Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs

Bienvenue sur mon blog

Carnet de voyages en Asie

Classé dans : a PRESENTATION — 27 décembre, 2007 @ 13:22

Carte d'Asie   

Je suis partie une première fois en 1977 pour découvrir l’Asie et y passer environ trois mois. Au bout de ce temps, ayant encore un peu d’argent, je décidais de rester un mois de plus.

Pour commencer, j’ai donc visité le NEPAL, admiré la chaîne himalayenne avant de marcher jusqu’au pied de l’Everest, à 5.600 mètres d’altitude, avec un sherpa pour moi toute seule.

Puis je suis allée en INDE, du centre jusqu’au sud-est, expérimentant le « confort » des trains en dernière classe, voyages durant quelquefois trente-cinq heures dans des wagons bondés où il faisait si chaud que je pensais que mon sang allait se mettre à bouillir !

Après cela, ce fut le SRI LANKA avec l’ascension du Pic d’Adam et mon adoption par une famille qui avait une maisonnette sur la plage où chaque matin les pêcheurs venaient tirer sur les filets pour ramener du menu fretin, plage  hélas probablement touchée par le dernier tsunami.

Mon voyage s’est terminé par une semaine aux MALDIVES, dans une île de pêcheurs où je faisais aussi partie de la famille, logée et nourrie pour deux dollars par jour !

J’étais seule, les enfants élevées et personne ne m’attendait à la maison. J’étais libre de partir. J’aurais pu disparaître, je ne sais comment on m’aurait retrouvée ne sachant où j’étais  mais je n’y pensais pas. Je dois dire que je n’étais plus toute jeune et qu’à l’époque de mes vingt ans, personne ne voyageait si loin, le guide du routard n’existait pas encore.

Ayant goûté à l’aventure, je ne pensais plus qu’à repartir, pour une année cette fois. Je dus me mettre au travail pendant deux ans afin de faire quelques économies !

Je retrouvais le NEPAL et Katmandou avec joie. Nouveau trek cette fois avec une amie vers le sanctuaire de l’Annapurna et découverte de la jungle du Teraï que l’on visite à dos d’éléphant au milieu des tigres et des rhinocéros unicornes.

Après cela, direction le nord ouest de l’INDE  pour visiter le Ladakh et ses monastères bouddhistes, puis le Cachemire ou j’attrapais une hépatite virale (sur les house boats, on lavait la vaisselle dans l’eau polluée de la rivière).

Je me suis fait rapatrier en France par mon assurance mais si j’avais eu vraiment foi dans la médecine tibétaine, j’aurais pu être soignée à Dharamsala en une semaine avec des plantes !

Un mois plus tard, je refaisais mes bagages pour aller directement au JAPON chez des religieuses qui pouvaient m’accueillir. Là-bas, la terre tremblait tous les jours et les soeurs m’avaient donné un oreiller à mettre sur la tête !

Puis je les ai quittées pour parcourir tout le Japon en stop (c’était très facile, il n’y avait que moi à faire du stop avec un panneau où était écrit en idéogrammes le nom de la ville où j’allais) . Aucun problème, les gens étaient si gentils que j’avais des cadeaux tous les jours.

Une nuit de bateau pour arriver en COREE DU SUD. Là c’était l’hiver, il faisait très froid, les temples étaient enfouis au coeur de magnifiques forêts aux érables rougeoyants. Impossible de se faire comprendre, personne ne parlait anglais. A Seoul, pas une chambre de libre. Je fus obligée d’en partager une avec … un GI américain et je vous le jure, c’est vrai, je ne l’ai jamais rencontré car il dormait le jour et moi la nuit !

Ensuite je pris l’avion pour TAIWAN, pays de mer, de montagnes et de lacs, où pour être logée gratuitement j’étais tour à tour pélerine bouddhiste ou pélerine catholique. (Je ne mets plus de points d’exclamation, il faudrait en mettre trop !!!)

A HONG KONG, le Peninsula Hotel est le plus chic hôtel de la mégapole. Il va chercher ses clients à l’aéroport en Rolls. C’est là que j’allais subrepticement m’approvisionner en … papier toilette. (Si c’est tout ce que je trouve à dire sur cette ville, c’est que je garde la suite pour mes récits futurs).

