Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs

Bienvenue sur mon blog

Mission humanitaire en Guinée Conakry (3/4) visite dans les centres de santé

Classé dans : GUINEE AVEC ONG — 14 novembre, 2008 @ 11:05

 on examine les enfants

Je me suis rendue dans trois centres de santé éloignés où les jeunes enfants apeurés n’avaient jamais vu de blanc ! 

Notre rôle était d’éduquer et de former les infirmiers qui ont, seuls souvent, la charge de toute une population ainsi que d’aller dans les écoles pour parler aux enfants du danger des eaux polluées et leur enseigner l’hygiène élémentaire.

Centre de santé de Siraya (à 50 km de Télimélé)

Sur ce centre nous resterons deux jours, très bien reçus et logés dans la maison de l’Heladje (Heladje signifiant l’homme riche qui a pu se payer le pélerinage à la Mecque et qui de ce fait est très respecté). C’est lui qui nous avait envoyé son beau 4×4 pour aller nous chercher à Conakry, mais au retour nous avons eu droit à un vieux taxi qui avait un million de kilomètres au compteur. Il était troué de tous côtés et j’avais peur que le fond ne s’effondre !

Ici ils sont très religieux si bien que lorsque l’on a donné des conseils à l’infirmier principal,  il nous a  bien écoutés et a répondu : « oui, s’il plaît à Dieu ! ». Nous leur avons apporté des bouteilles en plastique pour enfermer les seringues usagées avant de les jeter au fond d’un trou. Ici la « matrone » travaillait depuis cinq mois sans être payée ! Imaginez cela en France …

Centre de santé de Fanta Sodio (à 15 km de Télimélé)

entourées d'enfants

L’infirmier, Mustapha Baldé, est venu à pied presque chaque jour pour nous supplier de venir dans son village. Nous ne l’avons pas regretté, c’est un souvenir magnifique. Une jeune doctoresse et moi- même y avons passé une journée entière. Nous avons découvert de superbes cases et avons été très bien accueillies particulièrement par les enfants. Les femmes ont couru après un poulet qui poussait des cris afin de le mettre à la casserole pour notre repas de midi qu’ils nous ont offert avant de nous inviter à déguster des oranges cueillies à même l’arbre.

Centre de santé de Brouwal (à 53 km par la piste, à 23 km par un raccourci de piste)

Comme on savait que j’avais « la bougeotte » on m’a envoyée à Brouwal pour faire la liaison avec l’équipe isolée là-bas qui fut bien contente d’avoir de fraîches nouvelles. Ils ne perdaient pas leur temps, voyant 60 patients par jour.

A l’aller le camion a mis 8 heures pour faire les 23 km en passant par un col que nous avons gravi à pied. Au retour, il est tombé en panne et les gens se sont assis tranquillement par terre en attendant la réparation pendant que les jeunes allaient dénicher des oeufs dans les arbres.

10 commentaires

  1. Aloysia dit :

    Un million de kilomètres !! Je suppose que tu plaisantes… J’adore ces voyages compliqués et la tranquillité des noirs qui après tout ne sont pas habitués à se prendre la tête pour quelques minutes de plus ou de moins… Quel malheur que le monde soit devenu si agité !! Bises, chère Danaé.

    —> Un million de kms, je ne plaisante pas !

  2. balde dit :

    bonjour je souhaite vraiment m’engager dans l’humanitaire en Guinée mon pays d’origine mais je ne sais pas comment faire quelqu’un pourrai t’il m’aider. merci de vos réponse d’avance

    —> Dans l’article 4/4 vous avez les adresses, elles datent, j’espère qu’elles sont toujours bonnes. Bravo pour votre désir et amitiés

  3. BAH Elhadj dit :

    Merci Chère Danaé pour tout ce que vous aviez fait pour cette localité. Vous êtes Géniale. Comme je vous disais dans mon précédent commentaire je suis de télimélé et je suis étudiant en fin d’étude en France. ça sera un agréble plaisir de vous rencontrer.
    merci

  4. BAH dit :

    bonjour chère Danae je viens de lire votre article riche en information et je voudrais vous remercier pour cet oeuvre dans cette localité que je connais bien. Je suis né a kouria tout prêt de Siraya dont je suis originaire, votre article me rappel mes vieux souvenirs d’enfance. Je voudrais préciser que ce n’st pas tous les enfants qui sont apeurés par des blancs car je ne me rappel pas d’être apeuré durant mon enfance par un blanc mais plutôt j’étais curieux de voir un homme différent des nôtres même s’il y’a des exceptions. Je voudrais juste rappeler à Mr Jacques Maudelaire que c’est pas étrange que les enfants soient apeurés par des personnes européennes et de le signaler que y’a des cas similaires dans les campagnes Françaises quand les enfants voient des Africains.C’est pas parce que les enfants des ces localités sont mauvaise éducation ou par animosité de ces enfants, qu’ils soient Africains ou européens. Je pense bien que cet Elhadje qui a le 4×4 beaucoup fait pour son village (SIRAYA)la plus part des réalisation dans cet village est son oeuvre et je vous rappelle qu’il n’a pas eu son argent a siraya sur le dos des pauvres villageois mais plutot en sierra Léone est plus précisement à khoydou Nongowa. Etant fils de cette localité il revient de temps en temps dans son village et c’est dans ce cadre qu’il rend des services aux villageois. Ce n’est pas parce qu’il est Elhadje et qu’il est religieux mais au contraire il est né musulman et par son travail il est devenu riche c’est d’ailleurs ce qui lui a permis de faire le HADJE donc le PÈLERINAGE. Pour information ne considerons pas les religieux comme des criminels qui vivent dans le dos des pauvres . c’est quand on est relativement riche disons c’est quand on a les moyens qu’on peut faire le HADJE. Chere Danae je vous remùercie pour votre engagement et je vous encourage de retourner pour bien comprendre le fonctionnement de la société Africaine ou disons de cette localité. Je salue tous les villages environnants de Siraya et kouria que j’aime beaucoup.

