Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs

Bienvenue sur mon blog

L’arbre du Ténéré 1/3

Classé dans : NIGER ARBRE TENERE — 4 février, 2008 @ 9:27

arbre du Ténéré

             Photo perso de l’arbre vivant prise en 1969

mbecarbretnr19691.jpg
Je suis grimpée sur l’arbre du Ténéré en 1969

Je viens d’écrire l’histoire complète de l’arbre du ténéré, sur la revue « le saharien » et vous pourrez la lire à ce lien : http://www.larahla.com/index.php?page=derniersnum

 L’arbre du Ténéré se situait entre l’oasis de Bilma et la ville nigérienne d’Agadez. C’était un acacia de 300 années d’âge, sorte de mimosa épineux qui était considéré, à l’époque, comme l’arbre le plus isolé de la terre.

En effet, pour le trouver (il n’y avait pas de GPS en ce temps là), nous avons dû, depuis Bilma, prendre avec nous un guide toubou pour éviter de se perdre. Malheureusement ce nomade , pas habitué à circuler en voiture, s’est trouvé désorienté. Il nous a fait stopper le véhicule pour aller examiner très longuement les traces de passage des chameaux sur le sol et après mûre réflexion nous a dit : « c’est par là ». Au bout de 400 kilomètres, nouvel arrêt, nouvelle direction et 15 kilomètres plus loin, nous sommes tombés (presque) pile sur l’arbre, comme par miracle . Deux puits étaient à proximité mais l’un d’eux n’était pas utilisable, pollué par un animal  tombé au fond. Aux alentours,  se trouvaient des os de chameaux blanchis par le soleil.

Cet arbre faisait office de repère pour les caravanes qui traversaient le désert du Ténéré. S’il n’était haut que de 2 à 3 mètres, ses racines puisaient l’eau à une profondeur de 36 mètres .

Plusieurs auteurs rapportent que comme des oiseaux suivent les navires, de nombreux oiseaux suivaient les caravanes de chameaux et que souvent ils se posaient sur l’arbre du Ténéré espérant y trouver de la nourriture pour finalement y rester, ce qui explique le grand nombre de carcasses d’oiseaux morts sur le site.

En 1973, il fut déraciné par un camion fou qui reculait alors que la place ne manquait pas tout autour ! On essaya bien d’en replanter un autre sans résultat. Aussi c’est en 1974 qu’il fut remplacé par un arbre tout en métal planté sur des  bidons (une tige avec deux bras en croix semblant implorer le ciel !).

En 1998, un artiste japonais a érigé auprès une sculpture métallique baptisée « tree of the wind » (arbre du vent).

Ces deux arbres ont été construits dans le but louable de marquer l’emplacement des deux puits voisins, plusieurs pistes s’y croisent et il n’y a rien à des kilomètres à la ronde. Des réflecteurs fixés au sommet renvoyaient les rayons solaires ainsi visibles à 15 kilomètres. La sculpture japonaise, qui a coûté une fortune à son auteur, était composée de tubes métalliques qui émettaient des sons lorsque le vent soufflait. En plus l’ensemble était conçu pour que l’ombre de sa structure dessine en toutes lettres les quatre points cardinaux sur le sable.

 Cependant sur le site, on regrette  toujours le véritable arbre à l’ombre duquel on pouvait se reposer. Aujourd’hui, il ne reste plus grand chose après l’érosion du désert et les vandales qui sont passés. L’Arbre de métal a été l’an dernier retrouvé abattu et des touristes sympathiques de l’agence african adventures l’ont replanté ! Les vestiges de l’arbre mort sont aujourd’hui conservés au musée de Niamey et la poste a sorti un timbre pour la commémoration de sa mort !

Vous trouverez toutes les photos sur le site : 

 http://www.agadez-niger.com/forum/viewtopic.php?t=627 

7 commentaires

  1. eva baila dit :

    c’est une histoire dont je ne savais rien… c’est une histoire extraordinaire, je vais lire ton article à présent. Bisous Danae…

    —> Tu verras l’article est très sérieux, j’y ai passé beaucoup de temps pour réunir tous les indices, c’était comme une enquête policière ! Bises Eva, merci de ton intérêt.

  2. loanzo dit :

    hey :-)
    its very interesting point of view.
    Nice post.
    realy good post

    thx :-)

  3. victoriah dit :

    Bonjour Danaë, une très belle histoire et surtout impressionnantes ses racines allant jusqu’à puiser l’eau à plus de 36m! Quelle volonté de vie et quel exemple ! Mais alors ? les racines ? continuent-elles leur existence ? secrétement ? J’aimerais assez l’imaginer ! Très belle promenade dans ton blog, vois-tu mon rêve ? Le désert de sable mais accompagnée de personnes qui savent se taire, écouter les silences. Oui là est mon rêve. A bientôt.

  4. Kader dit :

    Très merveilleux ton site. il faut chercher les solutions pour son remplacement

    ar assaghat

  5. C’est toujours triste quand un arbre est abattu et encore plus quand c’est le seul rescapé, et percuté par une voiture qui plus est!
    J’apprends beaucoup de choses en passant par ici!
    Marie.

  6. Arnold dit :

    Bonjour !

    Le chauffeur qui a heurté à mort l’arbre vivant en 73 était Libyen et conduisait un véhicule comme celui-çi :

    [url]http://www.losviajeros.net/fotos/africa/niger/niger_368.jpg[/url]

    Personnellement je crois qu’il conduisait le véhicule en marche arrière pour s’approcher du puits. Avec 200 passagers et leurs bagages ( certains bien vivants ) à l’arrière … Les passagers ont bien sur crié à l’unisson « Gare à l’Arbre ! » … en 20 dialectes différents …

    Mais les rumeurs colportent l’histoire différamment : c’était un camion chauffé par un américain, un camion du Paris – Dakar, un camion chauffé par un Libyen saoul et bien d’autres encore. Tous les démons y sont passés, faites votre choix.

    Quand à l’arbre métallique : quand il a été trouvé abattu, un corbeau mort était attaché par les pattes à la structure avec du fil de fer et un cable de traction sectionné était aussi attaché à la ctructure …

    Pas difficile de deviner ce qui est arrivé …

    Danae : En quelles circonstances avez vous rencontré l’Arbre du Ténéré vivant ?

    Je vois que vous avez référencé le merveilleux site agadez-niger. Je voulais vous montrer des photos de l’Arbre; c’est déjà fait, au moins en partie puisque les photos à cette adresse y ont été mises par moi.

    Arnold

  7. zikperso dit :

    A mon avis, le mec qu’a foncé dans l’arbre, il l’a fait exprès pour le dégommer (l’arbre) et devenir célèbre, c’est raté apparemment (c’est pas moi c’est pas moi hein ?)

Flux RSS des commentaires de cet article.

 

Switzerland to Ouagadougou |
Je me souviens |
Balade nordique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luluaucostarica
| Marina Baie des Anges
| Mbour - Tuabbou, quatre moi...