Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs

Bienvenue sur mon blog

Maldives île d’Embudu (11/13)

Classé dans : MALDIVES EMBUDU — 15 mars, 2010 @ 8:52

img5059.jpg 

Nous resterons aux abords des passes et irons visiter le « trou bleu » face au bar sur pilotis où les formations coralliennes sont plus importantes. Certains jours il y aura du courant et la mer sera agitée.
Je vais faire la risée de toute la plage, car accrochée au drapeau de la passe du bungalow 78, je vais perdre la vitre de mon masque qui tombera au fond de l’eau. Je n’avais plus sur la figure que le tour en caoutchouc noir et j’ai du demander de l’aide à deux nageurs qui passaient « help, help » leur ai-je dit. Je devais avoir l’air très bête et j’ai déclenché leur hilarité !

poiss007.jpg
 carangues grises sous le ponton

En 1998, l’algue caulerpa taxifolia qui détruit les coraux de tous les océans et dont la propagation est liée au réchauffement de la planète, s’attaque aux Maldives Les coraux deviennent tout gris, se cassent. C’est un désastre car ils ne repoussent que de quelques centimètres par an. Ils sont attendrissants les petits qui repoussent, ils ont des couleurs roses, bleues ou violettes et resplendissent comme des bijoux . Leur protection a fait l’objet de mesures dont l’interdiction de l’ancrage des bateaux sur les coraux et la création de réserves naturelles marines.

platiercoraux3photfpoiraudlambert2002.jpg
photo F.Poiraud Lambert

Au bord des plages les petits poissons volants s’élèvent au-dessus de l’eau en vol plané. Sous l’eau les brêmes de mer, incolores, affluent en masse. Dans le lagon je verrai un vilain poisson pierre immobile, tapi sur un rocher , prêt à dresser ses épines venimeuses mortelles. A ne pas caresser !

poissonpierre264252.jpg
poisson pierre photo Alice Assa

Plein de petits requineaux adorables et peureux circulent dans très peu d’eau. Affluence autour d’une tortue qui va respirer de l’air en surface. Découverte d’une raie pastenague cachée sous le sable et qui s’enfuit. Sous les piles du pont des pilotis un banc de carangues grises est toujours présent. Les poissons s’écartent à peine pour vous laisser passer et le banc se referme aussitôt au bout de vos palmes.

12 commentaires

  1. eva baila dit :

    Je viens voir tes photos au fur et à mesure que j’avance dans ton livre… C’est merveilleux !

    —> C’est ici qu’il faut que tu ailles Eva : http://danae.unblog.fr/tag/maldlives/page/2/
    parce que à Embudu c’était une ile hotel alors qu’avant j’étais sur une ile de pêcheurs, c’est pas pareil !

  2. peintrefiguratif dit :

    tu as de la pub maintenant
    je vais cliquer chaque fois que je viendrais
    bisous
    bon week end

    —> C’est pas la peine, je ne gagne RIEN. Bisous

  3. Monelle dit :

    Que de belles choses tu as dû voir sous l’eau – impressionnant ce poisson-pierre… on s’y tromperait !
    Gros bisous
    Monelle

    —> J’en rêve encore de ces promenades aquatiques ! Ici en Bretagne l’eau est trop froide pour que j’y mette le bout de mon nez, mais j’ai connu aussi autrefois et les grandes algues, les laminaires forment un très beau spectacle. Gros bisous Monelle

  4. Marie-Aline dit :

    Bonsoir chère Danaé

    Du bout du monde où j’ai dû me rendre d’urgence, je viens faire une petite halte sur votre blog et savourer … les merveilleuses photos qui portent au rêve, les aventures humoristiques qui m’ont bien fait sourire… Qu’il est bon de pouvoir partager des sourires! Merci!

    Bizzz d’Iroise

    Marie-Aline

    —> Bonjour chère Marie Aline,
    Vous êtes la seule à avoir souri de ma mésaventure, mis à part bien sûr les gens de la plage ! J’espère que ce n’était pas grave votre voyage en urgence. C’est difficile d’être loin de sa famille.
    Bises iodées du bout du monde

  5. peintrefiguratif dit :

    bonsoir danaé quand tu plongeras je te demanderais une petite éponge pour mes aquarelles (mdr)
    bisous

    —> Va dans les Cyclades en Grèce, tu pourras en acheter des éponges et elles pourront aussi te servir pour te « cajoler » dans le bain car elles sont très douces !! ! Bisous

  6. peintrefiguratif dit :

    bonjour danaé tu dis n’avoir jamais été au bal mais tu as beaucoup voyagé
    je sais que c’est plus tard que tu as fais cela mais c’est quand même de beau souvenir
    bisous

    —> J’ai voyagé mais ne suis pas allée au bal, le soir j’étais bien trop fatiguée après toutes mes découvertes de ma journée et seule ce n’aurait pas été prudent ! bises

  7. Mounette dit :

    Encore un beau partage auquel tu nous convies.
    De la tortue léopard au poisson pierre tout est magique.
    Merci
    Bisous
    Mounette

    —> C’est Raymonde qui m’a amusée avec le nom qu’elle a donné à ma tortue, je n’y avais pas pensé ! Bisous Mounette

  8. pseud dit :

    le poisson pierre !! on croirait vraiment une pierre !
    merci pour la plongée sans vitre … quelle aventure !
    des bisous danae et bonne soirée

    —> Ce poisson pierre ressemble à une pierre et il vaut mieux ne pas mettre le pied dessus. Moi sous l’eau j’essaye de ne toucher à rien ! Bisous et belle soirée.

  9. béa kimcat dit :

    Un petit coucou en coup de vent, Danae…
    (très occupée avec mes invitées…)
    Notre belle nature est à protéger car mise à rude épreuve… Elle est chouette cette tortue géante
    Bisou du lundi
    Béa kimcat

    —> Bisous pour la semaine, profite de tes invitées.

  10. Joëlle dit :

    Le voyage est toujours haut en couleurs et en belles découvertes avec toi Danae, t’embrasse !

    —> Coucou Joëlle, à bientôt et bisous

  11. ariaga dit :

    Je continue à voyager avec toi. Merci pour tes commentaires si gentils et affectueux. A bientôt.

    —> Merci Ariaga de ta visite qui me touche beaucoup.

  12. peintrefiguratif dit :

    c’est une tortue léopard elle est belle cette nageuse
    bisous

    —> Je ne te dis pas le plaisir de la rencontre ! Bisous

Flux RSS des commentaires de cet article.

 

Switzerland to Ouagadougou |
Je me souviens |
Balade nordique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luluaucostarica
| Marina Baie des Anges
| Mbour - Tuabbou, quatre moi...