Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs

Bienvenue sur mon blog

Seuls si loin du monde – Lancaster et Tavae

Classé dans : ALGERIE TANEZROUFT,POLYNESIE — 12 avril, 2009 @ 10:05

Je vous ai déjà parlé du triste sort du Capitaine Lancaster qui s’était abîmé avec son avion en 1933 dans le terrible désert du Tanezrouf et qu’on n’avait retrouvé que 29 ans plus tard auprès de son avion, le corps momifié dans son linceul de sable. Mon ami Alain Brochard en a fait un récit détaillé passionnant, très complet avec photos et documents qu’il a retrouvés dans le monde entier .

En parallèle avec ce destin tragique, je vous parlerai de cette histoire authentique de Tavae, un humble pêcheur tahitien qui a dérivé dans le Pacifique, qui a survécu à sa solitude durant 118 jours avant d’accoster à 1200 kilomètres de son point de départ.

Le capitaine Lancaster raconte le calvaire de la soif qu’il a vécu pendant ses 8 jours à attendre les secours avant de mourir.
Tavae raconte sa vie, au jour le jour, seul dans son canot, quand il a failli, lui aussi, mourir de soif sans une pluie providentielle qui lui a permis de survivre.
Ce sont deux hommes courageux qui ne se sont pas laissés aller à la désespérance, mais qui ont réagi, espéré, tout fait pour sauver leur vie, essayant de forcer le destin malgré des conditions extrêmes.

TANEZROUFT
24° 13 Latitude Nord
0° 06 Longitude Est

« UN PAPILLON DANS LE DESERT »
OU LA TRAGIQUE HISTOIRE DE WILLIAM NEWTON LANCASTER

Lorsque l’horizon se confond avec le ciel
le capitaine LANCASTER n’est plus,
il a rejoint la lumière de son éternité.

L’AVENTURE HUMAINE

L’homme depuis la nuit des temps a toujours cherché à progresser. Curiosité, nécessité, sa vie s’est modelée au fur et à mesure de son parcours. Du premier Radeau de roseaux à la Navette spatiale, nombre de PIONNIERS se sont relayés pour toujours pousser plus loin !

L’aventure, nous dit Jéromine PASTEUR :
« C’est un frisson passionné,
une détermination exaltante
qui nous apporte la communion avec notre univers,
permettant une évolution permanente et un bonheur instantané ».
L’AVENTURE EST UN CHEMIN QUI A DU COEUR

Bill faisait partie de ces aventuriers et il aurait sûrement aimé cette citation !

Cet « essai » a pour but de rappeler tout d’abord la mémoire de Bill LANCASTER.  Ce texte rédigé dans l’esprit d’une enquête, s’appuie sur de nombreuses publications faites depuis février 1962. Cette histoire n’est pas un roman, l’objectif étant de ne rappeler que des faits réels.

« Je dédie ce texte à tous les curieux de l’aventure humaine, rappelant à ceux dont la vie est devenue désespérance, qu’il ne faut jamais baisser les bras, ne rien céder, croire en soi-même, comme Bill a su nous le dire pendant ses huit jours d’agonie. » Alain Brochard

Je vous ai remis au goût du jour dans mon billet précédent l’histoire de ce pilote crashé dans le désert et retrouvé 29 ans après. Si vous voulez connaître l’histoire plus en détail avec toutes les photos vous n’avez qu’à aller sur le site :
http://www.3emegroupedetransport.com/ 

à suivre pour l’histoire de Tavae…

4 commentaires

  1. Chris-Tian Vidal dit :

    Oui, j’avais déjà lu un billet sur cette histoire humaine. Je vais cliquer sur le lien mais avant je lis tes autres billets, Danae.

    —> Il y a des histoires qui finissent bien et d’autres qui finissent mal, mais il y a des hommes courageux et admirables.

  2. Alain dit :

    Merci Danae d’avoir synthétisé d’une main de « maître » cette histoire où heureusement tout se termine pour le meilleur. Ici le spirituel est important pour Tavae, qui souffre physiquement de manquer de tout. Ses amis les poissons ne l’ont jamais abandonné, puis effectivement un jour, les oiseaux …
    Il n’habite pas très loin de chez François qui est rentré pour quelques temps.
    Là encore l’histoire nous montre qu’il ne faut rien céder !!
    Bisous
    Alain

    —> Merci Alain de m’avoir donné l’idée de parler de cette aventure de Tavae.
    Je t’embrasse
    danae

  3. Joëlle dit :

    Et pourtant tu as cette douceur que certains poètes ont chère Danae… elle se ressent à travers tes témoignages, tu as la manière « tranquille » de transcrire tes voyages et tu nous y emmènes sans aucunes faussetés, tout comme Chris je trouve :-) ))
    Bonne journée

    ps : Je t’ai réservé une place dans mes « Grands Mercis » (http://jchen.over-blog.com/article-12855629.html)

    —> Chère Joëlle, je suis infiniment touchée par ta marque de gentillesse et je t’en remercie de tout coeur.
    Et comparer mes écrits à ceux de notre ami commun Chris, je suis très flattée car je trouve qu’il écrit avec beaucoup plus de sensibilité que moi !
    Par la qualité de tes peintures, tu as su attirer mon attention de chaque jour.
    Bisous à toi

  4. Laudith dit :

    Cela doit être horrible de se sentir mourir, seul et loin de tout.

    Le livre que je lis en ce moment Danae est : La vie en gris et rose de Kitano Takeshi où il raconte son enfance dans le Japon d’après guerre, très agréable à lire.

    Bisous et belle soirée à toi.

    —> Oui ce doit être horrible et cet homme là a été bien courageux d’écrire sur un carnet tout ce qu’il ressentait pendant les 8 jours de son agonie.
    Je vais regarder le livre que tu lis.
    Bisous et merci de ta visite. C’est vrai que j’adore aller lire tes poésies. Je voudrais bien savoir en faire autant !

Flux RSS des commentaires de cet article.

 

Switzerland to Ouagadougou |
Je me souviens |
Balade nordique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luluaucostarica
| Marina Baie des Anges
| Mbour - Tuabbou, quatre moi...