Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs

Bienvenue sur mon blog

Les guérisseurs des Philippines (3/4) légende , histoire d’Agpaoa

Classé dans : PHILIPPINES GUERISSEURS — 18 août, 2008 @ 9:51

healing

Dans son enfance, Tony Agpaoa était considéré comme un personnage de légende car aux petits matins on le voyait à la fois endormi bien sagement dans son lit et grimpé au sommet d’un arbre et le mystère de son dédoublement restait entier.

Puis il s’appliqua à étudier la nature et les animaux. Il entendit une voix qui lui dit qu’il aurait pour mission de guérir les gens de leurs maladies. Avec vos mains, vous ouvrirez et refermerez des plaies.

Un jeune oiseau ayant chuté sur un buisson et perdu une aile, Tony, rien qu’avec ses mains lui remit l’aile en place et l’oiseau put voler à nouveau. Après cela il devint le réparateur d’orteils blessés chez les villageois qui marchaient pieds nus.

Jouant avec un ami à la balle, cette balle resta coincée dans un coin d’un toit en chaume, trop haut pour aller l’y chercher. Son ami lui dit, toi qui as des pouvoirs, pourquoi ne peux tu pas mettre le feu au toit pour faire un trou juste assez grand pour que la balle passe au travers et retombe à terre ? Tony concentre sa pensée et voila que l’endroit précis sous la balle se met à fumer, puis à brûler, puis le toit commence à brûler et Tony ne sait comment arrêter l’incendie. Avec son ami ils n’ont que le temps de vider la maison avant qu’elle ne soit consumée. Alors le propriétaire de la maison brûlée demande à Tony de faire brûler la maison de son ennemi. Mais Tony ne veut pas employer ses pouvoirs donnés par Dieu aux services du diable !

Sur les supplications d’une femme de lui enlever du ventre une tumeur, il essaya ses pouvoirs et fut tout surpris, rien qu’avec ses doigts d’ouvrir une plaie comme s’il avait utilisé un bistouri. Il extirpa la grosseur puis le sang se mit à couler. Il se sentit terrifié car il ne savait comment arrêter ce saignement qui signifiait la mort de sa patiente. Alors la voix d’un homme se fit entendre. Vous n’avez qu’à poser votre main au-dessus de la blessure et celle-ci se refermera sans cicatrice aucune. Ce qui fut dit, fut fait. Quand Tony voulut remercier l’homme qui lui avait soufflé ce qu’il fallait faire, celui-ci avait disparu.

Alors commença pour lui un défilé de malades qu’il dut soigner jusqu’aux limites presque inépuisables de ses forces. En effet il mourut avant ses cinquante ans.

5 commentaires

  1. biker06 dit :

    Hello Danae

    Ca y est ! j’attaque la recolte de mes olives , puis direction le moulin . Ce qui va bien durer toute la semaine encore et peut-etre meme l’autre. Alors désolé , si je serai moins present pour papoter !

    A bientot

    Bisous

    Pat
    —> Elle doit être bien bonne ton huile d’olives ! Bisous Pat

  2. danae dit :

    JE VOUS SIGNALE QUE JE N’AI PLUS AUCUN CONTACT AVEC CES GUERISSEURS, MON VOYAGE DATANT DE PLUS DE 30 ANS !
    Je suis désolée.

  3. conchaudron dit :

    bonjour,
    pourriez vous me dire si je me rend au philippines,ou je doit aller pour trouver des guérisseur car vos articles sont super ,mais les personnes sont mortes hélas pour nous les malades.MERCI PAR AVANCE POUR LA LUEUR D ESPOIR QUE VOUS M OFFREZ.
    alia
    Il y a trente ans, cela se passait dans la région de Baguio, je pense qu’il en est toujours ainsi. Oui les guérisseurs ne vivent pas vieux et ceux que j’ai connus comme Joséphine ou Agpaoa sont morts hélas. Je voudrais bien vous envoyer une lueur d’espoir et je souhaite de tout coeur que vous la viviez.

  4. simply voyage dit :

    Bonjour,

    Je me permets de vous contacter par vos commentaires car mon équipe et moi-même avons eu l’occasion de visiter votre blog, que nous trouvons très intéressant et dynamique.

    Passionnés du Web, nous souhaiterions faire connaître votre blog aux lecteurs de Simply Voyage, qui prodigue chaque jour conseils, actualités et tendances pour trouver le voyage de ses rêves. Pour cela, n’hésitez pas à vous inscrire directement en suivant ce lien : http://www.simplyvoyage.com/inscription_blog.php, de rentrer l’adresse de votre blog, et nous nous occupons de tout.

    J’espère vous compter rapidement parmi nos partenaires privilégiés.

    A très bientôt,

    Laura de l’équipe des blogs reporters Simply Voyage
    blogs@simplyvoyage.com

    —> Je ne suis pas contre si l’inscription est gratuite mais votre lien ne fonctionne pas !

  5. marie dit :

    Une histoire étonnante, sans doute un peu beaucoup enjolivée… Non?

Flux RSS des commentaires de cet article.

 

Switzerland to Ouagadougou |
Je me souviens |
Balade nordique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luluaucostarica
| Marina Baie des Anges
| Mbour - Tuabbou, quatre moi...