Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs

Bienvenue sur mon blog

Carnet de voyages au Sahara

Classé dans : a PRESENTATION — 11 janvier, 2008 @ 14:10

marche sur la crête de la dune

 

Les voyages au Sahara font partie de mes plus beaux souvenirs. J’avais un ami qui organisait des expéditions dans les contrées les plus reculées du désert. Il s’appelait Gabriel Osmont et s’était occupé de la mise en place du premier rallye Alger Le Cap en 1950. Il était très connu et estimé dans les villages où il passait car il laissait toujours à son départ toutes sortes d’objets utiles en cadeau, couteaux, casseroles ou même sa chemise. C’est ainsi qu’à Agadez, nous avons été conviés par le Préfet, à une réception en notre honneur, avec les notables de la ville.

Voici quelques uns des itinéraires que j’ai parcourus grâce à lui :

La piste du Tanezrouft pour une traversée de l’Algérie jusqu’au Tchad.

La piste du Ténéré empruntée au cours d’une liaison Tripoli en Libye à Cotonou au Bénin, un projet ambitieux qui reliait la mer méditerranée à l’océan Atlantique, qui se réalisa malgré les prédictions pessimistes de certains. On nous disait que c’était une folie dont nous ne reviendrions pas.

Au Tibesti, au nord du Tchad, nous avons été les derniers touristes, obligés de partir et de tout abandonner, c’était juste avant que Madame Claustre ne soit prise en otage !

Dans le sud algérien, j’ai aimé l’oasis de Djanet et ses peintures rupestres ainsi que Tamanrasset avec son paysage fabuleux du plateau de l’Assekrem où a vécu en ermite Charles de Foucauld.

Enfin en Libye, il y a peu, j’ai retrouvé toute l’ambiance saharienne autour des feux de camp, le soir avec les touareg. Les flammes dansaient et nous réchauffaient pendant que nous étaient offerts les petits verres de thé traditionnels et des morceaux de taguella (galette) cuite dans le sable sous les braises. Puis chacun se chercha un petit coin tranquille pour aller dormir, les yeux dans les étoiles, en écoutant chanter la dune et le vent !

C’est vraiment féerique lorsque vient l’aube et que la lumière s’approprie chaque courbe de dune dont la crête ourlée se pare de la dentelle de nos pas. C’est une jouissance sensuelle que de dévaler la pente, pieds nus, emportant avec soi, des coulées de sable d’or !

Sur les parois rocheuses, c’est comme un livre ouvert qui nous permet de dire que le sahara a été une mer (on trouve des coquillages fossiles, on voit des crocodiles, des barques en peintures), qu’il a été une jungle avec toutes sortes d’animaux sauvages (éléphants, girafes, autruches, rhinocéros), qu’il a été peuplé par des tailleurs de pierres (on retrouve encore des pointes de flêches, des haches, des meules pour broyer le grain), ainsi que par des familles d’agriculteurs ou de pasteurs dont on voit les traces dans les peintures rupestres aux scènes intimistes.

Et que vous dire, s’il pleut (c’est rare mais ça arrive) quand le désert reverdit en deux jours et qu’une minuscule graine, enfouie dans le sol depuis des années peut-être, germe pour permettre à une toute petite fleur d’éclore, que Théodore Monod aurait bien aimé venir ausculter !

9 commentaires

  1. Bonjour Danaé, j’ai plaisir à lire tes mots de voyageuse du désert et d’ailleurs, l’âme en bandoulière, tant d’émotions et d’expérience que tu sais partager. Mes amitiés de saharienne
    Leïla (nemchou.over-blog.com)
    —> Merci de ta visite, chez toi aussi on peut vivre des aventures admirables. Amitiés sahariennes tanemert (ça c’est merci en tamachek)

  2. peintrefiguratif dit :

    bonsoir danaé il faisait aussi beau quand on s’est rencontrées et promenées sur la pointe du raz
    c’était très beau
    bonne soirée
    bisous

