Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs

Bienvenue sur mon blog

Les derniers jours du capitaine Lancaster

Classé dans : ALGERIE TANEZROUFT — 23 février, 2009 @ 8:24

J’avais déjà écrit un article sur ce sujet qui s’intitulait : « une momie découverte en plein Tanezrouft » que vous trouverez ci-dessous ». En voici une suite dont la source est de mon ami Alain Brochard.

Le premier jour, il est 11 heures

« Je ne veux pas mourir,

je veux désespérément vivre … »

« L’aube du huitième jour est arrivée. Je n’ai pas d’eau. Pas de vent. J’attends patiemment, venez s’il-vous-plaît. La fièvre m’a éprouvé la nuit dernière. »

Le 8ème jour, Bill regarde le soleil
descendre vers l’ouest. Il a écrit ses
derniers mots. Il reste les yeux ouverts,
contemplant d’un ultime regard la beauté
de cet astre qui l’a tant fait soufrir.

Lorsque l’horizon se confond avec le ciel,
le capitaine LANCASTER n’est plus,

il a rejoint la lumière de son éternité.

coucher de soleil sur le Tanezroufr

Coucher de soleil sur le TANEZROUFT
photo prise de Reggan-Plateau
(novembre 1963)

Le 12 avril 1933, le capitaine William Newton LANCASTER se posait en catastrophe à 300 kms au sud de Reggan. Il ne réchappa pas de ce désert de la soif.

Bill écrivit ses 8 jours d’agonie sur son « Log-Book ».

Alain a refait l’enquête de cette tragédie. Il a retracé le parcours de « Bill » jusqu’à ses derniers moments. S’appuyant sur la traduction du colonel Charles Mélin, il a redonné la parole au pilote, qui attendant des secours qui n’arrivèrent que 29 ans plus tard, a su dire pendant ces 8 jours de souffrances qu’il ne fallait rien céder et toujours y croire.

L’auteur a pu retrouver plusieurs témoins de l’époque (1962) ainsi que de nombreux documents et photos, qui tout au long du texte permettent de vivre en direct cette tragique histoire dans un document inédit :

« Un Papillon dans le Désert »

Ce document sera publié à partir du 11 avril 2009 sur le site :

http://www.3emegroupedetransport.com/

Puis l’histoire ne s’arrêtant pas à 1962, vous pourrez découvrir la suite donnée à cette triste histoire :

  • la récupération de l’avion de Bill grâce à la participation du QUEENSLAND MUSEUM de BRISBANE (AUSTRALIE)

  • l’étude détaillée du vol de Bill par le lieutenant-colonel Maurice Patissier

  • la préparation d’un « Raid Mémoire » pour février 2010.


2 commentaires

  1. peintrefiguratif dit :

    bonjour danaé j’ai mis ton site dans les favoris de bambou
    bonne soirée
    bisous

    —> Merci bien
    bises

  2. Alain Brochard dit :

    Mille merci chère Danae de relayer, l’histoire tragique de ce pauvre Bill.
    Personnellement, je n’ai pas voulu que sa mémoire ne se perde dans la nuit des temps.Ses huit jours d’agonie reportés dans son Log-Book, sont et seront pour longtemps un MESSAGE des plus forts, nous disant: NE BAISSEZ PAS LES BRAS, AVANCEZ COÛTE QUE COÛTE,NE CEDEZ RIEN, NE REGARDEZ PAS DERRIERE VOUS ET VOUS REUSSIREZ A VOUS DEPASSER VOUS-MÊMES POUR ACCEDER AU MEILLEUR.

    —> Bonsoir Alain
    En effet c’est une leçon pour nous dire d’avancer dans la vie, de croire en la vie …
    La photo est très belle. Merci.

Flux RSS des commentaires de cet article.

 

Switzerland to Ouagadougou |
Je me souviens |
Balade nordique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luluaucostarica
| Marina Baie des Anges
| Mbour - Tuabbou, quatre moi...