Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs

Bienvenue sur mon blog

Sur les traces d’Henry de Monfreid (8/9) les repas

Classé dans : YEMEN — 22 décembre, 2008 @ 9:16

 

dégustation de langoustes

Parlons non pas de repas mais de festins

Avec la grande variété de poisson, nous essayions de varier les menus. Un jour ce sera sars royaux grillés, une autre fois le napoléon à la chair si délicate, ou poisson à la béchamel, ou filets de barracudas à la tahitienne cuits dans le filet de citron dont on les arrose, le tout accompagné de salades ou de coulis de tomates, de galettes de pain rissolées dans le beurre (en boîte) et pour le dessert des oranges juteuses .

Tout ceci n’est rien, je vais tout vous avouer ! Nous avons fait des pizzas aux langoustes puisque la ressource était intarissable et là je vais dire mea culpa (nous ne recommencerons pas) nous avons osé sacrifier quelques oeufs de tortue pour faire des crêpes !

traces de tortues

C’est vrai que les tortues venaient la nuit pondre leurs oeufs sur les plages de l’île.

J’ai même passé quelques nuits sous les étoiles en attendant leur venue mais n’ai pas eu de chance, elles ne venaient pas ou bien sentaient une présence humaine, je ne sais.

On avait ramassé tout plein de lambis, ces énormes coquillages en forme de conque tout de rose vêtus et l’on avait orné le tour des tentes comme des plantations mais là le spectacle était désolant de voir l’animal langue pendante et desséchée par le soleil. D’ailleurs ces coquillages étaient fort lourds et ceux qui ont voulu en ramener l’ont senti passer au moment de peser leurs bagages pour le retour avion !


Et puis l’on se promenait pour découvrir toute l’île qui était plate et pas particulièrement belle à l’exception des plages au sable blanc face à l’océan turquoise. Il fallait quand même faire très attention aux oiseaux marins qui faisaient des piqués audacieux sur nos têtes. Des carcasses de tortues jonchaient l’île, recouvertes de bernard l’ermite avec lesquels nous organisions des concours de vitesse ! Le soir nous assistions à de beaux couchers de soleil et la nuit apportait un peu de fraîcheur à nos brûlures dues au soleil.

carapace de tortue couverte de bernards l'ermite

Le boutre se balançait à quelques encablures. Tout aurait été parfait si l’équipage du boutre et les militaires n’avaient pas voulu profiter de la situation pour nous soutirer un maximum de nourriture et d’eau. Il faut dire que nous avions apporté pour eux et nous un énorme fût contenant de l’eau douce. Nous l’avions économisée alors qu’eux ne s’en privaient pas et à 6 personnes avaient utilisé le double de la quantité que nous avions utilisée à 14 personnes. Ils n’avaient qu’une hâte c’était de repartir et les militaires aussi et ils nous avaient au chantage en réclamant de la nourriture alors qu’au départ il était convenu qu’ils s’occupaient eux-mêmes de se nourrir. Nous avons donc cédé pour rester quelques jours de plus.


4 commentaires

  1. Une Ville Un Poème dit :

    Charmante déjeuner !

    —> C’est bien tentant les langoustes !
    merci de votre visite, chez vous il y a de beaux poèmes !

  2. Vink dit :

    J’ai eu la chance de voir la ponte des tortues Luth à Mana en Guyane, un spectacle de toute beauté !
    Merci pour ces aventures toujours aussi captivantes !
    Passe de bonnes fêtes de fin d’année Danae !
    Bisous

    —> Vink, je te souhaite un joyeux Noël ainsi que de réaliser un jour tes rêves d’ailleurs !
    Tu habites déjà un très bel endroit qui se prête aux jolies photos que tu fais et que j’admire réellement. Je devrais faire aussi bien que toi puisque j’ai le même appareil photo mais je n’ai pas ton talent !
    bises
    danae

  3. Nicole Coste dit :

    Un peu absente ces temps ci! Je vais revenir lire cette aventure. Je te souhaite de très bonnes fêtes de Noël, Nicole

    —> Merci de tes voeux. Joyeux Noël à toi aussi et une année riche en légendes si bien racontées par toi !

  4. Down under dit :

    de sacrées journées dis-donc!
    C’est fou que dans ces conditions il y ai encore des personnes qui essayent de profiter de la situation…

    —> Comme tu vois on avait des journées bien remplies (autant que nos estomacs !)
    Nous étions dépendants du bateau, ils le savaient bien mais finalement ça s’est bien passé.

Flux RSS des commentaires de cet article.

 

Switzerland to Ouagadougou |
Je me souviens |
Balade nordique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luluaucostarica
| Marina Baie des Anges
| Mbour - Tuabbou, quatre moi...