Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs

Bienvenue sur mon blog

Sur les traces d’Henry de Monfreid (9/9) adieu Yemen

Classé dans : YEMEN — 26 décembre, 2008 @ 10:59

le village de Manaka

Manaka est un magnifique village de montagne à 3.700 m d’altitude avec des maisons comme des forteresses. Des marches sombres aboutissent à une pièce au sol recouvert de tapis et de coussins. C’est l’hôtel du coin et nous ôtons nos chaussures pour déjeuner. Les toilettes sont un simple trou au bas duquel les chiens attendent leur pitance !

village forteresse

Retour sur Sanaa où nous retrouvons civilisation et douche.

Adieu Yemen, je garde de toi un merveilleux souvenir. Nous survolons pitons rocheux couronnés de villages, puis c’est un désert de roches basaltiques creusé de profonds canyons comme des rides dans le visage d’une vieille femme, ensuite un désert de sable, poudre d’or aux couleurs d’infini, serpents d’eau et de feu, tandis qu’au loin le ciel et la multitude des dunes se perdent en un poudroiement qui n’est plus tout à fait la terre et pas encore le ciel.

magnifique petite fille

L’avion nous transporte jusque Damas pour une journée en Syrie. Nous en profitons pour visiter le souk et surtout la grande mosquée des Omeyyades avec un guide heureux de parler français, professeur de théologie, qui nous laissera ce message : «  un bienfait, est toujours bon, s’il n’est pas reconnu par les hommes, il l’est par Dieu. Rendez à votre tour un service lorsque l’occasion s’en présentera et vous m’aurez remercié » nous dit-il en conclusion. Quel homme charmant et quelle belle conclusion à ce voyage. Qu’importe la couleur, qu’importe le pays, qu’importe la religion, seul le cœur de l’homme pourra le sauver de la solitude, antique malédiction prononcée contre Adam.

Presque sans transition, voici la méditerranée puis Chypre qui étale sa robe comme un arlequin endormi. La mer, voile de soie miroitant sous le soleil, reparaît de nouveau. Des sommets enneigés brillent sous le soleil, porcelaines brisées éparpillées sur des sillons qu’aurait creusé le bateau ivre de Rimbaud. (Je dois avouer que ce dernier paragraphe n’est pas de moi mais je n’en connais pas l’auteur.)


4 commentaires

  1. biker06 dit :

    Hello Danae
    Quel endroit du bout du monde …
    Bon ! je crois que ce n’est pas pour ce week end que je vais sortir la moto !

    Ma stratégie sera de bien rester au chaud à la maison , meme si dehors avec une dizaine de degrés , on ne peut pas dire qu’il fasse un froid polaire !

    Je te souhaite un bon Samedi.

    bisous
    —> Même dans le midi il fait froid ! Reste bien au chaud, oui c’est pas le moment de sortir la moto. Bon week end Pat
    Aujourd’hui tu n’es pas arrivé dans les spams. Il y a des progrès !

    @ + Pat

  2. peintrefiguratif dit :

    que de voyages, tu as fait, c’est superbe tu as du voir tellement de beaux pays ou sites enchanteurs
    bonne journée
    bisous

    —> Heureusement que je peux en rêver maintenant que je n’en fais plus !
    belle soirée
    bises

  3. legonepeint dit :

    merci pour la com . un blog sur lequel je reviendrais , j’aime voyager et je t’envie beaucoup . bonne année , claude .

    —> Merci d’être venu me rendre visite.
    Bonne année

    danae

    Dernière publication sur UN PEU DE TOUT, du rire et du sérieux : ha ! les 7 péchés capitaux !!!

  4. nade dit :

    quel beau voyage tu nous as
    fait partagé Danaé,et qui se termine sur une description si poétique!
    dommage que partout il y ai des profiteurs c’est la seule note discordante de ce récit qui m’a fait rêver
    bises nade

    —> Je suis heureuse que vous ayez aimé.
    Je vous souhaite de bonnes fêtes et beaucoup de bonheur dans l’année
    bises
    danae

Flux RSS des commentaires de cet article.

 

Switzerland to Ouagadougou |
Je me souviens |
Balade nordique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luluaucostarica
| Marina Baie des Anges
| Mbour - Tuabbou, quatre moi...