Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs

Bienvenue sur mon blog

Japon (1/17) en route vers le pays du soleil levant

Classé dans : JAPON — 10 mars, 2009 @ 8:35

 

En septembre 1980, j’arrive à Bangkok, première étape, après vingt-quatre heures de vol et d’attentes épuisantes, via Genève, Amman, et Abhu Dhabi, avec stop over d’un jour au Rajah hôtel . Le lendemain, mon avion, frôlant dangereusement les buildings de Hong-Kong, atterrit sur la piste qui se termine sur la mer (maintenant il y a un nouvel aéroport). Il ne peut repartir, une panne s’étant produite (une chance que ce soit au sol) et la compagnie nous loge dans l’un des plus beaux hôtels de la ville, le Miramar. Nous dînons, au dernier étage, sur la terrasse vitrée qui domine la mégalopole éclairée de tous ses néons. Un aquarium est accroché au plafond de la salle à manger avec des milliers de petites ampoules allumées se reflétant dans les glaces. Un orchestre joue de la musique chinoise, sur une scène, dans un décor rupestre avec de la pluie qui tombe en paillettes.

Narita airport terminal

L’aéroport de Narita à Tokyo, enfin atteint sans encombre, vient d’être refait à neuf. Il se trouve à soixante kilomètres de la ville. Je dois me rendre chez des sœurs marianistes qui tiennent une pension dans la banlieue de Tokyo. Je dois loger chez elle pour une somme modique dans une petite chambre d’étudiant. Pour y arriver, ce sera le parcours du combattant.

métro à Tokyo

Je prends d’abord le bus de l’aéroport jusqu’à Keisi Station, puis le train de Keisi à Ueno, puis le métro qui traverse Tokyo, puis le train de banlieue, mais je ne descends pas à la bonne station, d’autant plus qu’il y a des trains directs et des omnibus ! Imaginez demander à chaque instant son chemin quand on ne parle pas la langue du pays. Pour me diriger dans le métro, j’avais emporté un plan avec les noms en idéogrammes et pour suivre ma direction dans les couloirs je mémorisais les deux premiers signes ! Une dernière épreuve m’attendait : téléphoner (ici les téléphones sont rouge vif et se voient de loin) pour demander à converser avec l’unique religieuse espagnole qui parle français. Finalement les sœurs sont venues me chercher en voiture, mais j’étais presque arrivée jusqu’à elles. J’ai eu droit à un bon dîner et à apprendre à me servir du boulier comme règle à calcul.

le boulier japonais

10 commentaires

  1. ~Bonsai~ dit :

    Bonjour Danae,

    …me voila reparti avec mon guide au Pays du Soleil Levant.
    17 étapes à faire,j’en ai pour presque tout l’été au train de mes visites je vais essayer de mettre les bouchées double :-)
    L’important c’est d’arriver sain et sauf au bout du voyage…tout comme dans cette première étape de ce voyage pour toi.

    Super le boulier…

    bises
    ~Bonsai~

    —> Heureuse de te revoir sur mon blog, cher Bonsai et compagnon de mes aventures.
    Tu pourras avancer assez vite car certains billets sont assez courts.
    des bisous
    danae

  2. Lmvie dit :

    On a la passion des voyages toutes les deux apparemment !!!!!!!
    Une de mes meilleurs amies est japonaise et voisine une partie de l’année l’autre elle vit à Kamakura ville des samouraïs

    Bisous

    — > Oui j’ai la passion des voyages, mais maintenant vu mon âge je vais moins loin
    et je suis heureuse des rencontres sympathiques que l’on fait sur iinternet, comme toi, par exemple.

    bisou!

  3. Down under dit :

    as-tu eu mon message? j’ai l’impression que non? !!
    rhhh internet !!

    —> Ne t’inquiète pas, quelquefois, il faut que j’accepte les messages avant qu’ils soient publiés.

