Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs

Bienvenue sur mon blog

Tassili n’Ajjer (10) les romains à la poursuite des garamantes auraient atteint le niger il y a deux mille ans

Classé dans : ALGERIE TASSILI — 20 mars, 2008 @ 8:57

splendeur de l'arche  Djébrine

Le matin, nous reprenons notre vie de nomades. A Tin Tazarift, la féerie de la nature dépasse en richesse toute l’architecture humaine. Le vent soulevant des grains de quartz creuse la roche. Les différences de température entre le jour et la nuit, parfois de trente-cinq degrés, la font éclater. Partout des pierres dressées implorant le ciel de leurs bras déchiquetés et d’étranges clairières tapissées de sable blond. 

 Mais voici qu’une porte s’ouvre vers le soleil. Splendeur de l’arche née du vent, arcs de triomphe créés par la nature, décor colossal et fantastique que nous ne nous lassons d’admirer. Nous nous exclamons à chaque pas, devant chaque nouvelle peinture, sur la pureté des lignes et la richesse du mouvement Outre les bovidiens, nous voyons un cheval tracé dans de justes perspectives, une main négative et appartenant à la période dite des têtes rondes évoluées, un archer et un … nageur 

Le cheval existait au Sahara avant l’ère du chameau. On a même trouvé des peintures représentant des chars tirés par des chevaux « au galop volant » tout au long d’une voie antique allant de la méditerranée au Niger et l’on a supposé d’après de vieux textes d’Hérodote, que les romains à  la poursuite des garamantes avaient atteint le Niger il y a deux mille ans. 

Au loin s’étend à l’infini le désert de Libye. La ville de Ghat n’est qu’à deux jours de marche. Le soleil fait des tâches d’or et notre vieux Djébrine ressemble à l’ermite des sables. Des cercles de pierres sur le sol représentent des tombes préislamiques 

Vers Tin Abotéka, le paysage devient d’une sauvage beauté. Les dunes montent à l’assaut du plateau gréseux. Le décor semble taillé dans l’or patiné d’un temple d’Angkor embrasé. Djébrine trouve des asperges dans le sable. Nous faisons un peu d’escalade par pur plaisir sur les rochers alentour, avant de nous livrer à un sport encore plus divertissant, celui de monter sur le dos d’un chameau. 

5 commentaires

  1. nade dit :

    je retrouve ton site avec toujours autant de plaisir cette fois j’ai beaucoup à lire . tant mieux

  2. ~Bonsai~ dit :

    Bon dimanche de Pâques Danaé…

    Bise ensoleillée ;-)
    ~Bonsai~ le passant de nuit avec mon décalage horaire ;-)

  3. alicee dit :

    Je dis comme Bonsai :-)
    bon week-end de Pâques Danaé
    bises
    Alice

    Dernière publication sur Alice : Stand By Me - Playing For Change - Song Around The World

  4. ~Bonsai~ dit :

    Excellent récit Danaé…Je passe chez toi pour prendre le thé même si le vent souffle un peu à Tin Tazarift ;-)

    Bises et bonne journée
    ~Bonsai~

  5. mikaoli dit :

    Bonjour
    Je t’ai déjà envoyé un com, mais apparemment il n’est pas passé, j’en suis désolé, je te recontacterai à mon retour
    Je m’absente quatre jours pour aller me ressourcer dans les pyrénées chez nos amis.
    Grosses bises amicales en te souhaitant de bonne fêtes pascales
    marilou

Flux RSS des commentaires de cet article.

 

Switzerland to Ouagadougou |
Je me souviens |
Balade nordique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luluaucostarica
| Marina Baie des Anges
| Mbour - Tuabbou, quatre moi...