Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs

Bienvenue sur mon blog

Taiwan – Orchid island, l’île aux orchidées (3/5) les Yami

Classé dans : TAIWAN — 25 janvier, 2009 @ 14:30

Cette île se trouve sur la côte sud est de Taiwan, à 65 kms, dans le pacifique. Son nom provient des denses forêts sur ses pics qui abondent en orchidées sauvages. Joli nom. Elle est habitée par la tribu aborigène des Yami, trois mille personnes en six villages.

 Ils vivent de la pêche, de l’élevage des cochons, de la récolte des taros et patates douces. Ils manquent de légumes et de fruits. Ils ont une grande mortalité car une mauvaise hygiène. Ils prient à l’église. Ils habitent une hutte construite en profondeur dans la pente face à la mer, dont seul le dessus du toit sort de terre pour ne pas donner de prise aux typhons.

Les pêcheurs construisent eux-mêmes leurs barques joliment décorées en blanc, rouge et noir avec un œil, the sun eye. Ces embarcations sont si typiques que j’en retrouverai une dans le musée du bateau de Douarnenez ! La chose la plus importante dans la vie du pêcheur Yami est une hache, un arbre et un arbre spécial qui fournit du coton imperméable qui permet de calfeutrer les fentes de la barque.

les barques

Mais l’île change. En 1960, se construit un port où les bateaux de touristes commencent à venir; en 1970 de petits avions atterrissent et le premier hôtel est bâti. en 1973 une route autour de l’île est terminée, des restaurants sont ouverts. Les enfants vont travailler à Taiwan et reviennent avec de l’argent et de nouveaux désirs : bicyclettes, motos, transistors, habits modernes. Les vieux mendient, les jeunes boivent de l’alcool. Un jour viendra où les jolies barques disparaîtront car les jeunes ne sauront plus les construire.

les casques d'argent des yami

photo André Hoffmann

Les Yami font souvent des fêtes, surtout quand ils baptisent un nouveau bateau. Ils portent alors des casques d’argent qui leur descendent au-dessous des yeux car ils ont peur des esprits malins qui peuvent entrer par les yeux.

3 commentaires

  1. ~Bonsai~ dit :

    Bonjour Danae,

    Elles sont bien jolies ces barques de pêcheurs faites main…Dommage que ça la construction se perde. Beaucoup de choses se sont perdues au fil des années dans nos pays également…
    Comme nécessité fait loi …l’art traditionnel va peut-être faire un retour qui sait ?
    bises et bon dimanche
    ~Bonsai~

    —> Merci cher Bonsai de me consacrer un peu de ton dimanche ! C’est très gentil à toi.
    bises et belle journée
    danae

  2. Down under dit :

    « Aborigène » sonne d’une manière étrange à mes oreilles…ils étaient déjà bien loins de leurs croyances s’ils élevaient des bêtes et cultivaient la terre…puisqu’ils sont à l’origine des chasseurs-cueilleurs.
    Ces barques sont vraiment belles…

    —> Je crois que ces aborigènes venaient probablement d’Australie mais qu’ils ont dû s’adapter à leurs nouvelles conditions de vie, surtout la pêche et la culture de la terre.
    Les barques sont d’une grande beauté et je ne crois pas qu’elles vont disparaître avec l’arrivée des touristes amateurs de folklore authentique !

  3. nade dit :

    oui, elles sont vraiment très jolies ces barques et artistiquement décorées.j’espère qu’elles ne vont pas tomber dans l’oubli.il y aura certainement quelques personnes pour garder les traditions ne serait-ce que pour les touristes!!!!
    je t’embrasse Nade

    —> Cela se passait il y a si longtemps. Tout a dû changer maintenant et je crois qu’il y a des hôtels.
    La suite t’intéressera, je suis sûre.
    Je t’embrasse également ainsi que Jean

Flux RSS des commentaires de cet article.

 

Switzerland to Ouagadougou |
Je me souviens |
Balade nordique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luluaucostarica
| Marina Baie des Anges
| Mbour - Tuabbou, quatre moi...