Aux PHILIPPINES je vous parlerai des guérisseurs que j’ai approchés de très près puisque je me suis fait soigner moi-même, de l’île de rêve de Boracay et de soeur Basile très âgée qui a vécu chez les coupeurs de têtes …

En THAILANDE, on ira dans le triangle d’or jusqu’aux champs de pavots et dans l’île de Ko Samui vraiment paradisiaque sans tous les hôtels qui y ont poussé depuis. J’habitais un bungalow sur la plage où sur une table il y avait un bocal renfermant de curieux gâteaux verdâtres … mais chut, je vous dirai tout !

Partie un 28 mars 1980, je suis revenue « saine et sauve » un 28 mars 1981.

J’ai attendu cinq mois avant de retrouver un travail et ce fut l’enfer d’être enfermée dans un bureau tout le jour.

En quinze mois de voyages, j’ai visité une dizaine de pays en passant environ un mois dans chacun d’eux. J’ai dépensé en totalité  pour l’année trente mille francs dont neuf mille francs en billets d’avion et six mille francs pour le mois et demi passé au Japon. L’inde est le pays le moins cher, on pouvait y vivre pour 500 francs par mois et le Japon le pays le plus cher. (excusez, on ne parlait pas encore d’euros).

Je me suis livrée à un petit calcul que je vous soumets : si au départ x était mon poids et 11 kgs le poids de mon sac à dos, je pesais donc x + 11 (vous êtes d’accord), au retour j’avais maigri  de 14 kgs et mon sac avait enflé, il pesait 25 kgs, je pesais donc à mon retour : x – 14 + 25 soit x + 11, toujours le même poids !!!!!!! (j’espère ne pas vous avoir donné mal à la tête). Clin doeil

 

10 commentaires

  1. Chris-Tian Vidal dit :

    Non, tu ne nous donnes pas mal à la tête… Tu vois, je parcours à nouveau ton blog et je me dis que tes proches devraient venir y jeter un coup d’œil ! un sacré bout de femme notre Danae. Prends soin de toi avec toutes ces images en mémoire. Bisous doux. C.

    —> Je m’amuse quelquefois à faire de petits calculs savants ! Bisous à toi Chris

  2. Chris-Tian Vidal dit :

    Je te l’ai déjà écrit, il faudrait que tu les publies, tes récits de voyage. Je suis sérieux ! J’ai trouvé un superbe carnet de voyages sur L’Inde, faudra que je te retrouve le titre et l’auteur. Attends… Ça y est, je suis allé voir dans ma bibliothèque-voyages : « Carnet de route. Inde » de Philippe Bichon. Très sympa. Une douce soirée à toi et merci d’être venue me dire que tu m’avais répondue. @ très plus. Chris.P.S. : Non, je ne suis pas bavard. J’adore parler quand on m’offre ses passions, en partage. Sinon, je parle peu…

    —> Merci pour les encouragements et aussi pour les livres intéressants à lire. Je vais réfléchir.
    @ plus

