Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs

Bienvenue sur mon blog

Aventures en Afghanistan (3/6) je reçois une pierre sur la tête et la roue se détache en roulant

Classé dans : AFGHANISTAN — 30 octobre, 2008 @ 9:53

 blessée dans le camion qui vient de perdre sa roue

Mais ce n’était plus si drôle sans péripéties, jusqu’au jour où approchant des lacs de Band I Amir, je reçus une énorme pierre sur la tête pendant que le camion roulait, lancée par des gamins dans les champs. Ces enfants, dès leur plus jeune âge, s’exercent avec des lance-pierres à viser les oiseaux dans les arbres.  Résultat, un jet de sang jaillit de ma tempe, en pleine piste, loin de tous secours, face à mes compagnons qui flageolaient sur leurs jambes par l’émotion de voir mon sang couler si fort qu’il imbiba d’un coup une boite entière de kleenex  . Il fallut faire une compression. Je perdis environ un litre de sang qui rougit l’eau d’un seau, où ces dames trempaient leurs foulards pour éponger. Tout le village désolé défila pour me voir. J’avais quand même eu la chance que ma branche de lunettes stoppe un peu l’élan de la pierre ! Une heure trente après nous reprenions la piste et nous forcions un barrage de police pour aller plus vite.

Et puis le gros accident a failli arriver. On a perdu une roue, à l’arrière heureusement, tout en roulant, les boulons s’étant dévissés. La roue a roulé jusqu’à trois cents mètres en avant du véhicule et il a fallu rechercher les boulons sur la piste pour la remonter et comme on ne les a pas tous retrouvés, on a pris ceux des roues voisines. Je n’ai atteint l’hôpital de Kabul qu’après 24 heures de route non stop, avec un chauffeur qui nous a fait payer le prix fort.

Un peu de patience et je vous parlerai bientôt des merveilles de ce pays !

5 commentaires

  1. Jacqueline dit :

    Un petit retour dans tes aventures incroyables et nous voilà plongé au coeur d’un presque drame
    Bisous
    Jacqueline

    —> Oui j’ai ressorti cette aventure parce que sur FB mon ami Laurent parlait des femmes voilées d’Afghanistan !
    Bisous et bon dimanche Mounette

  2. vink dit :

    Et bien que de péripéties !
    Plus je lis tes récits plus cela me fait penser au merveilleux livre de Poussin et Tesson  » La marche dans le ciel « 

  3. Down under dit :

    Je commence à me demander si tu as déjà fais un seul voyage sans incident…
    Bises (je pars, quelques jours comme prévu dans la Queensland, malgrè mon genou un peu meurtri)
    A bientôt

    —> Profite bien de ton voyage, après tu pourras nous raconter.

  4. danae dit :

    —> à Jack

    Oui j’aurais pu perdre la vie mais je devais avoir un bon ange gardien Non nous ne serons pas kidnappés mais nous « mourrons » cette fois de … faim !

    Ici que des grêlons, la neige c’est très très rare. En 20 ans, nous n’avons dû la voir que trois fois.

    Bonne soirée cher Jack

  5. Jack Maudelaire dit :

    —> Chère Danae,

    Bien sûr, il faut également des moments où la réalité doit se raconter tel qu’elle se présente à nous. Il n’y a pas que les « belles » choses que l’on veut lire, chaque situation a son importance si l’on veut avoir une idée bien précise dans laquelle tu as été confrontée lors de tes voyages. Alors, soyons patients et nous découvrirons en son temps ce qui nous amène à te lire…

    Je poursuis, mais je suis tout retourné quant à prendre connaissance de cette triste et regrettable malveillance qui aurait pu avoir comme conséquence d’interrompre ce périple. Décidément, cela est très risqué de voyager ! Ce n’est vraiment pas de chance pour toi, surtout comme ça, à la suite de la « folle », et pour couronner le tout, le camion manque de vous emporter avec lui. C’est très « intéressant » ton histoire, manque plus qu’on vienne vous kidnapper, non, j’exagère…

    A bientôt chère Danae, Jack qui te souhaite une douce soirée, ici la neige est tombée…

Flux RSS des commentaires de cet article.

 

Switzerland to Ouagadougou |
Je me souviens |
Balade nordique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luluaucostarica
| Marina Baie des Anges
| Mbour - Tuabbou, quatre moi...