Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs

Bienvenue sur mon blog

Voyage en mer d’Iroise – Un défi à Plogoff, deux rameurs rallient Sein et le phare d’Ar-Men

Classé dans : BRETAGNE — 27 août, 2009 @ 8:37

Il faut que je vous présente mon blogopote Didd que je connais bien puisqu’il habite près de chez moi.  Avec une amie Gaëlle très sportive aussi,  il vient de réaliser son rêve , relier la Pointe du Raz à l »île de Sein et aller bien au delà jusqu’au pied du phare d’Ar -Men, en ramant à bord de son doris Abadenn ! En trois jours, ils auront « avalé » 35 miles à la force des bras !

 Pour voir le film, c’est sur son blog  ICI

caussée de sein

Ils avaient déjà été jusqu’à l’île de Sein en 2002 puis en 2008 , toujours au départ du port du Loch dans le Cap-Sizun, en traversant le raz de Sein réputé dangereux de par ses forts courants.

au pied du phare

 photo C. Leberre en 2008

Précisons que le phare d’Ar-Men est l’un des phares mythiques les plus connus, en raison de son caractère isolé, des difficultés considérables qu’a présentées sa construction et du danger qu’il y avait à relever son personnel. Les coups de boutoir portés par la grande houle pendant les tempêtes faisaient trembler tout l’édifice.

ar-men

 photo André

Voici son récit :

« Sein s’éloigne lentement dans notre sillage, on a l’impression de ramer sur un lac. Encore quelques coups d’aviron, un dernier effort et nous pouvons laisser glisser le doris…. Ca y est, nous y sommes, le phare d’Ar Men est là, à portée de main, but de notre voyage. Les cormorans occupent les lieux à la place des gardiens. Maintenant il faut songer à rentrer. Il est bientôt 18 heures.

ile de sein

Dans l’aquarelle du moment, Sein c’est le trait de crayon là bas dans l’est et le faible courant nous en écarte. D’abord rejoindre Namouic et puis se déjouer de toutes les têtes de roche, j’ai envie de suivre la chaussée parce que les courants traversiers sont faibles. Nous retrouvons Sein. Qui pourrait imaginer qu’un si petit doris vienne d’Ar Men. Un peu moins de quatre heures d’aviron, et pour moi de la fatigue et quelques ampoules, mais aussi un immense bonheur d’avoir réussi à concrétiser ce rêve. Ce soir repas à bord de Chouchen (c’est le voilier qui nous accompagne).

les rameurs

 photo André

Demain il faudra penser à regagner le Loch. Cerise sur le gâteau, ce sera en passant par Tevennec, puis comme à l’aller, le phare de la Vieille, la Plate, Gorlégreiz, Trouziard, mais là le Raz a fini sa sieste. Le flot commence à bien s’établir, et c’est à plus de 5 noeuds, aidés par le courant, que nous passons Coumoudoc…..Dans notre tête la jolie balade est déjà finie……  « 

Et voici  un dernier petit mot de l’intéressé lui-même :

Merci pour vos commentaires, ils me touchent beaucoup. Cependant s’il y a un mot que je n’aime pas beaucoup c’est « exploit ». L’exploit c’est surtout les anciens marins qui le réalisaient au quotidien, quand ils devaient s’user sur les avirons de leurs lourdes chaloupes pour rejoindre Sein ou le continent par manque de vent, voire courant contraire. L’exploit c’est les marins iliens qui l’ont réalisé en construisant ce phare mythique qu’est « Ar Men » (15 ans de construction acharnée avec les moyens de l’époque, de l’herbe aurait poussé plus vite). L’exploit c’est tous ces marins qui fréquentent la mer pour simplement gagner leur vie, l’exploit eux ils le vivent au quotidien. Moi je n’ai rien fait de tout cela, par respect pour eux je n’aime pas trop qu’on utilise ce mot pour qualifier cette balade. Moi je n’ai aucune obligation, je choisis mon moment et mon heure (petit coëf de marée, bonne météo et horaire de renverse) J’ai toujours un bateau accompagnateur. Je fais ça parce que j’ai envie de retrouver ces endroits fréquentés en kayak, je fais ça pour réaliser des rêves (parce que  ça pimente ma vie), je fais ça pour me donner un but (ça aide à passer les hivers), je fais ça pour ramener des images (surtout dans ma tête, et je les partage aussi), je fais ça un peu aussi pour promouvoir le doris (merveilleuse embarcation) et je fais ça surtout pour mon plaisir.

