Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs

Bienvenue sur mon blog

Baignades, plongées, le paradis

Classé dans : MALDIVES AVENTURES — 20 janvier, 2008 @ 10:17

  

 chez le coiffeur    un nuage de poissons 

L’après-midi se passe à palmer jusqu’à une île voisine qui se trouve à deux trois kilomètres. Le bras de mer est long à parcourir, ballottée par les vagues et le retour assez sportif avec le courant. Un serpent d’eau très venimeux a frôlé mon ventre ! Intéressante visite sous-marine avec massifs coralliens peuplés de poissons perroquets, chirurgiens, empereurs, bénitiers etc. …

Le soir, promenade au clair de lune sous la voûte du ciel étoilé et sous la voûte des palmes. Le village papote et les femmes prononcent le nom de W devant moi en riant et en nous montrant tous deux du doigt. Coucher dans ma nouvelle chambre parfumée à l’encens par mon hôte, qui semble m’aimer un peu trop, s’assoit longuement à côté de moi jusqu’à ce que je lui dise que je veux dormir, et qui au milieu de la nuit amène sa grande silhouette dans l’encadrement de la porte et reste sans bouger à me contempler pendant que je fais semblant de dormir !..

Lever tôt. Départ en dhoni pour l’île déserte de Girifushi. Une grande bande de sable s’avance jusque dans la mer. Le récif est proche et de fortes vagues nous y propulsent. Nous découvrons le tombant, le bleu de l’eau profonde d’où peuvent surgir à tout instant requins, barracudas ou raies géantes. On voit des raies d’un mètre faire des sauts fabuleux hors de l’eau. En plongée, j’admire  un poisson très curieux, vingt centimètres de long, argenté avec du jaune vers la queue, des raies roses vers la tête, des points noirs sur le dos et des branchies couleurs du drapeau français. Serait-ce un poisson picasso ? ça existe oui oui ! Les poissons chirurgiens sont les plus nombreux avec un bistouri au bout de la queue. Ils sont mauves avec une grande ligne jaune sur le dos, museau et queue noirs. Des colonies se suivent comme les élèves d’une même classe, foncent sur moi et s’écartent juste à la fin. Clapot de l’eau, bruit des vagues, bleu du ciel, tous les bleus de la mer, et le soleil qui nous baigne d’une lumière dorée.

 Sieste, thé, jeux avec les enfants sur la place publique. De jeunes garçons font de jolies maquettes de bateaux. .Les femmes ici sont très pudiques et ont de longues robes. Je mets un pagne pour me promener dans l’île, c ‘est plus à leur goût. 

Ah j’oublie, ma coupe de cheveux ce matin, assise sur la plage, à la merci d’un pêcheur maldivien. Résultat entr’aperçu dans le reflet d’une petite glace. Je ne sais plus où mettre ma tête. Tout le village s’esclaffe, surtout les femmes qui ne coupent jamais leurs cheveux. J’ai une ligne blanche (pas bronzée) d’une hauteur de deux centimètres au-dessus de chaque oreille. Le kalifon me trouve very very nice avec mes cheveux courts.

 

Un commentaire

  1. nade dit :

    tu ne pas cacher que tu etais la vedette et que veux-tu les stars ont toujours excité les convoitises!heureusement qu’il n’y avait pas de paparazzi dans le coin! continues c’est passionnant.

Flux RSS des commentaires de cet article.

 

Switzerland to Ouagadougou |
Je me souviens |
Balade nordique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luluaucostarica
| Marina Baie des Anges
| Mbour - Tuabbou, quatre moi...