Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs

Bienvenue sur mon blog

Proverbes touaregs

Classé dans : citations — 29 février, 2008 @ 8:44

 desert 

Je vous offre ces proverbes

tirés de la sagesse  populaire touarègue à méditer.

-   La force se trouve dans nos racines

-  Quand on commence par le dialogue on aboutit à une solution

-   Repousse l’obscurité et déplace toi librement dans la lumière

-  Si Dieu est pour nous qui sera contre nous

-  On entend le fracas des arbres qui tombent, mais pas le murmure de la forêt qui pousse

-  Au bout de la patience il y a le ciel

-  Il n’y a pas qu’un jour, demain aussi le soleil brillera

-  Le monde est du côté de celui qui est debout

-  L’arbre ne s’élève qu’en enfonçant ses racines dans la terre nourricière

-  Un peuple sans culture, c’est comme un homme sans paroles

-  Quelle que soit la durée de la nuit, le soleil apparaît toujours

-  Instruire c’est construire

-  Tourne ton visage vers le soleil ainsi l’ombre restera-t-elle derrière toi

-  Le souffle de celui que tu aimes ou qui t’aime rafraîchit l’âme

-   Se cacher dans la parole ? Mieux vaut se cacher dans le silence

-   La tente ne se construit pas avec le mensonge

-  Ton ami d’aujourd’hui sera ton ami dans l’au-delà

-  La bouche a un verrou qui est le silence

-  Mieux vaut passer la nuit avec la colère que de se réveiller avec la haine

-  L’arbre du silence porte les fruits de la paix

-  Le passé prend racine dans l’avenir

-   Il faut creuser les puits aujourd’hui pour étancher les soifs de demain

-   La culture est plus qu’un avoir elle est un être

-   Il vaut mieux se lever sans savoir où l’on va que rester assis sans rien faire …

-   L’ignorance n’instruit pas

-  Qu’importe si le chemin est long, du moment qu’au bout il y a un puits

-  Voyager, c’est aller de soi à soi en passant par les autres

-  Le courage de la goutte d’eau, c’est qu’elle ose tomber dans le désert

-  Celui qui ne connaît pas le silence du désert, ne sait pas ce que c’est le silence

-  Marche toujours en avant de toi-même comme le premier chameau d’une caravane

-  Si tu ne sais pas où tu vas, regarde d’où tu viens

-   Si loin que nous portent nos pas, ils nous ramènent toujours à nous-mêmes 

-  L’homme a inventé la montre mais Dieu a inventé le temps

-  Mieux vaut se briser la jambe que briser sa parole

-  Beaucoup de paroles, c’est du vent

-  L’amour ne s’achète pas

-  Le véritable combat, c’est d’être en paix avec soi-même

-  La différence entre un jardin et un désert, ce n’est pas l’eau, c’est l’homme

-  Lorsque quelqu’un te blesse tu devrais l’écrire sur le sable afin que le vent l’efface de ta      mémoire, mais lorsque quelqu’un fait quelque chose de bon pour toi, tu dois l’écrire sur la    pierre afin que le vent ne l’efface jamais

Certains de ces proverbes sont tirés du site de Souéloum Diagho,  magnifique poète touareg .  

   Et pour terminer, en remerciant Leila de me l’avoir transmis :

  Koud war tetekcher accocadecad    Même si je ne la mange pas, je la déguste
 
Il ne faut pas particulièrement participer à quelque chose pour en savourer les bienfaits. Nous pouvons avoir du plaisir rien qu’en imaginant le plaisir de l’autre. Les rêves ont leur place dans la vie, une vie sans rêve est comme une terre sans pluie. 

                        A voir d’autres proverbes dans les commentaires de cette page
            ainsi que le conte touareg « la souris et le chameau » recueilli par Tellit
 
 

touareg dans le tassili


 

24 commentaires

  1. sdorttuiiplmnr dit :

    It?¦s really a great and useful piece of info. I am happy that you shared this helpful information with us. Please keep us up to date like this. Thank you for sharing.

    http://www.sdorttuiiplmnr.com/

  2. bayern trikot dit :

    I’ve been surfing online more than 4 hours today, yet I never found any interesting article like yours. It’s pretty worth enough for me. Personally, if all web owners and bloggers made good content as you did, the internet will be much more useful than ever before.
    bayern trikot http://kraehennest.piraten-wagen-mehr-demokratie.de/obj/neues-bayern-trikot-2014.html

    —> Thanks

  3. ACQUAVIVA dit :

    qui naît d’une poule ne grattera jamais que le sol

    —> On peut être plus ou moins d’accord avec ce proverbe ! Merci

  4. Helen dit :

    Bonjour,

    Je passe pour découvrir encore et encore ce monde qui me passionne… Leur sagesse nous grandit ! merci merci.. le proverbe que j ai retenu il y a longtemps

    « en premier on goûte, ensuite on mange » l’accompagnateur de Passion Nomade

    https://www.facebook.com/pages/Passion-Nomade/417593831612219

    —> J’aime vos photos sur fb, mais je ne suis pas une future cliente car je voyage de moins en moins. amitiés et merci de votre visite

  5. Assadek dit :

    J´aime le Sahara mais je suis amoureux des chameaux
    —> Les deux vont bien ensemble !

