Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs

Bienvenue sur mon blog

Algérie ma traversée du Tanezrouft (1/4) Adrar – Reggan

Classé dans : ALGERIE TANEZROUFT — 12 janvier, 2009 @ 9:50

Adrar

en 1967

L’hôtel Djemila s’ouvre sur la grande place d’Adrar la rouge, de style soudanais, de la même dimension que la place de la Concorde à Paris. Les puits des foggaras débouchent sur cette place encadrée de barbelés et où poussent par endroits de petits jardins potagers. Nous nous promenons dans la ville à la recherche de tapis et d’un problématique policier disponible le dimanche, longeant les maisons à arcades et passant sous de grandes portes monumentales. Nous suscitons la curiosité des habitants qui n’ont pas beaucoup de distractions et lorsque nous tournons le coin d’une rue, nous voyons une foule de visages curieux qui se penchent et dépassent l’angle de la dernière maison. Nous découvrons un marché pittoresque à l’intérieur d’une cour. On y vend fruits et légumes appétissants et de la viande couverte de mouches que les gens emmènent au bout d’un crochet en fer. Vus de dos, les hommes, juchés sur de minuscules ânes dont l’arrière train disparaît sous la grande djellaba , semblent marcher sur deux maigres pattes fourchues.

Matinée occupée aux formalités et au chargement très important des quatre voitures, des 404 commerciales, Adrar étant la dernière étape avant le grand désert. Au Mali, on ne trouve plus d’essence. Nous devons donc parcourir deux mille kilomètres par nos propres moyens, aussi en emmenons nous mille deux cents litres plus les provisions d’eau, de nourriture, les pneus, pièces de rechange et l’huile pour les moteurs, les échelles de désensablement, les effets personnels, six tentes igloo (nous sommes 14 participants) et une barrique d’un bon petit vin d’Espagne avec l’intention bien arrêtée de ne boire que du vin pour éviter les amibes !

Reggan : 140 kms, Bidon V : 654 kms, Tessalit : 930 kms Gao : 1.508 kms

La piste en tôle ondulée nous oblige à rouler à quatre-vingts kilomètres à l’ heure pour éviter trop de secousses aux véhicules chargés. Puis c’est Reggan et ses immeubles de cinq étages complètement abandonnés. Dans les voitures se répandent les vapeurs de l’essence que nous transportons. Pas question de fumer ! Nous pique-niquons debout, fatigués d’être assis, au menu carottes et navets crus, pâté, tome, le tout arrosé d’un verre de vin. Bien sûr, pas un arbre ou un caillou derrière lequel s’isoler ! L’horizon est plat à l’infini. Une photo à faire nous dit une humoriste. Nous écarquillons les yeux pour voir ce qu’elle peut bien photographier. Justement, rien, le néant nous répond-elle !

4 commentaires

  1. Verna dit :

    Bonjour,

    C’était une époque bénie, que celle durant laquelle je traversais le Tanezrouft.

    J’en ai fait le récit sur un site : http://yovoyovo.free.fr/

    Cordialement,

    C.Verna

    —> Merci pour votre visite. Je suis très intéressée à lire vos aventures, ayant été moi-même en outre de Tripoli en Libye jusqu’à Cotonou, hors des pistes !
    Je me demande si votre livre relate tous les chapitres de votre carnet de voyage ? Amicalement

  2. lounis dit :

    A chaque fois que je vois un article sur mon desert que j adore ,je dois vraiment ecrire meme une phrase , ce desert qui me manque bcp la nostalgie de mon desert me tue vraiment . adrar touat.

    lounis de montreal

    —> Je comprends votre nostalgie, car pour moi aussi il me manque le désert, et puis Montreal c’est loin du sahara ! amitiés merci de votre visite

  3. arali dit :

    merci pour le texte sur le desert oublier ou desert des sauvage tanezrouft.
    vraimant c’est un coin qui mèrite de le voyage et l’aventir des fois malgrè tres dangè mai tres beaux.
    arali

    —> Oui le désert est beau et je te souhaite beaucoup de clients pour ton agence.

  4. Down under dit :

    plus je lis tes aventures et plus je m’interroge! Y a t il des aventures que tu t’aies refusées ?

    —> oui, je regrette le parapente et aussi le pélerinage à St Jacques de Compostelle !

Flux RSS des commentaires de cet article.

 

Switzerland to Ouagadougou |
Je me souviens |
Balade nordique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luluaucostarica
| Marina Baie des Anges
| Mbour - Tuabbou, quatre moi...