Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs

Bienvenue sur mon blog

Via ferratas des Vigneaux, de l’Aiguillette du Lauzet et de Freissinières (2/2)

Classé dans : montagne — 1 janvier, 2009 @ 8:47

La via ferrata des vigneaux domine le village du même nom. C’est un itinéraire de grande beauté par son caractère pur et aérien. Rien n’arrête le regard entre mon pied posé sur un piquet métallique qui dépasse de la paroi et ma voiture tout en bas au parking ! C’est ma première via, je m’y essaye seule (pas par choix mais je ne trouve jamais personne pour venir partager mes aventures !). J’ai le cœur battant, en réalité la voie est relativement facile, même encombrée et je dois faire la queue à certains passages.

La via ferrate de l’aiguillette du Lauzet (altitude  2.611 mètres au sommet) est assez sympathique avec un itinéraire long de 1.500 mètres, 900 mètres de dénivelé depuis la route et une vue fantastique sur le massif des Ecrins. Je m’y sentirais assez à l’aise sans l’appréhension de voir de gros nuages gris s’amonceler dans le ciel au-dessus de ma tête annonçant un orage proche, alors que je déambule le long d’un câble d’acier et qu’une fois en route on ne peut plus faire demi-tour !

L’avantage de ces voies est qu’il est impossible de se perdre puisque l’on suit le câble. J’ai eu droit à la pluie pour le retour par le chemin du roy et c’est vrai que je me sentais reine tant était grand mon bonheur d’avoir parcouru toute la voie !

itinéraire de la via à Freissinières

La via ferrata de Freissinières est la plus impressionnante. Cotée difficile, elle culmine à 1.550 mètres d’altitude, est longue de 1.500 mètres avec un dénivelé de 300 mètres. On y domine le vide avec peu de prises pour les pieds, le passage le plus difficile étant nommé « dalles osées » de magnifiques dalles lisses et aériennes qui mènent au sommet.

dans les dalles osées

Je m’y engage seule parce que je sais que la première partie n’est pas trop difficile et offre une porte de sortie à mi chemin . Au moment où je pense ne pas continuer vue la difficulté de la suite, trois personnes d’une même famille me rejoignent et m’encouragent à aller avec elles.

En réalité cela ne change rien car je ne suis pas encordée mais je me sens rassurée.

accrochée à la paroi

Le vide est omniprésent, la falaise offre une verticalité sur plusieurs centaines de mètres et là comme un coup fulgurant c’est l’adrénaline qui monte jusqu’au cœur (le flash d’une drogue sans drogue, j’imagine !) 

A cet instant précis plus rien d’autre n’existe que la concentration pour adhérer au rocher, pour trouver la petite prise qui permettra au bout de mon pied de se poser, la conjugaison de l’esprit et du corps pour le mouvement juste … dans un bonheur total ! J’espère que vous avez compris toute la passion qui m’anime ou plutôt qui m’animait !

Depuis on ne cesse d’installer des via ferratas, en l’an 2000 il y a déjà plus de 70 itinéraires en France.

à Freissinières traversée de vires

7 commentaires

  1. Lmvie dit :

    Oula !!!!!!

    bel exploit
    Bisous

    —> Merci Lmvie. C’était le grand bonheur pour moi cette sensation de dominer le vide, heureusement quand même attachée au câble !
    Bisous

  2. pere cantoche dit :

    Je suis scotché devant mon ordi … totalement admiratif devant l’exploit accompli … abasourdi de tant d’audace … le vide me fait tellement peur , il fait partie de mes angoisses et cauchemars … rien qu’à te voir suspendue dans le vide … c’est indescriptible , mon malaise …
    un grand Bravo !

    —> Oui mais si tu me voyais au jour d’aujourd’hui, tu ne ferais plus bravo ! car les années ont passé, comme pour toi, je suppose ! amitiés et merci pour tes visites attentives.

  3. booguie dit :

    là encore bravo,moi là pareil je l’aurai pas fait vertige oblige,mais que ceux qui le peuvent le fasse tout en n’oubliant pas les règles de sécurité beau voyage en devenir pour toi cette année?
    merci pour le partage

    —> C’est un beau loisir si l’on prend garde à la sécurité.
    amicalement

    Dernière publication sur Liberté d'expression. : Professeur Jill_Patrice Cassuto:

  4. Down under dit :

    Je suis comme Marie j’ai déjà le vertige en voyant les photos!

    —> Je dis bien : le bonheur total et aussi l’inconscience du danger totale !

  5. marie dit :

    Ton ressenti est aussi juste que lorsque tu parles de la marche. C’est beau, c’est fort, c’est grandiose, mais à te lire et à regarder les parois, j’en ai le vertige, t’imagines même pas!
    Bisous Danae.

    —> Dans ce temps là je n’avais pas du tout le vertige, maintenant je crois que je l’aurais ! Il y a un âge pour tout !
    bises Marie

  6. nade dit :

    Belle description de cette ascension en ce temps de froidure.Toute ta passion de l’aventure s’y révèle!
    Nous avons un gendre lui aussi passionné d’aventures en montagne, en escalade, et en tout genre d’ailleurs…et quand il en parle ses yeux brillent de bonheur! il peut en parler des heures durant!!!…
    bisous. Que l’année te soit douce.

    —> Merci d’être venue me faire une visite par ces temps froids ! Bel an 9 à vous deux à partager avec la famille.
    Je vous embrasse et j’espère que vous avez reçu mon mail avec nos voeux

  7. Mutti dit :

    « la conjugaison de l’esprit et du corps pour le mouvement juste … dans un bonheur total ! »

    Quel autre plus magnifique voeu pourrait-on exprimer au-delà même d’un acte sportif… ces mots, chère Danae, trouvent une place magistrale pour être offerts à TOUS…. Merci.
    Belle et douce année, Danae.
    Je t’embrasse.

    —> Merci, Mutti, de souligner ma phrase qu’il serait intéressant d’appliquer à tout acte !
    Belle année à toi aussi et aux tiens qui te sont chers.
    avec mon affection

Flux RSS des commentaires de cet article.

 

Switzerland to Ouagadougou |
Je me souviens |
Balade nordique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luluaucostarica
| Marina Baie des Anges
| Mbour - Tuabbou, quatre moi...