Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs

Bienvenue sur mon blog

Marcher aide à penser

Classé dans : citations — 29 mai, 2008 @ 12:32

Monalisa

sur son blog nous parle de la technique de relaxation du Dr Vittoz concernant la marche consciente. 

Elle consiste à marcher en prenant conscience d’abord du pied droit, puis du pied gauche, appuyés sur le sol, recevant la sensation du sol puis du corps tout entier qu’accompagne un mouvement harmonieux des bras. Quelques minutes de cette marche permet de retrouver le calme après une émotion, la sensation a ramené la pensée en équilibre. Elle défatigue. Les problèmes s’évaporent au fil des pas. André Velter poète et voyageur nous dit : « en marchant, j’ai l’impression que mon corps parle ».

Dans le livre « marcher, méditer » de Michel Jourdan et Jacques Vigne, on peut lire :

« La véritable marche en montagne dépouille l’individu jusqu’à ce qu’il vive dans l’essentiel du paysage qui, à mesure que l’on monte en altitude, se dépouille lui aussi pour devenir un univers où ne poussent que quelques saxifrages et où ne vivent que quelques choucas. La montagne libère la vérité qui est en chaque homme. » J’ajouterai que les grands espaces comme le désert, aussi.

Christophe Lamoure, philosophe, explique :

« Marcher, c’est passer d’un pied sur l’autre, et penser, c’est envisager une idée puis une autre. La pensée est toujours en instabilité, inquiète, en mouvement, comme la marche est un déséquilibre sans cesse rattrapé.

Dans les deux cas, il s’agit d’une recherche permanente d’un équilibre entre deux positions. Il y a donc une conformité et une coïncidence entre le mouvement du corps et celui de la pensée. »

Montaigne dit même que son « esprit ne va si les jambes ne l’agitent » et qu’il a le sentiment que ses pensées dorment s’il s’assied ! 

9 commentaires

  1. lilyval dit :

    Bonsoir,

    Une expérience que j’ai vécue pendant mes vacances à la montagne…
    L’esprit s’oxygène pour revenir et ne retenir que l’essentiel…

    Bonne soirée.
    —> Une expérience enrichissante à la portée de tous ! Amitiés Lily

    Dernière publication sur Lily : De Groodt

  2. peintrefiguratif dit :

    oui on ne connais pas la chance que l’on a quand on peut encore marcher
    j’ai eu un mari handicapé et cela était très dur pour lui car avant il marchait très bien
    bonne journée merci de ton passage sur mon blog

  3. Anne Marie dit :

    … »la montagne libère la vérité qui est en chaque homme « …
    En résonance avec cette phrase .
    J’ai passé 15 jours en Inde avec Jacques Vigne…et d’autres personnes .
    Oui marcher est un état d’esprit ,les sages ont une
    marche différente.
     » La lenteur de la marche vous libère de la précipitation… Cela facilite l’émergence progressive d’un sentiment de confiance, de bonheur, de présence à l’instant..  »
    Bisous

  4. ~~ Kri ~~ dit :

    A voir marcher quelqu’un, on connait sa pensée…

  5. evelynej dit :

    Bonsoir Danae,

    C’est toujours un réel plaisir de lire tes articles. Celui-ci m’incite à reprendre mon bâton de pélerin pour profiter des bienfaits décrits par tous ces auteurs.
    Promis, demain, je reprends la marche !

    EvelyneJ
    « Scribouille et peinturlure »

  6. Marilou, je comprends très bien tes problèmes et ceux de bien d’autres personnes… Ce doit être si difficile et si frustrant de ne pouvoir marcher!
    Mais je sais que tu aimes la nature, car lorsque tu en parles, tu es en communion avec elle. Plonge-toi alors dans sa beauté, elle seule est capable de te faire oublier les tourments du quotidien…
    Et nous avons tous quelques problèmes physiques tu sais. Moi par exemple, je ne peux ni m’accroupir, ni me mettre à genoux depuis bien des années, suite à une vilaine entorse… je fais avec…
    Bisous à vous deux. Marie.

  7. mikaoli dit :

    Bonjour Danaé
    Peut-être que si je m’essayais à la marche que tu relates cela m’aiderai à marcher plus facilement et à chasser de mon esprit la peur de tomber, puisque je suis atteinte de mobilité réduite suite à deux gonarthroses aigués des genoux et marchant avec deux cannes anglaises, je suis déà tombé par deux fois en moins d’un mois l’an passé et depuis j’ai toujours peur de tomber donc cela accentue les difficultées de la marche
    amicalement
    marilou

  8. marie dit :

    Et « marcher est un état où l’esprit, le corps et le monde se répondent, un peu comme trois personnages qui se mettraient à converser ensemble, trois notes qui soudain composeraient un accord. » Rebecca Solnit.

    La marche, c’est tout ce que tu as écrit ci-dessus, c’est aussi cela… Elle apaise les tourments de l’éphémère… Etre là, il n’y a rien d’autre…
    Dès que j’enfile mes godillots et mon sac à dos, mon esprit se désinteresse d’un seul coup de tout ce qui autre que ce chemin pas après pas… Et la beauté du monde se révèle à moi avec allégresse…
    Henri Vincenot le dit et je le crois: « On ne peut asservir l’homme qui marche. »
    En y réfléchissant, je me dis que la marche est une véritable thérapie…
    C’est sans doute pour cela que je me sens libre de tout… par rapport à ce monde fou…
    Bisous Danae. Marie.

  9. monalisa dit :

    Très bien la complémentarité avec les référants
    bises
    isabelle

    Dernière publication sur le quotidien de la vie et des gifs : DEJA UN AN

Flux RSS des commentaires de cet article.

 

Switzerland to Ouagadougou |
Je me souviens |
Balade nordique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luluaucostarica
| Marina Baie des Anges
| Mbour - Tuabbou, quatre moi...