  6. ACQUAVIVA dit :

    dieu a crée leau pour purifier ton corps et le désert
    pour purifier ton âme.

    l’enemi n’est pas toujours devant toi, tourne toi et regarde le miroir

    —> L’eau c’est la vie dans le désert ! Amitiés et merci de ta visite

  7. Zalzouli Boubker dit :

    Bienvenu au sahara.
    http://www.marhba-au-sahara agence organise des excursions, circuits, voyage, rondonees à dos de dromadaires, en 4×4, Oasis, gorges, desert, sable, marrakech, ouarzazate, mhamid, zagora, merzouga, erg chebi.

    http://www.marhba-au-sahara.com

  8. Jaime les gemmes dit :

    De très beaux proverbes un de mes préférés, rempli d’espoir :

    « Quelle que soit la durée de la nuit, le soleil apparaît toujours »

    —> C’est un peu comme : il y a toujours le soleil derrière les nuages !

  9. Zalzouli Boubker dit :

    Le désert si la simplicitée de penser et d’agir si le silence de sagesse si ……..etc

  10. Zalzouli Boubker dit :

    Quelle est le difference entre la femme et le dromadaire ?
    Réponse :
    Avec le dromadaire on traverse le désert .
    Avec la femme on traverse la vie .

  11. Zalzouli Boubker dit :

    Le désert ne se raconte pas il se vit.

    Le désert pour l’âme et l’oasis pour le corps .

  12. Nicole Coste dit :

    Merci, tu me fais un beau cadeau, je vais me mettre au travail pour l’inclure dans un conte. La sagesse de ces légendes me séduit, et le désert m’attire comme un aimant! Nicole

  13. Tellit dit :

    A NICOLE …La souris et le chameau, conte touareg,
    écrit par un anonyme et publié sur le site In Libro Véritas  » La Littérature équitable »

    De la souris et du chameau lequel est le plus sage ? La fable que disent les conteurs du désert nous en apprend beaucoup sur le monde animal … La souris est habile, rusée, rapide, intelligente. Elle glisse entre les mains de l’homme et s’insinue chez lui sans qu’il s’en aperçoive. Elle grignote son pain, son fromage, ses objets, son matelas, son lit, et lui ronge la vie. L’homme lui tend des pièges, qu’elle joue à déjouer. Alors l’homme tempête tandis que la souris, impertinente en diable, provoque, nargue et panique la maître de maison qui saute d’un pied sur l’autre en poussant de grands cris. Pour cette simple malice souvent accorde-t-on au petit animal un regard attendri voire un peu amusé tant son dévergondage la présente finaude, ficelle, souvent brillante …et pourtant ..!
    Le chameau, lui plutôt, grand animal placide, s’il impose le respect, c’est pour ses qualités d’endurance, de force et de robustesse. Il a ce grand pouvoir de vivre des jours sans manger et sans voire en marchant au soleil harassant du désert, un pied devant l’autre, obéissant à l’homme, sans jamais rechigner. Le chameau est fidèle, serviteur dévoué, mais jamais on ne dit qu’il est fin ou futé, qu’il a de la malice ou de la malignité …et pourtant …! Une souris, fuyant l’homme, sauta sur un chameau et, imitant son maître, fit claquer sa langue, fouetta les deux bosses, lui intimant l’ordre de se lever et d’avancer. Le chameau ne dit mot, et ébranla l’équipage.
    La souris orgueilleuse, certaine de son pouvoir, fit des bonds de fierté sur la montagne des poils.
    Arrivé sur les bords d’un tout petit ruisseau, le chameau demanda à la souris de descendre, de passer devant lui, le tenir par la bride afin de le guider.
    - »Souris , mon chamelier, montre-moi donc la route. Je ne suis que monture. Toi tu sais le chemin. »
    - »C’est que …dans ce ruisseau …je crains de me noyer!  »
    Alors le chameau dit : « Tout seul, jamais je ne l’ai fait. Je veux bien aujourd’hui pour toi, essayer. » Et il mouille ses pieds en déclarant que l’eau n’est pas profonde, et qu’elle n’atteint même pas le bas de ses jarrets.
    - »Oui, mais, dit la souris, ce qui pour toi est minuscule devient pour moi montagne, et la puce qui te pique est pour moi éléphant des tropiques. Ce qui est filet d’eau pour toi, devient pour les souris un océan furieux. Je ne puis te guider. »
    - »Alors, dit le chameau, cesse de faire la fière, descends de ta monture pour réfléchir au moyen d’échapper à l’homme qui te poursuit et que je vois venir. »
    - »Pardon, dit la souris, je t’offre à genoux mille prières pour me faire traverser. J’irai pas les monts et les dunes chanter tes louanges et dire que le chameau est le plus sage des animaux. »