Didd

16 commentaires

  1. Mimisan dit :

    En tout cas, il faut une certaine endurance…

    Des circonstances dont je me serais bien passée m’ont tenue un peu éloignée du bloguing. je refais surface petit à petit.

    —> Chère Mimi
    C’est bien d’avoir des amis qui vous aiment et vous entourent pour essayer d’oublier les peines et les soucis !
    Je t’embrasse.

  2. ~Bonsai~ dit :

    Coucou,

    je me permet de faire une petite escale sur ton blog Danae pour saluer la réalisation du rêve de Didd et Gaëlle …
    Chapeau à vous deux pour votre aventure réussie. Et bon soins pour vos ampoules itou :-)

    J’ai bien aimé le commentaire de Didd sur les marins d’autrefois qui réussissaient des exploits à tous les jours avec les moyens de l’époque.

    à bientôt…[ à mon hibernation :-) ]
    ~Bonsai~ …qui retourne à sa forêt boréale :-)

    —> Cher Bonsai, heureuse de te revoir et d’avoir vu les photos de tes vacances en famille qui paraissent si joyeuses dans un cadre enchanteur, ton lac du canada !
    de gros bisous Bonsai. Je souhaite que cet hiver tu sortes de ton hibernation !!!!

  3. didd dit :

    Merci pour vos commentaires, ils me touchent beaucoup. Cependant s’il y a un mot que je n’aime pas beaucoup c’est « exploit ». L’exploit c’est surtout les anciens marins qui le réalisaient au quotidien, quand ils devaient s’user sur les avirons de leurs lourdes chaloupes pour rejoindre Sein ou le continent par manque de vent voire courant contraire. L’exploit c’est les marins iliens qui l’ont réalisé en construisant ce phare mythique qu’est « Ar Men » (15 ans de construction acharnée avec les moyens de l’époque, de l’herbe aurait poussé plus vite). L’exploit c’est tous ces marins qui fréquentent la mer pour simplement gagner leur vie, l’exploit eux ils le vivent au quotidien. Moi je n’ai rien fait de tout cela, par respect pour eux je n’aime pas trop qu’on utilise ce mot pour qualifier cette balade. Moi je n’ai aucune obligation, je choisis mon moment et mon heure (petit coëf de marée, bonne météo et horaire de renverse) J’ai toujours un bateau accompagnateur. Je fais ça parce que j’ai envie de repasser et retrouver ces endroits fréquentés en kayak, je fais ça pour réaliser des rêves (parce que ça pimente ma vie), je fais ça pour me donner un but (ça aide a passer les hivers), je fais ça pour ramener des images (surtout dans ma tête, et j’en fais partager aussi), je fais ça un peu aussi pour promouvoir le doris (merveilleuse embarcation) et je fais ça surtout pour mon plaisir.

    Didd

    —> C’est très beau ce que tu écris, je l’ai ajouté dans l’article.

  4. Laudith dit :

    Chapeau à ces courageux qui à la force des poignets défient les forces de la nature.

    Bises Danae.

    —> Tu as bien raison. Bises Laudith la poète

  5. Penn Ar Bed dit :

    Dans le même esprit (exploit) …

    Pascal PARIOT tentera début Septembre … de rallier Beg Ar Raz au Phare de la Vieille (A/R)… et celà à la nage …

    Encore un sportif de l’extrême …

    —> A la nage, ce sera un véritable exploit. Je lui souhaite de réussir.

  6. peintrefiguratif dit :

    bonjour dane j’ai vu une émission sur ce phare ou on voyais les échange de personnelle fait avec une corde par gros temps document exceptionnel très fort
    les vagues venant se brisé surqu’a toute la hauteur du phare
    j’ai fait une peinture à l’huile sur l’ile de sein.
    j’espère aller te voir un jour dans ta belle contrée
    bisous

    —> Ce sera avec plaisir ! Je te donnerai mon adresse.
    La relève des gardiens de ces phares était autrefois une véritable prouesse ! Depuis les gardiens ont été supprimés.
    bisous

  7. Joëlle dit :

    Coucou Danae, de retour je ne manque pas de venir te saluer et te faire une grosse bise, je repasserai demain…

    —> Coucou Joëlle, tu reviens et c’est moi qui pars bientôt ! bisous

  8. béa kimcat dit :