  4. Down under dit :

    je te rejoins pour cette nouvelle série d’aventure au Japon.
    Je voudrai en profiter pour te remercier du fond du coeur de ta fidélité et tes gentils messages. J’ai eu quelques soucis avec internet et un peu de travail aussi (temporaire mais très bien comme ca !)
    hop je reprends ma lecture.
    A très bientôt.
    Amitiés

    —> Je suis contente, ce matin, des nouvelles de Sydney !
    Tu n’as pas à me remercier. Je suis très contente que tu aies trouvé un peu à travailler. L’intérim, c’est assez dur (j’ai connu !) mais c’est un moyen de se faire connaître et quelquefois embaucher. Le travail à mi-temps ça doit être sympa aussi.
    Je suis contente car sur ma carte du monde des visiteurs, tu apparais en un gros point rouge ! et puis chaque fois qu’on parle de l’australie à la télé, je tends l’oreille ! C’est la sécheresse paraît-il ? Les mares s’assèchent, alors les croco qu’est-ce qu’ils deviennent ? trois fois contente aujourd’hui !!!
    gros bisous

  5. peintrefiguratif dit :

    j’avais mes comptes à faire et je ne retrouve plus ma calculette alors je viens chez toi et en plus je profite de tes voyages pour voyager avec toi
    merci

    —> Oui mais c’est pas si facile d’apprendre à s’en servir ! Merci de ta bonne compagnie.
    bisous

  6. Dany dit :

    Quelle aventure!!! Par contre quel dommage que tu n’ais pas le cliché de l’acquarium au plafond!!! Bravo pour la mémoire photographique!!!!
    Jolie le boulier, jamais vu auparavant!
    Bises. Dany

    —> Dans ce temps là il n’y avait pas d’appareil photo numérique et les quelques photos papier que j’ai, je dois les scanner !
    Pour me rappeler, j’écrivais chaque soir des notes sur un carnet !
    bises à toi qui n’a pas été mangée par les lions ! danae

  7. peintrefiguratif dit :

    tu parles d’une calculette pour glisser dans son sac à main pas pratique
    bisous

    —> Tu as toujours de l’humour Raymonde. Je t’embrasse

  8. Mounette dit :

    Sur tes traces au japon je portent mes pas pour un périple visuel. Je voulais dire virtuel mais c’est aussi visuel dans mon imaginaire
    Bises

    —> Merci de m’accompagner dans mon voyage au Japon. Je vais t’avoir comme compagne pendant de longues semaines alors !
    bisous

  9. Chris-Tian Vidal dit :

    Bonjour Danae, le boulier comme règle à calcul ! Moi qui n’ai nullement le sens de l’orientation, ça promettrait ! J’aimerais aller à Tokyo mais c’est très cher ! Il faudrait que j’y sois accueilli. C’est vrai que le Japon, c’est à l’autre bout de chez nous ! C’est loin, ça , comme j’écris dans « Carnet d’Asies » pour la Chine ! J’imagine bien l’ambiance que tu décris à Hong-Kong : des ambiances comme je les aime. Je pense que seul dans une ville comme Tokyo je serais bien incapable de me débrouiller. Chapeau à toi. Bisous. Chris.

    —> Bien cher Chris

    Pour aller au Japon la solution la moins coûteuse est de dormir dans les Youth Hostels. Pour ma part, j’ai parcouru tout ce pays en stop et sans aucun problème. J’ai souvent dormi ,je dois l’avouer, un peu comme une sdf !!! Je vous raconterai. J’y ai passé un mois et demi et ai dépensé l’équivalent de 900 euros sur place. J’ai quand même eu la chance d’être hébergée à Tokyo chez des religieuses qui m’ont beaucoup gâtée en me faisant découvrir leur pays.

    Merci de ta visite, Chris et bonne journée à toi au milieu de tes élèves. Je t’embrasse. danae

  10. © Jack Maudelaire dit :

    —> Bonjour chère Danae,

    Tu as vu bien des villes, rencontré bien des gens et vu bien de jolies choses qui se sont figées dans ta mémoire pour nous les raconter avec autant de détails et précisions puisque nous donne le sentiment agréable de marcher à tes côtés tout au long de tes innombrables destinations. Celle du Japon semble dès plus intéressante au vue de cette première partie qui fait miroiter bien d’autres anecdotes…

    Merci pour cet instant d’évasion, bien tendrement, Jack.

    —> Bonjour cher Jack

    La Japon, c’est le pays de la zen attitude et je suis sûre que l’arrêt méditatif dans quelques temples te plairait.

    Bises et bonne journée. danae

Flux RSS des commentaires de cet article.

 

Switzerland to Ouagadougou |
Je me souviens |
Balade nordique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luluaucostarica
| Marina Baie des Anges
| Mbour - Tuabbou, quatre moi...