Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs

Bienvenue sur mon blog

Mission humanitaire en Guinée Conakry (4/4) l’Acauped

Classé dans : GUINEE AVEC ONG — 16 novembre, 2008 @ 9:30

malade à l'hôpital

90% de la population ici est frappée du paludisme et souffre de nombreuses maladies parasitaires. L’introduction de la contraception est très mal acceptée. Ce n’était, à cette époque, qu’à Conakry qu’on commençait timidement à parler de la prévention du sida. Nous avons pu sauver de la méningite un pauvre bougre arrivé à moitié mourant après un long parcours de brousse. Nous avons aussi dépisté deux cas de tuberculose mais les familles qui auraient pu être contaminées, n’ont pu être examinées. Pourtant certains parents accompagnent leur malade  jusqu’à l’hôpital , pour s’occuper d’eux et leur préparer à manger tout comme au Gabon du temps du Docteur Schweitzer.

Je suis partie avec l’ACAUPED, qui est une Association pour la Coordination d’Aides Urgentes en faveur des Populations En Détresse. C’est une O.N.G. fondée en 1984 par une vingtaine de personnes sensibilisées au drame du sahel. En 1988, à la suite d’un voyage d’étude en Guinée, il fut mis sur pied des missions médicales avec l’accord du Ministère de la Santé de ce pays. Toutes ces missions sont autofinancées, chacun assumant le coût de son déplacement.

Le moteur de l’ACAUPED, c’est l’humanisme. L’humanisme permet d’être sensible aux joies et aux peines des hommes, à leur travail et à leurs aspirations. L’humanisme empêche d’ignorer la faim, la soif, le froid, la souffrance et la maladie. L’humanisme interdit d’ignorer les méfaits des guerres et des catastrophes naturelles. L’humanisme enfin détermine ces missionnaires à offrir temps et savoir-faire.

Le Docteur Jean Luc Desmaretz, qui est le successeur d’Armand Marzynski, créateur de l’Acauped m’écrit :

« Nous allons en Guinée depuis les années 90, pour développer des actions de santé publique auprès des accoucheuses traditionnelles, de 3 hôpitaux, de 41 centres de santé de cette magnifique région de la moyenne Guinée. De surcroît, nous construisons des classes, des latrines, forages et faisons appel à toutes les bonnes volontés. »

Si vous êtes intéressé pour participer à une mission ou apporter une soutien financier à cette association, voici les coordonnées :
le site : http://home.nordnet.fr/~amarzynski
,  l’adresse du siège : ACAUPED Dr Marzynski  110 rue Sadi Carnot 59280 Armentières

beau bébé noir

 

Je me suis octroyée trois jours supplémentaires dans l’archipel paradisiaque de Room, qui fait face à Conakry. C’est là que les équipages des compagnies aériennes viennent se reposer lors des escales en dégustant mangues et ananas dégoulinants de jus, pendant qu’un varan de deux mètres de long vient se frotter à vos jambes !

7 commentaires

  1. Aloysia dit :

    Un varan !! Tu as vu un varan !! Ouh c’est laid… Moi au Mali je n’ai vu que des marouillats : ce sont de mini-varans… Quant au palu, je sais combien c’est dangereux hélas ! Et heureusement pas transmissible par l’homme.
    Bisous !

    —> des margouillats !

  2. ariaga dit :

    C’est formidable, tu as eu deux joies, celle de donner aux autres et celle de te faire plaisir. Je t’embrasse.

    —> Oui tu as bien vu Ariaga. C’est tout à fait ça. Je t’embrasse

  3. sarda.philippe dit :

    medecin generaliste;mission humanitaire à madagascar;senegal;je suis interessé par votre association

  4. lavigne dit :

    coucou,

    je suis tombée par hasard sur ce site car je faisais des recherches,je suis également partie en guinée tout le mois de décembre avec l’ACAUPED et j’avoue que ce fut une très belle expérience et enrichissante et surtout une très bonne découverte, mon retour en france s’est bien passé mais ce voyage m’a énormément appris et forgé un caractère et c vrai il y a énormément de cas de paludisme.

    —> J’espère que mon récit vous a rappelé de beaux souvenirs malgré la maladie qui sévit dans toute l’Afrique. En ce moment je crois que ce n’est pas le moment d’y aller

  5. ~Bonsai~ dit :

    Froid oui…pas encore tout à fait l’hiver chez moi car la dame Blanche n’a pas encore étalé son blanc manteau.
    Mais… car il y a toujours un mais quelque part, on prévoit des flocons pour la journée de samedi (22 nov) alors je regarderai Dame Blanche de ma fenêtre et j’irai marcher sur son tapis ouaté. :-)

    Bises et bon weekend
    ~Bonsai~ …l’homme venu du froid pays

    —> Bonjour « homme venu du froid pays »
    On croirait un titre de polar !

    bises et couvre toi bien
    danae

  6. ~Bonsai~ dit :

    Hello Danae,

    Merci pour ce récit chère humaniste et en espérant qu’un jour les organismes humanitaires ne soient plus nécessaire…

    bises
    ~Bonsai~

    —> Hello à toi Bonsai
    Cet espoir n’est pas prêt d’arriver, vue la folie des hommes sur cette terre.
    Dis-donc il ne fait pas chaud chez toi, j’ai vu moins 5 degrés, déjà l’hiver ?
    bises
    danae

  7. evelynej dit :

    Ce récit d’une mission humanitaire en Guinée montre une fois encore votre courage et votre humanisme.

    Au plaisir de vous lire

    Evelynej

    —> à Evelyne
    Merci d’être venue,
    humblement je dois dire que je n’ai fait qu’une fois une telle mission et que pour moi découvrir un nouveau pays tout en étant utile était formidable.

    amicalement
    danae

Flux RSS des commentaires de cet article.

 

Switzerland to Ouagadougou |
Je me souviens |
Balade nordique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luluaucostarica
| Marina Baie des Anges
| Mbour - Tuabbou, quatre moi...