    Je te réponds illico ma chère Danae
    Le tableau de Babeth est accroché dans ma salle de séjour et j’ai tout le loisir de l’admirer…
    Tu trouveras d’autres jeux d’écritures dans la catégorie adéquate…
    Bizzz
    Béa kimcat

    –> Je découvre ton blog au fur et à mesure avec plaisir !
    J’ai été « épatée » par le tableau vraiment très réussi.
    des bisous Béa Kimcat

  9. Mounette dit :

    Bonjour Danae
    Je suis allée à Sein en voilier. J’ai encore dans les yeux les images d’approche en venant du sud ne pas se laisser à l’illusion mais bien contourner avant d’aborder. J’espère revenir en Bretagne peut-être pas en voilier mais par la route.
    Belle journée à toi
    Bel exploit de tes amis blogopotes
    Bisous

    —> Chère Mounette, tu es une grande voyageuse et un peu aventurière. Aller à Sein en voilier, c’est super ! Je vois que l’ordi tout neuf fonctionne !
    Bisous à toi amie

  10. © Jack MAUDELAIRE dit :

    —> Bonsoir, chère Danae,

    Un petit tour sur la surface bleutée de l’océan peut impressionner, surtout lorsque la mer se houle en belles vagues. Petit coin charmant pour promeneurs solitaires, mais je t’avouerais volontiers que je préfère voguer dans ma petite chambre basse en regardant les belles images de ton espace d’évasion…

    Bien tendrement, Jack qui te souhaite une soirée tout emplie de joie et de paix.

    —> Bonjour Jack
    C’est un coin terrible lorsque la mer est déchaînée, les vagues peuvent atteindre le haut du phare ! Tu es mieux dans ta petite chambre basse à venir visiter mon blog !
    bisous cher Jack

  11. Alain dit :

    Bonjour Danae
    très belle aventure et quel courage!!!
    mon meilleur souvenir à vous
    Alain

    —> Bonjour Alain, merci pour eux.

  12. béa kimcat dit :

    Coucou Danae
    Eh bien chapeau !
    Je suis allée sur l’ïle de Sein avec mes parents à l’âge de 8 ans et je me souviens avoir été beaucoup ventée !
    Bisou
    Béa kimcat

    —> ^Coucou Béa Kimcat
    L’île de Sein est à une heure de bateau de chez moi, mais en général on redoute la traversée qui est souvent très très agitée !
    Bisous amie et bonne journée

  13. Lmvie dit :

    Aïe aïe à la force des bras… oula !

    Bisous

    —> Heureusement que la mer était relativement calme, sinon dans ces parages ce serait impossible. Oui ils sont courageux mes amis.
    Bisous chère Lmvie

  14. Marie-Aline dit :

    Après la beauté hellénique de l’ile d’Amorgos, nous voici transportés vers la beauté sauvage de la mer D’Iroise, le berceau de mes gênes… Approcher Ar Men de si près, le rêve! C’est beau … Quelle prouesse! et ses demi teintes de gris et de bleus… J’aime, j’aime, j’aime!!!
    Merci Danaé de nous faire découvrir tes « blogopotes ».

    Bises alsaciennes bien ensoleillées.

    Marie-Aline

    —> Bnjour Marie Aline
    Ar-Men était « dans ses bons jours » pour se laisser approcher ainsi ! J’aime parler de mes blogopotes, je les aime !

    bises de la mer d’iroise
    danae

  15. zik dit :

    Vive Gaëlle et Didier

    —> Ils ont mérité et ils sont si modestes qu’ils ne veulent pas qu’on parle d’exploit et pourtant c’en est un véritable !

  16. ushant dit :

    Hello,

    Bonjour danae… sympa l’article sur les « blogopotes » didd, Gaëlle, Chouchen … Sacré exploit … Félicitations à tous …

    & aussi, merci pour ta visite & ton com’ sur mon blog…

    Amicalement & à très bientôt dans l’cap’ …

    @ John USHANT de KELLER
    Guard of sheeps in Ushant Island

    48°28′; Nord
    5°06′; Ouest

    —> Toujours là, à la première heure lorsque l’on parle du Cap ! Merci et amitiés cher Ushant

    Dernière publication sur TOP à l'Ouest ... The paradise ... : Fishing that respects the resources.

Flux RSS des commentaires de cet article.

 

Switzerland to Ouagadougou |
Je me souviens |
Balade nordique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luluaucostarica
| Marina Baie des Anges
| Mbour - Tuabbou, quatre moi...