Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs

Bienvenue sur mon blog

Aventures en Afghanistan (1/6) avant les russes et les talibans

Classé dans : AFGHANISTAN — 27 octobre, 2008 @ 9:05

camion décoré 

                            femme voilée                                jeunes nomades  

C’était en août 1976 et j’étais partie par une agence avec un groupe de quinze personnes car les conditions de voyage dans ce pays étaient trop difficiles pour les aborder seule.

Il faut d’abord prévoir de louer un ou deux véhicules, et quels véhicules, dans quel état, des camions russes dont on attend que les pneus éclatent pour les changer Quelquefois la piste emprunte le lit du torrent et il n’y a rien d’étonnant à ce qu’il bascule. Mieux vaut dans ces passages suivre à pied.

 Les freins ne fonctionnent pas, ils sont remplacés par un homme qui se précipite avant que le camion ne redescende pour mettre une grosse cale en bois sous les roues (on a vu la cale déraper et la main de l’homme écrasée). La cale sert aussi, en cas d’attaque,  à taper sur la tête d’énormes chiens blancs des nomades, prêts à sauter dans le véhicule en marche, crocs menaçants. Ils n’ont pas les oreilles dressées car elles ont été coupées à l’avance, pour en cas de lutte avec les loups, ne pas offrir de prise.

Quand on roule dans les camions joliment décorés, la piste est si mauvaise, qu’assis sur le siège, les fesses décollent de trente centimètres. Il fait si chaud l’été, souvent cinquante degrés, qu’un système de réservoir est prévu, qu’on remplit à chaque ruisseau et qui laisse couler goutte à goutte l’eau sur le moteur brûlant. La poussière, on n’en parle pas. Elle recouvre tout, s’insinue partout.

Heureusement qu’il y a de nombreux arrêts à l’ombre pour le tchaï (thé) dans les tchaikanas, et puis des paysages somptueux, des déserts, des lacs, et des falaises où sont sculptés de magnifiques bouddhas, ces derniers n’existant plus au jour d’aujourd’hui, ayant été détruits par la folie des hommes.

6 commentaires

  1. Down under dit :

    Je sens que l’exploration de l’Afganistan ne va pas être de tout repos!
    J’ai hate de lire la suite…

  2. Anne Marie dit :

    Tes carnets de voyages m’enchantent …Tu parles du tchaï…cela me ramène en Inde , un voyage initiatique qui ne laisse pas indifférent .
    Amicalement

    —> Chère Anne Marie

    Quand tu parles du tchaï en Inde, cela me rappelle les petits pots de terre cuite dans lesquels on buvait ce thé au lait très sucré dans les trains et qu’on jetait par la fenêtre après !

  3. nicole coste dit :

    Chère Danaë
    un voyage pour poursuivre l’aventure lue dans les livres! pourquoi pas! celui-ci ne me semble pas de tout repos, j’ai hâte de lire la suite. Nicole

    —> chère Nicole

    Tu ne crois pas si bien dire !!!
    danae

  4. Jack Maudelaire dit :

    —> Chère Danae,

    Une activité dès plus intéressante quand on aime les livres, d’ailleurs, pour ma part, je préfère les sentir que les lire, leur parfum me rappelle sans cesse le bon côté de mon enfance. Mais quant à toi, c’était sans compter sur l’envie de répondre à leur appel, du moins à celui d’accéder à la réalité de leurs aventures ; une véritable fièvre en quelque sorte…

    Bien à toi et merci pour ta généreuse présence sur mon espace, bien tendrement, Jack.

  5. danae dit :

    Cher Jack

    Merci pour tes visites régulières. J’étais libraire en ce temps là et j’adorais lire tous les livres de voyages et d’aventures qui me tombaient sous la main, alors passer de la lecture à la réalité il suffisait d’un pas ! et j’en ai fait plusieurs car une fois qu’on y a goûté, on ne peut plus s’en passer !!!

    Bonne semaine aussi à toi
    danae

  6. Jack Maudelaire dit :

    —> Chère Danae,

    Remontons le temps et égarons-nous dans les années 76 d’un siècle à jamais passé. Que vois-je ? Une jeune femme prête à tout, mais surtout à explorer d’autres horizons, de nouveaux horizons, certainement un moyen pour lutter contre le quotidien ou tout simplement pour se changer les idées ? Aller savoir ce qui se passe dans la tête d’une jeune fille en quête d’aventures, moi, je ne saurai le dire, en tout cas, la voilà embarquée avec un groupe d’une quinzaine de personnes, car là où elle se rend, le danger est omniprésent, aussi il est préférable, voire même très conseillé, de ne pas s’aventurer seul dans la région ; objet de cette nouvelle aventure pour laquelle il est temps pour moi de découvrir son contenu…

    Bien à toi chère Danae, et excellente semaine, bien tendrement, Jack.

Flux RSS des commentaires de cet article.

 

Switzerland to Ouagadougou |
Je me souviens |
Balade nordique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luluaucostarica
| Marina Baie des Anges
| Mbour - Tuabbou, quatre moi...