Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs

Bienvenue sur mon blog

Les guérisseurs des Philippines (4/4) Juanito Flores

Classé dans : PHILIPPINES GUERISSEURS — 18 août, 2008 @ 9:52

mains en prières

JUANITO FLORES

Depuis Carmen continuer tout droit après le pont en fer sur cinq ou six kilomètres environ et à gauche se trouve la maison du guérisseur. Il y a déjà là un car de patients mexicains.

Au milieu des arbres, des palmiers, sont construites des maisons de bois aux toits de paille. Elles sont plantées sur pilotis dans un sol poussiéreux qui révèle la sécheresse de la région. Autour des maisons courent les poules et les chèvres, les chiens, les cochons et une vache. Une agréable odeur de foin, à laquelle se mêlent des relents de fumier, traîne dans l’air.

Je découvre la chapelle blanchie à la chaux où officie Juanito Flores. L’intérieur est propre et paisible. Au plafond une bannière blanche est suspendue, l’appartenance à l’Eglise Espiritista, brodée en lettre jaune d’or.

Juanito apparaît tout simple, bras nus lui aussi, souriant et décontracté. Les gens montent sur l’estrade et se présentent à lui. Ici le style diffère. On n’a pas besoin de dire ce qui ne va pas. Il le voit avec l’aura qui nous entoure et soigne en envoyant de l’énergie aux points d’acupuncture. Avec ses doigts tendus, il donne de petites tapes rapides et l’on sent très nettement comme des piqûres d’épingle vous pénétrer la peau au point d’en faire une grimace. Cela se termine par un petit massage, particulièrement du ventre, à l’huile de coco par les assistants.

Après cela il y a un petit entracte où Juanito se remémore tous les cas qu’il a vus et choisit ceux qui ont besoin d’être opérés. Il se sert d’une feuille de papier blanc pour radiographier l’endroit malade. Nous on ne voit rien mais lui voit.

La façon d’opérer est la même que celle de Joséphine, mais Juanito est un peu plaisantin et le spectacle est digne du grand guignol. Il sort des bouts d’intestin qui sont encore attachés au ventre, qu’il coupe, qu’il raccorde. (si le bout tient encore au ventre, c’est bien que ce n’est pas un morceau rapporté n’est-ce pas ?). Il en sort un morceau long de trente centimètres qu’il balade sous le nez du patient un peu crispé. Un assistant verse de l’eau, Juanito enfonce très fortement une cuiller à soupe dans le ventre du malade ; ça fait floc floc. Il s’en amuse et il la ressort pleine de sang. L’opération dure une dizaine de minutes. Trois fois j’ai vu une patiente crier, alors on arrêtait tout et on lui ordonnait de se relaxer.

Les malades du monde entier viennent ici pour un dernier espoir. J’ai passé cinq heures debout pour assister au spectacle. J’ai aussi reçu l’énergie de Juanito et je dormirai quinze heures d’affilée tant je suis fatiguée. Heureusement que j’ai trouvé une gentille famille qui me fait partager la chambre de leur fille. Mon mal aux reins s’est évanoui !

 

7 commentaires

  1. Nokomis dit :

    Très intéressant cet article, merci de partager tout cela Danae.
    Bisous et bonne journée à toi

    —> Coucou Pascale, oui j’ai eu la chance d’assister à ces opérations, c’était impressionnant ! Bises et bonne journée

  2. biker06 dit :

    Hello Danae
    Buona befana 2013
    baci
    pat

    —> Baci , bisous Pat, Buona tout ce que tu voudras !

  3. danae dit :

    Ayant reçu beaucoup de critiques par des personnes venues chercher des adresses pour se soigner et n’ayant pu leur répondre, je tiens à dire que j’éprouve beaucoup de compassion à leur égard, mais que ici je n’apporte QU’UN TEMOIGNAGE de ce que j’ai vu il y a trente ans ! Depuis certains de ces guérisseurs sont partis pour l’au delà et je n’en connais plus aucun.

  4. danae dit :

    JE VOUS SIGNALE QUE JE N’AI PLUS AUCUN CONTACT AVEC CES GUERISSEURS, MON VOYAGE DATANT DE PLUS DE 30 ANS !
    Je suis désolée.

  5. Jean-Dominique Michel dit :

    Merci pour ces articles!
    Ethnologue, je viens quant à moi de terminer, après dix années de recherches de terrain, un film documentaire sur cette étonnante tradition. Intitulé « Les Guérisseurs de la Foi », il donne la parole aux guérisseurs et à leurs patients pour donner accès à leur univers. Il sera projeté le mercredi 22 octobre prochain à Paris (Salle Adyar, Square-Rapp 4 dans le 7ème à 20h) et peut être commandé sur mon site http://www.healingcoaching.ch

  6. Down under dit :

    je n’étais pas venue depuis un tout petit moment mais je vois que tu as beaucoup écrit avant de partir te reposer…
    Je ne connaissais absolument pas ces guérisseurs…j’imagine que l’on est moins sceptique lorsque l’on voit!

    A très bientôt, amitiés

  7. marie dit :

    L’espace de Juanito est tout en vibrations et humour!
    Ce doit être stupéfiant et éprouvant d’assister à ces séances de guérison!

Flux RSS des commentaires de cet article.

 

Switzerland to Ouagadougou |
Je me souviens |
Balade nordique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luluaucostarica
| Marina Baie des Anges
| Mbour - Tuabbou, quatre moi...