    —> Bonjour Bah, je vous remercie pour votre commentaire si intéressant qui met au point bien des choses que je ne savais pas vraiment. Je ne pourrai y retourner car je suis trop âgée maintenant, mais je garde un excellent souvenir de ma venue en Afrique et je souhaite que d’autres y viennent afin de perpétuer l’amitié franco-africaine.

  5. pere cantoche dit :

    Je viens de lire le superbe texte de ton Ami Dominique Baumont que tu publies sur ton dernier article… tu es une bien belle personne, chère Danae, qui enrichit mes rencontres bloguaires… sois en, ici, vivement remerciée

    —> Je suis touchée que tu sois venu voir cet article et que tu l’aies apprécié, cher Percantoch. En effet c’est un très beau texte. Bises Percantoch

  6. Bah Abdoulayue Diaga dit :

    Je suis Abdoulaye Diaga BAH, Informaticien, analyste programmeur. J’ai travaillé pendant 6 ans avec action contre la faim mission Guinée dans ses programmes d’assistance humanitaire de réfugiés et surveillance de la situation sécurité alimentaire et nutrition en Guiné forestière. J’occupais le poste de responsable des bases de données de tous les programmes d’ACF en Guinée FOrestière. C’est pour toutes ces expériences que j’aimerais mettre à profit mes conpétences à votre organisation. Je reconnais la qualité de votre travail humanitaire en Guinée et dans le monde.

    —> Vous avez les adresses où vous adresser dans cet épisode 4 : http://danae.unblog.fr/tag/guinee/

  7. ~Bonsai~ dit :

    Bonjour Danae,

    Très belle expérience que tu as vécu parmi ces gens…Tout en leur apportant ton aide précieuse, ils t’ont beaucoup donné aussi…l’hospitalité et leur confiance.

    Bises
    @micalement
    ~Bonsai~

    —> Cher Bonsai
    Toujours présent depuis ta petite fenêtre sur le monde ! Oui c’était une belle expérience que je souhaite à beaucoup. Il ne faut pas hésiter à y aller !
    bises
    danae

  8. Down under dit :

    J imagine oh combien toutes ces rencontres sont enrichissantes et inoubliables.
    Tu as raison ce n est pas dans les voyages « touristiques » que l’on rencontre la réalité du lieu visité!

    —> bientôt je raconterai quand même un parcours oh combien touristique !
    bises
    danae

  9. Jack Maudelaire dit :

    —> Chère Danae,

    C’est étrange pour moi que les enfants soient apeurés à la vue des blancs, serait-ce dans leur éducation ou dans leur manque d’éducation ?
    La formation semble indispensable chez beaucoup de personnes, ce qui me surprend toujours, je pensais que les humains avaient un inné, et qu’il leur était possible d’entreprendre ce qu’ils souhaitaient !
    Paradoxal entre les personnes qui possèdent des 4×4 et celles qui ont besoin d’un véhicule pour leur travail !
    La religion peut être un obstacle ou un moyen d’évolution, j’ai du mal à saisir pourquoi elle n’apporte pas aux hommes autant qu’il est permis de le penser…
    Moment agréable semble-t-il que celui de l’accueil par les enfants, de l’infirmier et du poulet, mais de courte durée puisque tu sembles avoir un besoin d’agir dans le changement ?

    Merci à toi pour cette nouvelle escapade, bien tendrement, Jack qui t’embrasse.

    —> Cher Jack
    C’est difficile de répondre à toutes tes questions !
    Les enfants qui avaient peur des blancs étaient de très jeunes enfants.
    C’était très utile de former les infirmiers dans les villages reculés en leur apportant quelques connaissances médicales et comment utiliser les médicaments apportés. Quant à l’hygiène ce devrait être inné mais la chaleur, les eaux souillées n’apportent pas des conditions idéales.
    C’est comme partout, il y a des riches et des pauvres et souvent les riches qui profitent des pauvres.
    La religion n’incite pas à trop travailler, Dieu pourvoira aux besoins.
    J’ai passé pas mal de temps enfermée dans la petite pièce qui servait de pharmacie à l’hôpital, aussi je n’étais pas mécontente qu’on m’offre de visiter un peu la région en allant rejoindre un groupe de médecins dans un village.

    J’espère avoir répondu à ton attente !
    danae

  10. Anne Marie dit :

    Un beau témoignage de ta grande bonté et de ton courage .Merci Danaé
    Belle journée à toi

    —> Bonsoir Anne Marie
    Ce n’était pas du courage, on est tellement heureux de se rendre un peu utile et en même temps on approche les populations mieux que dans un voyage touristique, on est bien récompensé !
    Bises
    danae

Flux RSS des commentaires de cet article.

 

Switzerland to Ouagadougou |
Je me souviens |
Balade nordique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luluaucostarica
| Marina Baie des Anges
| Mbour - Tuabbou, quatre moi...