie qui a failli en mourir, comme quoi une légère intervention peut parfois provoquer de graves lésions, prends bien soin de toi et surtout repose-toi bien.

    Je t’embrasse très fort.

    —> Merci de tes mots chère Laudith, qui me touchent beaucoup. Bises très affectueuses

  15. Monelle dit :

    Chère Danaé, ton com’ m’avais intriguée mais je comprend maintenant pourquoi tu parlais de « ressussitée » – tu viens de vivre vraiment un très mauvais moment qui heureusement se termine bien et je comprend dautant mieux ce qui vient de t’arriver que j’ai vécu la même chose en 1968 lors d’une opération pulmonaire mais moi j’étais encore sur place !
    J’espère que tout va bien maintenant, mais ménages-toi !
    Je te fais de gros bisous
    Monelle

    —> Merci Monelle, alors toi aussi tu as eu ces gros problèmes. Sauvées toutes les deux, nous pouvons donc trinquer à l’amitié. Bises affectueuses

  16. sonya972 dit :

    je te souhaite une douce fin de journée

    bisous

    •-~·*’Ś Ő Ń Ŷ Á’*·~-•

    —> Bonne soirée Sonya, bises

  17. Renée dit :

    He bien dis donc quelle aventure! Je suis ravie que tu soit redescendue de ton Everest….
    Quelle chance aussi d’avoir pu être ramenée à temps à l’hôpital.
    Je te souhaite prompt et complet rétablissement. Bisous bisous.
    Garde bien tout ces souvenir par écrit surtout afin de faire part de ton expérience un jour peut-être.

    —> Merci bien Renée, je préfère penser à l’avenir ! Bisous

  18. pseud dit :

    Un jour, quand tu iras mieux et que tu auras un moment, ce qui serait bien c’est que tu puisses écrire noir sur blanc tout ce dont tu te souviens, pas forcément pour le publier, mais pour toi …
    Il y a déjà pas mal de temps que l’on laisse sortir trop tôt les gens après une intervention chrirugicale ; auparavant, on les gardait un peu trop … il faudrait trouver un juste milieu !
    bonne journée ma danae, je t’embrasse très fort.
    Nelly

    —> Tu as raison Nelly, je suis d’accord avec toi pour le juste milieu ! Enfin je ne vais pas m’éterniser sur mon état qui est bien maintenant, j’ai pas mal d’expériences de diverses opérations et je veux oublier tout ça pour aller de l’avant. Je repense aux voyages sans être sûre de pouvoir les faire, mais on verra bien ! Imagine-toi que je rêve du Laos et Cambodge !!!!! Bisous Nell

  19. Jacqueline dit :

    Et nous allons reprendre notre vie en amitié. Je pense aux êtres pour qui tu es chère !!! quel soulagement !
    Je t’embrasse
    Mounette

    —> Merci Mounette de ton soutien indefectible., je t’embrasse bien fort mon amie

  20. peintrefiguratif dit :

    j’ai appris par jacqueline que tu avais eu un gros problème mais elle ne savait pas quoi exactement
    et je venais aux nouvelles .
    eh bien je remercie ton ange d’avoir été sans arrêt derrière toi dans ces moments difficiles.
    c’est bon de savoir que cela va
    je te fais de gros bisous
    bonne journée

    —> Je crois bien volontiers en mon ange gardien qui m’a sauvée bien des fois ! Merci Raymonde et bises

  21. elisabeth dit :

    … et comme on a fermé beaucoup d’hopitaux ! c’est ça qui est aussi dramatique ! Tu as toujours eu un ange gardien, c’est vrai, au-dessus de ta tête. Mais, malgré tout, tu as souffert beaucoup, je vois. Comme c’est angoissant cette histoire. C’était il y a une semaine : alors, continue à te reposer, à faire attention à toi. Bon week end cette fois-ci.

    —- > Oui Elisabeth, c »était angoissant mais maintenant je vais oublier tout ça pour profiter du soleil tout en me reposant encore. Bises

  22. Jacqueline dit :

    Le cri du corps pour se faire entendre.
    Reposes toi ton ange veille
    ai confiance
    Je t’embrasse
    Mounette

    —> Merci Mounette

Flux RSS des commentaires de cet article.

 

Switzerland to Ouagadougou |
Je me souviens |
Balade nordique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luluaucostarica
| Marina Baie des Anges
| Mbour - Tuabbou, quatre moi...