  3. Chris-Tian Vidal dit :

    Bonsoir, amie chère et jeune retraitée que je souhaite longtemps en bonne santé ! Non, je ne t’ai pas notée… lol… Je n’oserais pas. J’ai beaucoup aimé ton retour de lecture de « Carnet d’Asies ». Voilà comment je viens chez toi : j’écoute la zik, tout en corrigeant… Ce que je déconseille aux élèves… Bien sûr… On ne peut pas faire deux choses à la fois. Et puis je frappe à ta porte et je choisis l’un de tes itinéraires ! Quel périple as-tu fait, dis-moi, Danae ! Tu travaillais dans quoi car il en faut des vacances pour de pareilles escapades, hors Occident-Accidents… Je regrette pour ta santé. Je suis fier que tu sois dans mes liens ! Une voyageuse, une vraie. « Le Routard » est intéressant mais pas toujours. Cela dit, il est très utile pour préparer des itinéraires. Comme je te l’ai dit, concernant l’Inde de l’été prochain, c’est Myriam de « la Maison des Indes » qui m’aide à préparer mon voyage. Quand j’aurai des contacts sur place et si j’aime le pays, j’y reviendrai, bien sûr, de manière plus autonome cette fois ! Je voulais te parler d’un livre : « Les fous de l’Inde » ! L’as-tu lu ? Très intéressant ! Passionnant ! Tu es aussi allée au Japon… Voilà un pays où j’ai failli aller et où j’irai mais comme toi, j’avais trouvé la destination bien chère… On verra. Oui, j’ai beaucoup de vacances mais pas assez d’argent pour voyager autant que je le souhaiterais. D’autant que quand je voyage, je veux aider les populations locales celles qui, en Asie, vivent dans des maisons de torchis. Je pense que tu connais ça. Ce n’est pas avec mes publications, non plus, que je vais pouvoir me payer un billet d’avion pour l’Asie… Sourires… Comme toi, je vis cela en partages. A ta place, je publierais tes carnets de voyage.Ça serait vraiment bien pour nous, tes lecteurs ! Dans mes liens, juste avant ton site, il y a le lien d’une maison d’édition parisienne, sur mon blog, qui publie sans prise de tête : EDILIVRE. Pas de papier jeté au pilon, on peut envoyer les manuscrits par mail ! Le Rhajastan, j’ai prévu d’y aller cet été, en effet ! En effet, avec Myriam, nous avons mis en place un itinéraire très complet de l’Inde. pour une première visite ! Tu vois, je ne vais quand même pas me plaindre : je travaille, j’aime mon travail, je voyage, une de mes passions, je continue ma psychanalyse, une autre de mes passions ! Donc, je n’ai pas le droit de me plaindre, alors qu’en Chine, certains paysans vendent leur sang et crèvent de faim et du SIDA. Non, je n’ai pas le droit ! Sur ton blog, il y a pas mal de lieux où tu es allée et où j’airai si Dieu me prête vie ! Je te souhaite une excellente semaine. Prends soin de toi. Bien sûr, je reviendrai. Mon prochain article devrait être prêt ce soir. Bisous. C.

    —> Merci Christian
    Fou d’Inde tu vas le devenir ! Je n’ai pas lu ce bouquin mais je vais m’y intéresser !
    J’avoue que pour les voyages en individuels, le guide du routard est une première approche intéressante qui permet de ne rien louper.
    C’est bien d’apporter une aide aux populations locales quand on le peut.
    Merci pour ton enthousiasme pour mes récits.
    Bises à toi
    . danae

  4. zizoune dit :

    Je suis venue faire un petit tour au Népal… Un peu de rêve, ça fait du bien !! Bon dimanche. ;-)

    Dernière publication sur La Boutique de Flaure : colliers - cols bijoux

  5. Anne Marie dit :

    Bonjour Danaé
    Impressionnant ton voyage ,il faut vraiment savoir lâcher-prise pour faire un tel voyage .C’est un plaisir que de te lire ,ça donne envie de parcourir le monde .
    Mais je pense qu’il faut avoir « travailler ses peurs « pour les dépasser .Bises

  6. vink dit :

    Je prend un réel plaisir à lire tes récits à travers le monde. J’ai très souvent envie de tout plaquer et partir vers ces horizons qui me font tant rêver.

  7. alicee dit :

    Que de beaux souvenirs tu dois avoir Danaé
    bisous
    Alice

    Dernière publication sur Alice : Stand By Me - Playing For Change - Song Around The World

  8. rorosalie dit :

    j’attends le détail de chacune de tes entreprises, tu m’as donné l’eau à la bouche, :-) )
    enfin toujours est-il que ton récit d’aujourd’hui présente très bien le périple que tu nous détailleras je pense.

    Merci
    Rosalie

  9. danae dit :

    Pour le poids aucun problème ou justement un problème ! Je vais te confier un secret : je suis une arrière grand-mère de 73 ans et maintenant j’ai quelquefois du mal à grimper une côte !
    Je t’avais prise pour une autre qui s’appelait aussi Nade et qui aurait pu écrire de la même façon !
    Je suppose que tu ne dois pas être très loin de chez moi puisque tu as eu le dvd de Pors Loubous.
    Sinon tout ce que je raconte tout en étant extravagant est authentique car je recherchais l’aventure !

  10. nade dit :

    ouf!après untel périple où il faut s’y reprendre à plusieurs fois pour te suivre…..ça fait du bien de souffler!j’espère que tu auras pris le temps de retrouver un peu de poids pour reprendre le sac à dos.mais on attend la suite…

Flux RSS des commentaires de cet article.

 

Switzerland to Ouagadougou |
Je me souviens |
Balade nordique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | luluaucostarica
| Marina Baie des Anges
| Mbour - Tuabbou, quatre moi...