  14. Lily dit :

    J’aime bien celui ci : « Ton ami d’aujourd’hui sera ton ami dans l’au-delà ».
    Je te souhaite un agréable dimanche pascal,
    bisous,
    Lily (*-*)

  15. Nicole Coste dit :

    J’aime beaucoup cette compilation de proverbes, je viens en prendre quelques uns pour mes textes! Moi je cherche des contes et légendes Touareg pour les introduire dans des contes « à usage » européen!Bien sur je signale l’origine de la légende! Nicole

  16. ~Bonsai~ dit :

    ….par un après-midi d’hiver, le vent soufflait dans la grande plaine blanche. Mes pas laissent des traces vite effacées par la neige. J’entre chez moi en secouant énergiquement mon mateau recouvert d’un blanc duvet…

    Le temps de faire chauffer l’eau pour le thé,j’ouvre une fenêtre . Celle qui, bien souvent, me transporte instantanément vers d’autres lieux…d’autres cultures à dos de souris.

    Au hasard de mes promenades, je découvre la sagesse d’un autre peuple à travers ses proverbes…

    Mes pas laissent des traces vite effacées par le sable et je rentre chez moi plus riche qu’avant…

    merci Danaé pour ces proverbes touaregs…

    J’aime bien ce proverbe
    «Si loin que nous portent nos pas, ils nous ramènent toujours à nous-mêmes».

    bises
    ~Bonsai~

  17. Lily dit :

    Je suis un peu en retard pour le thé, mais je suis là,je m’installe pour poursuivre ma visite!
    Merci d’être passée par chez moi.
    A bientôt,
    bonne soirée,
    Lily (*-*)

  18. Lion du desert dit :

    -il y’a une chose que que tu ne dois jamais voler meme en reve ni pour sauver u homme c’est l’eau,l’eau est sacrée de mes sources,l’eau que que les sages de la djemma distribuent à chacun suivant le nombre de ses palmiers et de ses betes.

    -Homme,bois de l’eau pour te rendre beau. Gaves toi de soleil pour te rendre fort.et regarde le ciel pour devenir grand.

    -Fais de ta plante un chant d’amour pour pour ne plus savoir que tu souffres.

  19. Tellit dit :

    sini midjijet ihanan nowam zenemiazam oulhawan nowan
    Eloignez vos tentes et rapprochez vos coeurs

    Madjired adjin adou
    Beaucoup de paroles c’est du vent

    Taraha warmiz
    l’amour ne s’achète pas

    Delloul wardokey tigag
    Celui qui saute croit danser

    Egari dahiba afel idia iba attiba
    Criez avant la mort, après il sera trop tard

    Egadeid kou illai darchinawan ardeikel akal
    Quoique fasse l’oiseau qui vole dans les airs, sa dépouille reviendra au sol

    La terre n’a qu’un soleil
    Fais de la plainte un chant d’amour
    Regarde le soleil pour devenir grand
    Le soleil est la force du Touareg
    Gave-toi de soleil pour te rendre fort

    Ar assaghat

  20. Merci Danae. C’est toute la sagesse des peuples du désert. Les hommes qui se disent « civilisés » feraient bien de méditer et/ou d’appliquer ces pensées!
    Bon repos. Bisous. Marie.

  21. vink dit :

    C’est très beau, à méditer !

  22. elisiana64 dit :

    Merci pour le thé, j’arrive un peu tard j’espère qu’il en reste un peu
    merci pour ta visite sur mon blog
    Elisiana

  23. Arnold dit :

    C’est une excellente idée de parler de ces proverbes du désert. Ils sont la sagesse même !

    Je me permet d’en ajouter quelques uns :

    - L’épine ne bourgeonne pas.

    - Ne te lasse pas de crier ta joie d’être en vie et tu n’entendras plus d’autres cris.

    - Le chien aboie, la caravane passe.

    - Un doigt ne peux cacher le soleil.

    - Celui qui a été mordu par un serpent a toujours peur d’une corde.

    Merci Danaé !

  24. fantômette dit :

    bonjour
    Je suis venue prendre le thé :-)
    Le proverbe touareg pour l’écriture sur le sable et la pierre , je l’avais fait pour un ami… heureusement que je l’ai trouvé ici car j’aurai fait un plagiat …
    Bon je vais faire un tour sur ton blog .
    Merci pour ta visite sur le mien .

Flux RSS des commentaires de cet article.

 

Switzerland to Ouagadougou |
Je me souviens |
Balade nordique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luluaucostarica
| Marina Baie des Anges
| Mbour - Tuabbou, quatre moi...