    —> C’était un jour merveilleux et j’ai beaucoup apprécié votre compagnie. Je vous écris bientôt

  3. nicole dit :

    Bonsoir Danae,
    Merci d’être venue me voir, j’ai ainsi pu faire votre connaissance et vous apprécier. Toute cette générosité fait du bien !
    A bientôt
    Nicole

    —> J’admire beaucoup ceux ou celles qui écrivent des poésies car j’aimerais bien en faire autant, mais n’ai pas leur talent (pas encore !!!)
    amitiés de danae

  4. maudub dit :

    Nostalgie…nostalgie :
    http://www.chez.com/dubost/sahara%20maudu%20WEB.htm

    Bon dimanche

    Je suis allée voir vos souvenirs … de beaux souvenirs !
    bon dimanche
    danae

  5. danae dit :

    Merci pour votre commentaire. Vivre le sahara, c’est le plus beau voyage qu’on puisse faire. Dans quelques jours, je vais parler de l’arbre du ténéré.
    à bientôt. :-)

  6. graine de sable dit :

    Bonjour,
    je suis tombée par hasard sur votre site car j’ai aussi le virus du sahara et je suis curieuse de lire depuis peu les retours des personnes ayant vécu cette expérience unique. Je connais bien la région de timimoun, dans la sahara algérie. J’ai découvert cette région il y a 3 ans, j’y ai aussi rencontré un homme exceptionnel que j’ai épousé depuis…C’est un passioné de cette région et il m’a transmis son virus. Il aime tellement cet endroit qu’il y travaille maintenant, et moi j’aime tellement cet endroit, et mon mari, que j’ai bien voulu mener la vie que nous avons aujourd’hui, lui làbas et moi ici, en france… Mais à la moindre occasion, j’y vais! Vous avez parlé de Rallye, il en a organisé un dans les année 80 (un rallye d’ULM) et rêve de rassembler encore une fois les passionnés du déserts dans ce magnifique région. C’est le parcours du combattant avec l’administration Algérienne, et j’espère qu’un jour il y arrivera s’il trouve assez de monde pour réaliser cette aventure. Coté sécuruté, ce n’est pas pire qu’au maroc, espagne ou tunisie. Le sud, c’est un autre monde, une autre planète. Et les gens y sont tellement chaleureux. Sur le site de mon mari il y a justement quelques photos de timimoun que je vous invite a aller admirer. .Merci pour votre blog, vous lire m’a remémoré des bons souvenirs, les bivouacs, les feux de bois, le thé, la taguella, la voie lactée, les étoiles filantes, les dates, le méchoui, le poulet à l’étouffée. J’y étais il y a 20 jours et je compte y repartir bientot. Sahara-iquement votr

  7. danae dit :

    Il y a un grand contraste de température entre le jour et la nuit. Je partais souvent en février car ce n’est pas l’époque des vents de sable, il fait moins froid qu’en janvier mais j’ai quand même dormi par moins 5 degrés avec un très bon duvet recouvert de givre au petit matin, entourée de bagages pour éviter le vent !

  8. zikperso dit :

    Tu dormais avec une couverture de survie ? j’ai cru comprendre que la nuit contrastait énormément avec le jour côté températures

  9. nade dit :

    bravo danae je te retrouve avec plaisir ! notre gendre est aussi un fana du Sahara et nous en parle toujours avec beaucoup de fougue et de nostalgie…il est aussi de la race des aventuriers et a participé aux raids de l’amitié + 2traversées avec 1 ou 2copains
    il a le virus des déserts!….je retrouve chez toi les mëmes expressions et le même enthousiasme.continue à nous faire partager tes émotions.

Flux RSS des commentaires de cet article.

 

Switzerland to Ouagadougou |
Je me souviens |
Balade nordique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luluaucostarica
| Marina Baie des Anges
| Mbour - Tuabbou, quatre moi...